Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 14:05

L'enfant de l'orage – 1 : Pierres de sang est le premier tome de la série de Manuel Bichebois et Didier Poli aux Humanoïdes associés (novembre 2003, 50 pages, 12,90 €, ISBN 978-2-73166-270-2).

 

Manuel Bichebois, né en 1973 et diplômé de Polycréa (école de design), est le scénariste de cette trilogie. Il a d'abord travaillé pour le jeu vidéo (Kalisto Entertainment) avant de se lancer dans la bande dessinée avec Didier Poli.

 

Didier Poli, né à Lyon en 1971, est le dessinateur. Il a étudié les Arts appliqués à Émile Cohl et a travaillé pour l 'animation et le jeu vidéo (c'est à Kalisto Entertainment qu'il a rencontré Manuel Bichebois).

 

Alors qu'on enterre « le plus aimé des rois », le narrateur souhaite raconter une histoire car il est « le seul à détenir l'exacte vérité ».

Moskip est en train de soigneusement dépecer le cerf qu'il vient d'abattre lorsqu'il entend des pleurs de nouveau-né.

Une femme est morte foudroyée contre un arbre et a mis au monde un fils encore attaché à elle. Moskip récupère le bébé et trouve des pierres roses très légères.

Son épouse, Gladhin, qui ne peut pas avoir d'enfant, accueille le nourrisson avec joie et l'appelle Laïth « parce qu'il sera la lumière de [sa] vie ».

Laïth devient donc en ce jour un Däfow du village de Tildwen habité par des chasseurs et des arboristes.

Les années ont passé, Laïth a grandi avec les enfants du village, il a adopté un petit borali. Il est juste un peu différent : il court plus vite, il rentre quand il pleut.

Et puis, un jour, les garçons chassent et Daeb est renversé par un sanglier : Laïth le ramène à la vie sous les yeux ébahis de Tuhitep et Wando.

À partir de cet instant, la vie de Laïth bascule.

Et pour échapper à Algärd de la république de Frätt, Moskip blessé et Laïth se réfugient à Medillum, cité – réputée imprenable – du roi Bronthë dans le royaume d'Onfidhen.

Mais Dalün, le gentil médecin qui soigne le bras de Moskip, parle de Laïth au professeur Fïnrhas...

 

Mi fantasy (plutôt au village) mi steampunk (plutôt à la cité), cette bande dessinée a reçu le Sanglier de bronze 2003 (prix du meilleur jeune talent du Festival BD de Nîmes).

Elle m'a beaucoup plu et m'a donné très envie de lire la suite. Les images sont belles, les personnages attachants et le scénario est... du tonnerre !

Tome 2 : La croisée des vents. Tome 3 : Où portent les courants. Intégrale disponible depuis le 14 septembre 2010.

 

Une lecture pour les challenges Geek et Petit Bac 2014 (catégorie, hum... j'ai le choix entre matière et sphère familiale... je vais prendre matière).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hilde 17/02/2014 09:19

Je ne connais pas cette série, je vais noter aussi. :)

Coccinelle 17/02/2014 13:48

Et de mon côté, je vais lire la suite !

sofynet 09/02/2014 17:32

Je note, j'ai très envie de découvrir cette BD.

Coccinelle 10/02/2014 10:44

Tiens, il faudra que je lise la suite !

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -