Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 03:43

Les fuyants est un roman d'Arnaud Dudek paru aux éditions Alma en août 2013 (127 pages, 15 €, ISBN 978-2-36-279064-5).

 

Arnaud Dudek est né en 1979 à Nancy et il vit à Besançon.

Du même auteur : Les vies imperméables (2011) et Rester sage (2012).

 

Quatre hommes.

Jacob Hintel, le grand-père, marié à Françoise Giotto.

David Hintel, le père, marié à Esther Yachar.

Simon Yachar, l'oncle (frère d'Esther).

Joseph Hintel, le fils de David et Esther.

David. Le mardi 4 septembre 2001, à l'heure du thé, David s'est suicidé en buvant de l'insecticide. Depuis, Joseph est hanté par ce que son père a fait, par « ce qu'il a vu avant de tout envoyer valser » (page 16).

Simon, trente-deux ans, fréquente Marie, une étudiante en droit, mais il se sent coupable de coucher avec une fille trop jeune. « Je couche avec une ado... » (page 23). Après vingt ans de marche athlétique, Simon, surnommé le Yack, met fin à sa carrière de sportif. Dans un salon de thé, il parle avec Esther, sa sœur, inquiète pour Joseph, son fils de seize ans, toujours enfermé dans sa chambre et qui ne communique plus avec elle.

Jacob, jeune marié, papa d'un petit David. « Cette première vie d'homme marié trop jeune, Jacob décide brusquement de la quitter. » (page 26). Jacob fuit mais sa vie ne sera pas meilleure... Été mille neuf-cent soixante-seize, Jacob quitte le domicile conjugal alors que son épouse et David, leur fils de dix ans, sont à la fête de l'école. « Jacob a mis du temps à réunir assez de courage pour être lâche. » (page 55).

Joseph, hacker, marxiste et altermondialiste, utilise à merveille ses connaissances en informatique. « Joseph Hintel, son ordinateur, ses écouteurs vissés à son crâne, son existence 2.0 dans sa chambre d'adolescent aux volets fermés. » (page 40). Mais la police vient l'arrêter.

 

Quatre hommes fuyant leur propre existence, quatre vies liées puisque ces hommes sont de la même famille (Hintel... Intel ? Untel ?), même si pour Simon, c'est par alliance. Mais des histoires de femmes aussi, car la vie des hommes est liée à celle des femmes. Pour David, c'est Jeanne, secrétaire de direction trilingue rencontrée dans un train. Pour Jacob, c'est Sandrine, professeur d'Arts plastiques qui lui parle pour la première fois alors qu'il essaie de réparer un vieux téléviseur au collège où il est agent technique. Quant aux épouses officielles : Françoise est décédée après avoir élevée seule son fils unique, David ; Esther gagne bien sa vie mais elle peine à comprendre son fils unique, Joseph, un adolescent différent qui se croit homosexuel.

 

Des chapitres courts, filant d'un homme à un autre, dans le désordre de la vie. Le lecteur lui n'est pas fuyant, il se faufile dans la vie de l'un ou de l'autre, il remet dans l'ordre le passé, le présent, les relations entre les uns et les autres, il doit comprendre les décisions de Jacob (fuir), de David (se suicider), de Simon (rater sa vie ?) et de Joseph (être lui-même ?, devenir un hacker criminel ?). Le style est vif, parfois ironique, l'auteur ne laisse pas son lecteur s'échapper (je l'ai lu d'une traite) et traite ses personnages avec tendresse malgré leur lâcheté.

 

Un roman et un auteur à découvrir et à suivre assurément !

 

Une lecture pour les challenges 1 % de la rentrée littéraire 2013 et Lire sous la contrainte (je sais, je publie ma note de lecture en retard, après le 20 octobre, pour la contrainte 10 lettres, mais j'ai lu ce roman le 12 octobre durant le Marathon de lecture d'automne alors j'espère que Philippe acceptera ce lien).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe D 09/11/2013 21:28

Je n'avais pas vu celui-ci. Je l'ai ajouté à la liste des livres lus pour la session précédente.

Coccinelle 09/11/2013 23:28

Merci beaucoup Philippe, je te souhaite un bon weekend.

Alex-Mot-à-Mots 03/11/2013 18:56

Tu me donnes envie de découvrir ton coup de coeur.

Coccinelle 03/11/2013 22:25

Oh oui, Alex, il est à découvrir !

Chat de bibliothèque 02/11/2013 21:04

Je vois que tu as beaucoup de coup de coeur en ce moment, ça fait plaisir ! :)

Coccinelle 02/11/2013 23:25

Oui, des romans courts mais percutants et des auteurs nouveaux à suivre !

Sharon 01/11/2013 10:15

Je prends note...

Coccinelle 01/11/2013 15:55

Il se lit vite et il devrait te plaire !

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -