Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 03:46

L'étonnante disparition de mon cousin Salim est un roman de Siobhan Dowd paru aux éditions Gallimard Jeunesse en avril 2009 (302 pages, 12,50 €, ISNBN 978-2-07-061822-4). Disponible en Folio junior (308 pages, 6,45 €, ISBN 978-2-07-064559-6). The London Eye mystery (2007) est traduit de l'anglais par Catherine Gibert.

 

Siobhan Dowd est née le 4 février 1960 à Londres (de parents irlandais). Elle a étudié les lettres classiques à l'université d'Oxford. Elle a rejoint le Pen Club International en 1984 et s'est battue pour les écrivains censurés et/ou enfermés (en Indonésie, au Guatemala...). En 2006, son premier roman pour la jeunesse est paru, Sans un cri, et a fait l'unanimité. L'étonnante disparition de mon cousin Salim est son deuxième roman jeunesse publié mais en fait le premier qu'elle ait écrit. Elle est morte le 21 août 2007 à Oxford (elle avait un cancer). Ses droits d'auteur sont versés à un fonds caritatif pour favoriser l'apprentissage de la lecture des enfants défavorisés et « améliorer l'accès des jeunes défavorisés au plaisir de la lecture », le Siobhan Dowd Trust. Plus d'infos sur http://www.siobhandowdtrust.com/.

 

Kat et Ted Spark sont frères et sœurs et ils aiment bien monter dans le London Eye. Ils y invitent leur cousin Salim qui n'a jamais essayé cette grande roue mais celui-ci ne ressort d'aucune nacelle après la demi-heure de tour !

« […] la nacelle a fini son tour. Les portes se sont ouvertes. Les passagers sont sortis par groupe de deux ou trois et sont partis dans des directions différentes, le visage souriant. Leurs chemins ne se croiseraient sans doute plus. Mais Salim ne figurait pas parmi eux. » (page 7).

Ted, qui veut être météorologiste, est très précis au niveau des dates, des horaires, du temps et il ne comprend pas la disparition de son cousin.

« Je sais que je suis un taré. Mon cerveau fonctionne selon un mode différent de celui des autres. Je vois des choses que les autres ne voient pas et inversement. » (page 31).

En fait, Ted n'est pas taré, il est autiste.

« Disons que le cerveau est un ordinateur, ai-je expliqué. Et que le mien fonctionne avec un système différent de celui des autres. Et des connexions différentes aussi. » (page 37).

Si Salim passe quelques jours à Londres, c'est parce que sa mère, tante Gloria pour Kat et Ted, divorcée de Rashid, un médecin indien, et ne supportant plus Manchester, a accepté un poste de conservateur de musée à New York et elle va y emmener son fils unique. Elle est simplement venue dire au revoir à sa sœur, Faith, et à son neveu et sa nièce.

Mais Ted s'est attaché à ce cousin qu'il ne connaissait que peu au point de se confier à lui.

« Cela ne me plaît pas d'être différent. Je n'aime pas être dans mon cerveau. J'ai parfois l'impression d'un grand espace vide où je serais seul. Sans rien d'autre à part moi. » (page 39).

C'est pourtant grâce à son cerveau – et à l'aide de sa sœur – que Ted va résoudre le mystère de la disparition de Salim ! Il élabore en effet huit théories plausibles et même une neuvième plus fantaisiste.

« J'ignorais ce qui avait dévié Salim de sa trajectoire. Or quelque chose l'avait dévié. » (page 193).

 

Ma phrase préférée

« Et je me dis que, plus tard quand je serai grand, j'aiderai les gens à se préparer aux catastrophes naturelles, je sauverai des vies, j'éviterai des dépenses inutiles, et je donnerai des conseils aux gouvernements pour se prémunir du temps. » (page 97).

 

En suivant la réflexion de Ted, différente de celle de sa sœur et des autres membres de la famille, le lecteur est plongé dans une autre façon de penser et il se sent proche de cet enfant autiste (empathie). Comme c'est Ted qui raconte, il y a une certaine naïveté et beaucoup de délicatesse mais Siobhan Dowd n'est jamais dans un récit simpliste. Cette histoire vaut surtout pour Ted – vraiment attachant – et la galerie de personnages qui l'entourent. Car il y a de l'humour, de la précision et une énigme à résoudre mais peu de suspense. Par contre, il y a deux fois une référence à Sherlock Holmes.

 

Une lecture dans les challenges God save the livre, Jeunesse & young adults # 3, Lire sous la contrainte (titre long), Littérature du Commonwealth, Petit Bac 2013 (catégorie Prénom), Premier roman et Voisins voisines.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chat de bibliothèque 12/11/2013 21:43

Ton billet me donne moi aussi bien envie de lire ce livre, le thème me plait beaucoup, et il a l'air d'être raconté avec beaucoup de tendresse.

Coccinelle 14/11/2013 00:12

Tout à fait, tu peux le lire sans crainte !

Philippe D 09/11/2013 21:21

Je ne connais pas du tout mais je note.
Merci pour ta participation à mon challenge.

Coccinelle 09/11/2013 23:26

Merci Philippe de le noter, je voulais envoyer les liens pour les challenges demain (tu me devances à chaque fois !). Bon weekend. PS : as-tu reçu Bestseller ? Sinon, tu l'auras obligatoirement lundi.

Sharon 08/11/2013 12:51

J'ai très envie de le lire.

Coccinelle 08/11/2013 14:05

N'hésite pas, il te plairait sûrement !

Violette 08/11/2013 10:56

l'originalité du livre m'intrigue...

Coccinelle 08/11/2013 14:05

Il m'a bien plu, il est très sympa, j'espère que tu le liras.

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -