Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 23:01

Journal d'Hirondelle est un roman d'Amélie Nothomb paru aux éditions Albin Michel en août 2006 (144 pages, 14,70 €, ISBN 978-2-226173355).

 

Pas la peine de présenter Amélie Nothomb, née le 9 juillet 1966 à Etterbeek (Bruxelles, Belgique) ou le 13 août 1967 à Kobe (Japon) ? ! Je vous laisse consulter son site officiel et ses romans (un tous les ans, à chaque rentrée littéraire, depuis 1992), http://www.amelie-nothomb.com/.

 

« En quoi consiste la vie en cette fraction de seconde où l'on a le rare privilège de ne pas avoir d'identité ? » (page 7).

 

Après une déception amoureuse, un coursier trentenaire perd le goût de vivre et essaie de retrouver peu à peu ses sens. Mais un matin, il renverse un vieillard avec sa moto et perd son emploi. Il va devenir un tueur d'élite pour Youri sous le pseudonyme d'Urbain.

 

« Les seules filles qui inspirent un amour sont celles qui ont gardé l'incroyable complexité du réel. Elles existent à proportion d'une sur un million. » (page 54).

J'adore son pessimisme : « Certains sont assez malchanceux pour trouver l'amour de leur vie, l'écrivain de leur vie, le philosophe de leur vie, etc. On sait l'espèce de gâteux qu'ils ne tardent pas à devenir. » (page 56).

« Mon métier consistait à faire le mal. Si j'y parvenais avec tant de désinvolture, c'est parce que je n'avais plus de corps pour entraver mon esprit. » (page 61).

 

Jusqu'au jour, où Youri lui demande de tuer un ministre avec son épouse et ses trois enfants dont une adolescente de 16 ans. Urbain va récupérer le journal intime de la jeune fille et s'apercevoir qu'une hirondelle est entrée dans son appartement. L'adolescente décédée va devenir Hirondelle et l'obséder.

 

Du pur Amélie Nothomb : c'est court, percutant et dramatique ! Sauf qu'il y a très peu de dialogues contrairement à ses autres romans et son personnage de tueur (insensible ou trop sensible ?) est le premier personnage principal dont le lecteur ne connaît pas le prénom = distance avec son personnage.

J'ai été sceptique, comme souvent avec les romans d'Amélie Nothomb (mais je ne les ai pas tous lus) : j'hésite à chaque fois entre crier au génie (pour son efficacité à montrer tant de choses dans de si courts romans) et dire que je suis déçue que ses romans soient si courts (trop vite aboutis) mais au moins, ils déroutent et ne laissent pas de marbre.

Et puis, dans ce Journal d'Hirondelle, grosse pub pour Radiohead !

Ce n'est pas le meilleur roman d'Amélie Nothomb mais comme je l'ai dit plus haut, je ne les ai pas tous lus... En tout cas, comme chaque année à la rentrée littéraire d'automne, ses fans apprécient et ses détracteurs détestent.

 

J'ai lu ce roman pour le Mois belge (janvier 2014) – toutes les infos chez Denis – dans le cadre du challenge Littérature francophone d'ailleurs. Je mets aussi cette lecture dans les challenges Animaux du monde (hirondelle), Petit Bac 2014 (catégorie Animal), Voisins Voisines 2014 (Belgique) et Tour du monde en 8 ans (Belgique).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soie 23/01/2014 10:32

Ni d'Eve ni d'Adam et Stupeurs et tremblements m'ont beaucoup plu, et j'ai trouvé que l'adaptation au ciné de ce dernier avec Sylvie Testud était réussie.
J'ai été moins convaincue avec Le fait du prince, qui m'a donné une impression d'inachevé (et d'ennui) et Le voyage d'hiver. Il parait que ses premiers titres sont bien.

Coccinelle 23/01/2014 13:20

Pas lu Ni d'Ève ni d'Adam, pas lu Le fait du prince, ni Le voyage d'hiver. J'avais beaucoup aimé Stupeurs et tremblements même si des choses sont exagérées, par contre je n'ai pas été emballée par le film. Oui, ses premiers titres sont intéressants à lire.

Leiloona 18/01/2014 23:10

C'est avec ce livre que j'ai décidé que je ne lirai plus jamais de Nothomb. :(

Coccinelle 19/01/2014 12:02

Pourtant il n'est pas représentatif avec si peu de dialogues !

Denis 18/01/2014 23:07

Pas très fan

Coccinelle 19/01/2014 12:01

Je comprends...

Lorence 18/01/2014 10:41

J'en ai lu quelques uns et c'est très inégal, le dernier par exemple ne m'a pas du tout convaincue.

Coccinelle 18/01/2014 13:54

C'est ce que je pense aussi, certains romans sont mieux que d'autres mais en tout cas, ils sont tous très courts.

Loesha 17/01/2014 14:48

C'est le tout premier roman d'Amélie Nothomb que j'ai lu, et j'ai été subjuguée par son style à l'époque... Court, percutant, un personnage mystérieux et quelque part attachant. Bref, depuis j'en ai lu beaucoup... voir trop ! En tout cas du très bon Nothomb pour celui là je trouve !

Coccinelle 17/01/2014 19:35

Et les romans japonais, tu les aimes bien ?

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -