Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 01:25

Les larmes de Kémi est le premier tome de la série Sennefer de Cédric Chaillol. Il est paru aux éditions du Matagot en février 2013 (336 pages, 15 €, ISBN 978-2-916-32350-3).

 

Je remercie Doria et les éditions du Matagot pour ce roman.

 

Cédric Chaillol est né en 1977. J'ai l'impression que Sennefer est son premier roman car ses autres titres : Aliénations (2004), Panthéon S.A. (2004), L'errance du prosélyte (2005), Le neuvième convive (2007) et Place nette (2007) sont des nouvelles (de science-fiction).

 

Égypte, 15e siècle avant notre ère ; Kémi « la ville des rois, le centre de la création » (page 264) ; règne du jeune Touthmès après vingt ans de régence de la reine Hatshepsout.

« Manie l'ironie si bon te semble, dit le prêtre. Je sers des intérêts qui te dépassent et je ne m'attends pas à ce que tu saisisses la noblesse de mon combat. » (page 17).

Sennefer est un jeune scribe de 16 ans issu d'une famille de paysans. Il travaille depuis dix mois à l'administration fluviale à Ouaset.

« Quinze mètres carrés de terre battue, une tablette de bois qui écorchait ses genoux, une natte pour les longues soirées de labeur, une lampe à huile tremblotante et quatre murs défraîchis occupés par des coffres, des casiers et des étagères chargées de formulaire, de constats, de listes, d'autorisations, de consignes, de règlements. Son univers. » (page 23).

Son grand-père, Tiya, avait été un vénérable mais son père, Houy, a été condamné pour corruption et il a apporté la disgrâce sur sa famille. Ainsi, Sennefer a perdu son poste aux contentieux fonciers.

Une nuit, Sennefer se rend compte que le manifeste de débarquement du navire Le regard de Maât lui est revenu vierge : «Pas de contrôle, pas d'inventaire, rien. Je n'ai aucun moyen de savoir si ce bateau a bien débarqué sa cargaison, ni même s'il a réellement accosté. » (page 39). Mais, comme il est consciencieux, il va enquêter avec son ami de 19 ans, Pahy de Nekheb.

Or, le bateau a déchargé à mille coudées, aux Trois portes, le temple d'Amon et les deux jeunes gens découvrent que Rahouy, le capitaine du bateau a transporté illégalement un cadavre à bord du regard de Maât.

« Servir la vérité était la plus noble des tâches quelle que soit l'importance de la fausseté à rectifier. » (page 61) alors Sennefer va devoir s'allier avec son ennemi, Nesamon, mais Sennefer et Pahy vont vivre mille dangers car « l'ennemi est organisé, il a des yeux partout et connaît bien notre cité. » (page 122).

 

Des scribes, un pharaon, le Nil, des papyrus, des onguents... C'est toute la magie de l'Égypte ! Avec en prime des Nubiens, des Asiatiques, un dangereux désert et un complot ! Vous l'aurez compris, Les larmes de Kémi, même s'il n'est pas révolutionnaire, est un roman d'aventure et d'action agréable. Je lirai donc la suite avec plaisir.

À la fin du livre, il y a 36 pages d'annexes avec les protagonistes, une carte, une partie histoire sur la 18e dynastie (l'âge d'or des pharaons conquérants), « les visages du pouvoir » et les dieux, tout cela est bien utile et intéressant.

 

Un de mes passages préférés

« Oui, le chaos pouvait à nouveau submerger Kémi, malgré les efforts des prêtres et les pouvoirs de Pharaon et rien n'était plus terrifiant que ces instants de doute. Aucun rempart ne semblait plus assez solide, aucune tour assez haute. La pierre s'effriterait sous les doigts, la chair se corromprait sur les os, le ciel s'ouvrirait pour déverser sur les villages et les récoltes des nuées de mouches et de scorpions. » (page 179).

 

Une lecture pour les challenges Jeunesse & young adults # 3Petit Bac 2014 (catégorie Lieu pour Kémi), Premier romanRoyal (deuxième niveau) et Voyage dans l'Égypte antique.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DF 08/01/2014 21:29

Ayé, j'ai relayé sur mon blog! Merci pour cette participation, la première pour ce défi "nouvelle formule", félicitations! Et aussi pour cette découverte.

Coccinelle 09/01/2014 07:59

Merci Daniel, bon challenge et bonne journée.

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -