Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 07:27

Un ami m'a montré la vidéo Schizophrenic painter sur YouTube et j'ai été estomaquée par l'oeuvre de Louis Wain et surtout par son évolution.

 

Mais qui est Louis Wain ? Il ne me semble pas avoir déjà entendu ce nom. Mais ses chats, je crois par contre en avoir déjà vus. Ah oui, sur les couvertures de Lilian Jackson Braun édité par 10/18 !

 

Louis Wain naît le 5 août 1860 à Clerkenwell, un quartier du centre de Londres surnommé la Petite Italie. Il grandit entouré de ses 5 soeurs cadettes mais à cause d'un bec-de-lièvre, il fréquente peu l'école. Il devient tout de même instituteur à la mort de son père : il n'a que 20 ans mais doit subvenir aux besoins de sa mère et de ses soeurs (la plus jeune est internée). Rapidement il préfère devenir un artiste en freelance. Il commence à dessiner des animaux et des scènes campagnardes pour divers journaux. Il épouse Emily, la gouvernante de ses soeurs : il a 23 ans et elle 33, un scandale pour l'époque. Quand il apprend que son épouse est malade (un cancer), il se met à dessiner des chats anthropomorphes pour la divertir. Ses premiers dessins inspirés par leur chat Peter paraissent à Noël 1886. Ses illustrations ont beaucoup de succès et sont publiées en cartes postales, calendriers, et aussi dans une centaine de livres pour enfants. Emily n'est plus là pour voir le succès de son mari, elle est morte 3 ans après leur noce... En 1907, après un voyage à New York où il dessine quelques strips, il revient ruiné à cause de mauvais placements et apprend la mort de sa mère. C'est certainement à ce moment-là que son état mental se dégrade, alors qu'il s'était déjà réfugié dans l'imaginaire depuis longtemps. Le diagnostic tombe : schizophrénie ! Il continue de dessiner, des chats bien sûr, et c'est là qu'on peut voir l'évolution de son dessin, de sa vision des choses et surtout des êtres. C'est hallucinant, certains chats font même peur. Lui aussi doit faire peur... : en 1924, ses soeurs n'arrivant plus à s'occuper de lui le font interner mais l'hôpital (pour les pauvres) est plutôt un mouroir. Après la parution de son histoire dans les journaux et les interventions de personnalités comme H.G. Wells et le Premier Ministre, il est transféré en 1930 dans un autre hôpital : il y est bien traité, il peut dessiner, peindre et il passe les dernières années de sa vie au milieu des chats. Il meurt le 4 juillet 1939.

 

 

Les chats de Wain sont un peu comme les animaux de La Fontaine : Wain les dessine pour montrer le ridicule de certaines situations chez les humains et de la mode (très présente dans l'Angleterre Victorienne) et il est bien conscient de faire un travail parodique voire satirique. Il s'est aussi engagé dans la protection des chats et la lutte contre la vivisection (quel mot horrible !).

 

 

Son histoire est une histoire triste et grandiose comme il y en a eu beaucoup au XIXème siècle et je voulais vous la conter. Plusieurs livres sont parus sur Louis Wain et ses chats en Grande Bretagne. En 2000, la Bibliothèque de l'Image a publié Les chats de Louis Wain par Patricia Allderidge, réédité en 2003 mais malheureusement épuisé, il vous faudra donc vous tourner vers les livres en anglais.

 

 

 

Les meilleurs sites pour découvrir et admirer les chats de Louis Wain

Catland : the art of Louis Wain

Chris Beetles (galerie d'Art)

Henry Boxer Gallery (galerie d'art)

Louis Wain Kitten Book

Moose Country Store (boutique)

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans Art chat
commenter cet article

commentaires

La plume et la page 20/05/2010 23:56



Effectivement, j'ai oublié le "pas"!



Catherine 21/05/2010 08:38



Il valait mieux le signaler pour que les lecteurs comprennent ; bonne journée.



La plume et la page 20/05/2010 19:12



Je ne connaissais pas cet artiste. Son histoire est intéressante mais très gaie...



Catherine 20/05/2010 23:20



Tu voulais dire « pas très gaie » ? Eh bien, comme beaucoup de vies du XIXe siècle sûrement...



Mimi des Plaisirs 14/05/2010 14:54



Superbe! Je reviendrai à loisir relire ton article.Là, je dois sortir... Ces chats sont extraordinaires, ils me plaisaient en 10-18, mais je n'en imaginais pas tant . Ils nous parlent: tant à la
raison qu'à l'imaginaire. A bientôt et bon dimanche!



Catherine 14/05/2010 23:52



C'est vrai que les couvertures 10/18 avec ces chats sont très belles, ça me fait penser que je n'en ai pas lu depuis un bout de temps, j'avais
trouvé que c'était très drôle (humour britannique). Bon weekend à toi et à Fil de Soie .



Manu 13/12/2008 17:37

Oui, en effet j'ai la série complète même si les derniers ne sont plus vraiment à la hauteur.

Catherine 21/12/2008 16:33



Ah, je n'en n'ai lu que 4 ou 5 et je ne me rappelle pas quelle place ils
ont dans la série...



Manu 13/12/2008 08:32

Je connaissais ses dessins grâce aux livres de Lilian Jackson Braun (dont j'ai la série entière) mais je ne connaissais pas du tout la vie de cet homme ! Quel triste histoire !

Catherine 13/12/2008 10:24



Tu as la série complète de chez 10/18 ? J'en ai lu quelques-uns et j'ai
bien aimé l'ambiance et l'humour.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -