Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 06:44

Blindness (L'aveuglement) est un film brésilien - japonais - canadien de 2 heures réalisé par Fernando Meireilles qui est sorti dans les salles en octobre 2008. Vous pouvez voir la bande annonce sur le site officiel.

 

José Saramago

J'ai voulu voir ce film parce que c'est José Saramago qui a écrit le roman dont est tiré ce long métrage : Ensaio sobre a cegueira (L'aveuglement) paru en 1995. Je n'ai pas lu ce livre (il faudra que je le fasse, il est reparu en poche chez Points en septembre) mais dernièrement j'ai lu Les intermittences de la mort (Le Seuil, janvier 2008) que j'ai chaleureusement recommandé autour de moi.

José Saramago, né le 16 novembre 1922, est un journaliste et un écrivain portugais engagé (communiste, altermondialiste) qui a reçu le Prix Nobel de Littérature en 1998. L'oeuvre de cet auteur éclectique contient des romans, de la poésie, des essais, des contes, des nouvelles, du théâtre, des journaux et même des opéras.

 

Fernando Meireilles

Fernando Meireilles est né le 9 novembre 1955 à São Paulo, il est donc Brésilien (mais le film est une coproduction brésilienne, japonaise et canadienne). Il est le réalisateur de La cité de Dieu (2002), La cité des hommes (2003) et The constant gardener d'après le roman La constance du jardinier de John Le Carré (2005).

 

Le résumé du film

Un Japonais au volant de sa voiture devient aveugle subitement, créant un embouteillage. Un homme se propose de l'aider, le ramène chez lui mais lui vole son véhicule. Lorsque l'épouse japonaise rentre, elle conduit son mari chez un ophtalmologiste. Le lendemain matin, ce dernier ne voit plus rien non plus, il contacte la profession et il est conduit en quarantaine dans un sanatorium désaffecté et insalubre gardé par l'armée. Afin de rester avec lui, son épouse fait croire qu'elle est également devenue aveugle. De plus en plus d'humains contaminés par cette cécité blanche viennent les rejoindre mais certains se conduisent de façon abjecte (racket et viols en échange de nourriture) créant le chaos.

 

Quelques informations en vrac

Aucun des personnages n'est nommé autrement que le docteur, la femme du docteur, etc.

Le couple principal est l'ophtalmologiste interprété par Mark Ruffalo et son épouse interprétée par Julianne Moore.

Les Japonais interprétés par Yoshino Kimura (la femme) et par Yusuke Iseya (l'homme) parlent entre eux en japonais.

Le vieil homme noir borgne (Danny Glover) est aussi le narrateur.

Les scènes urbaines ont été tournées à São Paulo (Brésil) et les scènes de quarantaine dans la prison de Guelph (Ontario, USA).

 

Mon avis

Dans notre monde, de plus en plus d'êtres humains se conduisent comme des bêtes. Pourquoi ? Parce qu'ils n'ont pas d'éducation ? De repères ? Parce qu'ils sont pauvres ? Ou riches ? Parce qu'ils sont méchants ? Dérangés ? Dans Blindness, j'ai vu trois types de personnes devenues aveugles : celles qui continuent de vivre normalement et qui souhaitent aider, faire le bien (mais elles ont besoin de l'aide de la personne qui peut encore voir), celles qui essaient de vivre normalement mais qui ont des pulsions (soit dit en passant naturelles) à assouvir (elles ont aussi besoin de l'aide de la personne qui peut encore voir) et celles qui laissent aller leur méchanceté, leur soif de pouvoir et de puissance, leur envie d'avoir de l'emprise sur les autres, en particulier s'ils sont plus faibles (ici les femmes, comme souvent, mais ailleurs ça peut être les enfants, les animaux, l'Art). L'aveuglement était en compétition au Festival de Cannes en mai 2008 mais n'a pas reçu la Palme d'Or (le jury aurait-il été aveuglé ?) et c'est bien dommage car c'est certainement un des plus beaux films de l'année et des plus intéressant à tous les niveaux (scénario, image, son...).

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

sentinelle 27/10/2008 22:07

Ce film est descendu par la critique en général, ce que je ne comprends absolument pas et qui est totalement injustifié.  J'ai beaucoup apprécié ce film, assurément un des meilleurs vus ces derniers mois !

Catherine 27/10/2008 23:28



Descendu par la critique ? Ah bon ?! Ils n'ont certainement pas vu le même
film et préfèrent encenser des merdes... Poor blind people !



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -