Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 02:43

Georgia est un roman de Julien Delmaire paru aux éditions Grasset en août 2013 (248 pages, 17 €, ISBN 978-2-246-80895-4).

 

Julien Delmaire est né en 1977. Il est slameur, auteur pour le théâtre, il anime des ateliers d'écriture et il est chroniqueur (Institut français, revue Cultures Sud). Georgia est son premier roman.

 

« Du fond de la soute, la mort n'a guère de remontrances, elle veut seulement que l'on se souvienne, au milieu du chant monotone des paraboles, du tintamarre des métros bondés, qu'un nègre avait voulu exister en dehors de sa terre natale, et qu'il n'obtint, en écho, qu'une cartouche de mépris. » (page 14).

Venance est conduit dans un centre de rétention administratif, « une bâtisse anodine cernée de hautes lignes barbelées » (page 16).

« c'est un homme, il est enfermé et il a peur. » (page 17).

C'est un cadavre qui est renvoyé par avion.

 

Un village sénégalais, au bord d'un fleuve. Venance bébé est attaqué par des oiseaux, c'est de là que vient sa peur des volatiles. Quelques années après, le fleuve lui prend son petit frère. Quant au frère aîné, il est recherché par la police car il a rejoint des voyous. Ne reste que Venance pour la fierté de la famille. C'est pourquoi le jeune homme achète un visa pour la France.

« Les hommes n'ont pas de racines, l'exil n'est pas un arrachement, plutôt un démâtage, une flottaison hasardeuse, un poison que l'homme s'inocule pour confondre la mort. […] Venance fuyait un monde qu'il ne pouvait plus habiter. L'Europe lui offrait le privilège de n'être enfin personne. » (page 55).

Alors qu'il a étudié pendant deux ans avec succès, Venance ne peut entrer en troisième année, il est dénoncé par une secrétaire.

« Il s'effrita, vira taciturne, puis absolument asocial, […]. Il devint l'étranger, non pas le noble fils de l'Ailleurs, mais le parfait indésirable. Le quotidien de Venance fut une embuscade permanente, un animal blessé se réfugia en lui. » (page 57).

Cependant, il travaille comme plongeur dans un restaurant et espère avoir des papiers en règle.

 

C'est à partir de là que je me suis ennuyée... Les problèmes du restaurant, bof... J'ai passé. Après, Venance rencontre Georgia et j'ai continué ma lecture dans l'espoir d'un rebondissement. Georgia qui écoute Joy Division, qui boit du rhum et du lapsang souchong. Mais ça n'a pas suffit à m'intéresser surtout qu'après, c'est la décadence, la déchéance...

 

Autant Alain Mabanckou m'a enchantée avec Tais-toi et meurs (coup de cœur 2012) et Fatou Diomé m'avait émue avec Celles qui attendent (coup de cœur 2010) autant j'ai été déçue par Georgia... Pas d'humour, pas de rythme, pas d'espoir, trop de noirceur...

 

« Un jeune homme salua Diallo, un métis à dreadlocks, une sorte de poète, un brave type, qui réfléchit sur le monde et parfois daigne y poser les pieds. » (pages 179-180) : clin d'œil de l'auteur à lui-même ?

 

Une lecture pour les challenges 1 % de la rentrée littéraire 2013, Bookineurs en couleurs (couverture jaune), Petit Bac 2013 (catégorie Prénom) et Premier roman.

 

Mais peut-être aurez-vous envie de lire ce roman ? Voici ce qu'en dit l'auteur :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sharon 01/11/2013 10:11

J'avoue que j'ai croisé ce roman, à plusieurs reprises, et qu'il ne m'a pas tenté.

Coccinelle 01/11/2013 15:54

Certains aiment, d'autres pas, il ne fait pas l'unanimité !

George 28/10/2013 20:03

j'ai l'impression que nous nous sommes arrêtés d'espérer au même endroit ! je n'ai pas pu le finir et mon avis est très proche du tien.

Coccinelle 28/10/2013 20:12

Oui, j'ai lu ton billet... Pas une réussite ce premier roman... Dommage... Je conseille plutôt Tais-toi et meurs, d'Alain Mabanckou ;-) Bonne semaine George.

clara 22/10/2013 07:55

ton billet confirme d'autres avis négatifs..

Coccinelle 22/10/2013 08:04

Ah oui ? J'ai lu celui de George[http://leslivresdegeorgesandetmoi.wordpress.com/2013/09/02/georgia-julien-delmaire-rentree-litteraire-2013/], tu en as vu d'autres ?

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -