Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 02:48
Les cendres d'Angela : une enfance irlandaise, de Frank McCourt est un roman paru en 1996 aux États-Unis (sous le titre Angela's ashes) et en 1997 en France aux éditions Belfond (430 pages, ISBN 2-7144-33235) dans la collection Littérature étrangère (traduit de l'américain par Daniel Bismuth).

Frank McCourt est né à Brooklyn le 19 août 1930 dans une famille d'origine irlandaise qui retourne en Irlande alors qu'il a 4 ans. En 1949, il repart aux États-Unis, à Manhattan, prend des cours du soir, exerce divers métiers. Dix ans après, il enseigne l'anglais et se produit sur scène dans A couple of blaguards avec son frère, Malachy. Il est membre du National Arts club.

Mon résumé
Angela Sheehan est enceinte, elle doit donc épouser Malachy McCourt mais en 1930, à New York, à l'époque de la prohibition, un homme faignant et ivrogne ne
peut pas trouver de travail afin d'élever décemment ses enfants, Francis, Malachy et Margaret. À la mort de Margaret, le couple décide de rentrer en Irlande mais la vie y est bien pire d'autant plus que Malachy est un gars du nord et qu'il est rejeté par la famille catholique d'Angela. Évidemment il boit l'allocation chômage. Sa femme et ses enfants sont obligés de mendier. Les nouveaux bébés, des jumeaux, meurent...

Mon humble avis
C'est son enfance durant laquelle rien ne lui a été épargné que Franck McCourt raconte dans ce très beau récit autobiographique qui a reçu le National Book Critics Award en 1996 et le prix Pulitzer en 1997. Il y décrit (parfois avec humour) l'amour qu'il porte à sa famille, l'école, le catéchisme, le soin qu'il prend de ses frères, son premier amour en la personne de Theresa Carmody, les Anglais et la guerre, son père qui disparaît, la solitude, la pauvreté, l'humidité du taudis dans lequel la famille vit à Limerick, la maladie, la souffrance, la mort toujours présente, et sa haine pour Laman Griffin avec qui sa mère s'est installée mais aussi le profond espoir qu'un avenir meilleur lui est réservé : bref, une enfance irlandaise.


Les cendres d'Angela, une enfance irlandaise a été réédité en 2000 lorsqu'est parue la suite des souvenirs de Frank McCourt : C'est comment l'Amérique ?.
Puis est paru en 2006 le dernier tome de ce qui est en fait une trilogie : Teacher man, un jeune prof à New York.

Les cendres d'Angela est aussi un film réalisé par Alan Parker en 1999.

[Répertorié sur Blog-O-Book.]

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CLM14 31/12/2013 12:55

Est ce que quelqu'un pourrait me donner un résumé intégral de ce livre ?

Coccinelle 31/12/2013 14:48

C'est quoi un résumé intégral ? C'est ce qui vous permet de ne pas lire le livre ? Je doute que vous trouviez ça sur sur les blogs de lecture. PS : Vous aviez laissé 3 commentaires, je n'en ai validé qu'un.

Eeguab 26/02/2012 20:16


Très irlandophile bien que McCourt,je crois,soit resté de nationalité américaine,j'ai lu les deux premiers avec beaucoup de plaisir.J'ai chroniqué pas mal de littérature irlandaise.

Catherine 26/02/2012 22:00



Peu de littérature irlandaise parce que je ne connais pas trop mais si tu as un conseil .



la librivore 12/05/2010 19:05



J'ai lu les trois et j'ai adoré. Il construit admirablement son récit, tient le lecteur en haleine, au rythme de ses péripéties. On a du mal à croire à tant de misère. Et le personnage de ce
père, terrible, et cette mère qui n'arrive pas à se déprendre de lui...



Catherine 12/05/2010 21:48



C'est une ancienne lecture dont j'avais fait la note de lecture avant le blog, je ne m'en rappelle plus bien, je crois avoir lu aussi
C'est comment l'Amérique ? mais je ne suis pas sûre...



Nini 03/02/2008 18:48

C'est un livre que j'ai lu il y a quelques années et je me souviens que j'ai beaucoup apprecié la lecture par le fait que non seulement c'était une bio mais aussi qui decrivait bien la vie en Irlande comme j'en avais entendu parler alors.

Catherine 04/02/2008 13:06



Oui et ça ne devait pas être toujours facile.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -