Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 08:00

Bonjour Maud, bienvenue sur La culture se partage et merci de répondre à ces quelques questions afin que mes lecteurs te découvrent.

 

MaudLethielleuxPhotoLa partie personnelle

 

Tout d'abord, qui es-tu ? Peux-tu te présenter ? Donner un peu tes goûts ?

Je suis maman de deux enfants, tour à tour musicienne, metteur en scène, modèle pour des sculpteurs ou bricoleuse, intermittente du spectacle. J'aime le calme des arbres et la folie des villes, les imprévus, les enfants pas gâtés et la simplicité, me coucher tôt pour lire au lit et le chocolat noir. Ah oui, j'ai oublié : je suis terriblement bordélique, je dis des gros mots, je laisse toujours un fond de thé dans ma tasse et des grains de riz dans mon assiette, je n'ai pas d’agenda. Je ne suis pas sûre d'être très fréquentable !

 

Qu'est-ce que tu aimais enfant, adolescente ?

Enfant : Je ne peux pas en parler au risque de trop dévoiler « Dis oui Ninon »

Adolescente : Les garçons !!! Tout le reste était secondaire, surtout l'école.

 

Plus de Maud sur son site http://maudetlesmots.free.fr/ et son blog http://maudetlesmots.blogspot.com/.

 

La partie 'musique'

 

Qu'est-ce qui t'a amenée à la musique ?

La musique était très présente dans mon enfance. On chantait beaucoup, surtout dans la voiture et j'allais dans des bals folk avec mon père. Chez ma mère, j'étais bercée sur des musiques de Supertramp, Led Zeppling, Pink Floyd et Dire Straits. Aujourd’hui, j'aime le mélange de l'acoustique et de l'electro, les deux influences de mon enfance.

Mon premier instrument était une basse électrique Washburn noire quand j'avais 16 ans, l'idée étant de faire le plus de bruit possible.

 

Tu es violoncelliste : as-tu reçu une formation classique ?

En fait je suis contrebassiste et je joue avec Dom Margerie une amie violoncelliste, bassiste. Depuis quelques temps, je me suis mise à l'accordéon (pas musette, je te rassure !) mais avant tout mon instrument est le chant. J'ai fait un peu de chant classique mais j'ai surtout appris par voix orale des chants traditionnels au fil de mes voyages.

 

Euh... Désolée de m'être trompée d'instrument...

Ensuite quelles ont été tes influences ? D'où viennent-elles ? De tes voyages ? Ou l'inverse ?

Je ne sais pas vraiment. Tout se mélange et vient de partout et nulle part.

 

Comment composes-tu ?

D'oreille et en accord avec ma partenaire violoncelliste.

 

As-tu des musiciens attitrés ?

J'ai beaucoup joué avec Daniel Levitsky, un pianiste russe et Dom Margerie, mais en fonction des projets, mes collaborations évoluent.

 

Plus de Maud avec Digitanes sur http://www.myspace.com/digitanes.

 

La partie 'littérature'

 

Et comment es-tu arrivée à la littérature ?

J'ai toujours écrit des bricoles, des petits spectacles mais j'étais très occupée, plusieurs projets à la fois et l'idée d'écrire restait très lointaine, comme un rêve inabordable par manque de temps, de rigueur et de sérieux. (Comme tu l'as compris, je ne suis pas très disciplinée). Et puis je suis tombée malade, j'avais dépassé mes limites et mon corps me le faisait savoir. Pendant un an, je n'ai rien pu faire… à part lire, surtout la nuit car je ne dormais presque plus. Les livres sont devenus mes somnifères et ont pris une place immense dans mon quotidien de nuit.

Un déclic m'a amenée à l'écriture : je lisais « Les yeux jaunes des crocodiles » et j'étais touchée par le personnage de Joséphine qui écrit un roman sur commande. Je trouvais assez juste les passages où elle pousse les miettes pour poser son ordinateur et la place que prend doucement le roman dans sa vie. Je lisais donc ce livre, quand il s'est passé un événement : dans un hôtel j'ai regardé la télé (je n'ai pas la télé chez moi) et je suis tombée nez à nez avec une copine à moi qui défendait son projet dans une émission de Laurent Ruquier, un projet de vêtements à base de récupération de tissus. J'avais travaillé avec cette amie sur un spectacle deux ans plus tôt et je l'avais motivée pour qu'elle monte ce projet, qu'elle se lance à fond et à con compte. En la voyant là, épanouie, sûre d'elle, elle qui deux ans auparavant vivait en mobile-home et galérait dans une petite asso. Je ne sais pas comment dire, de la voir dans cette émission m'a mise en face de moi-même, de ma médiocrité, de cette incapacité à faire une seule chose à la fois et à y croire vraiment. C'était un merveilleux retour de manivelle qu'elle me donnait sans le savoir. Le lendemain, j'ai commencé à écrire et m'y suis tenue chaque jour pendant sept mois.

 

Tu n'as pas galéré : Stock a tout de suite publié ton roman (bravo !), que conseilles-tu aux écrivains en herbe ?

J’ai d'abord écrit 2 romans avant « Dis oui, Ninon » qui ont été refusés. Mais après chaque envoi, je commençais aussitôt un nouveau roman pour ne pas attendre de réponse, pour rester dans l'énergie de l'écriture et pour prendre du recul sur ce que je venais d'écrire. Ça a été très bénéfique pour moi, j'avais toujours l'impression d'avancer, de progresser. Mon conseil : ne pas penser qu'on a écrit un chef d'œuvre !!! Ne pas rester attaché aux premiers écrits, se dire que c'est un travail de longue haleine et que ce qui est appris est pris. Je dis tout ça, mais ce sont des conseils de débutante, j'ai très peu d’expérience et ne suis pas à même de donner une méthode… Ne pas penser aux maisons d'éditions quand on écrit, se lâcher et trouver son ton. Je crois que les maisons d'éditions cherchent un « ton », une écriture libre et honnête. Soyez vous-mêmes, éclatez-vous ! (Ce sera déjà ça de gagné !).

 

Prépares-tu un deuxième livre ?

J'ai écrit un second livre « D'où je suis, je vois la lune » qui paraîtra en janvier 2010. J'ai beaucoup plus souffert en l'écrivant, ou plutôt juste avant de l'écrire, j'avais très peur qu'il soit refusé, que mon aventure s'arrête là, qu'on me dise « Remballez mademoiselle, vous n'avez pas votre place ici ! ». Je connaissais les exigences de mes éditeurs et je savais qu'après un coup de cœur, on est souvent déçu... J'ai écrit sans savoir si mes personnages verraient le jour, et cette fois, contrairement à avant, j'en ai souffert, je me retenais de les aimer, peur qu'ils soient « morts-nés ».

Avant d'entamer ce roman, j'en ai commencé 3 que j'ai abandonnés après trente pages, je ne m'attachais pas assez aux personnages et il y avait quelque chose de trop sérieux, de trop bridé dans mon écriture. Mais je continuais, je voulais ce second roman à tout prix et concrétiser ce que j'avais commencé, retrouver aussi cette joie extraordinaire que j'ai ressentie en écrivant « Dis oui, Ninon ».

Un jour, alors que je me prenais la tête sur un début, j'ai ouvert une page vierge et je me suis lâchée, sans aucune idée de ce qui allait venir, et quelque chose est né, au bout de quelques phrases je tenais une histoire qui n'avait rien à voir avec toutes les idées que j'avais en tête.

J'ai envoyé les 120 premières pages à mon éditrice qui m'a rappelée le lendemain après-midi (il était temps, je n'avais quitté les toilettes depuis l'envoi !), elle m'a dit : « Maud, je t’aurais bien appelée cette nuit, mais je devais attendre que Jean-Marc me donne son accord… ».

Voilà « D'où je suis, je vois la lune » verra donc le jour.

 

Plus de Maud avec « Dis oui, Ninon » sur le site de son éditeur, Stock.

 

Les questions pour finir l'interview avec les petits plus

 

Une info en exclusivité ?

C'est ma première interview, tout est exclusivité !

 

Merci beaucoup, Maud, c'est super !

Vas-tu mener en parallèle les deux activités, musicales et littéraires ?

J'ai mis la musique en standby, mais elle commence à me manquer. En même temps, j'ai envie que tout se passe simplement, et dans de bonnes conditions, ce qui est plutôt rare quand on travaille en auto-production. Je suis toujours intermittente du spectacle car je fais de la mise en scène aussi. À voir donc !

 

Maud, je te remercie de m'avoir accordé cette interview avec autant de gentillesse et de simplicité, ça a été très enrichissant. J'espère que ton livre « Dis oui, Ninon » va trouver son public et que tu pourras rencontrer des lecteurs enthousiastes durant les séances de dédicace.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans lecture musique
commenter cet article

commentaires

Anis 19/12/2011 23:16


Cet article a été une découverte et cette Miss une femme très sympathique, je la lirai un jour.

Catherine 19/12/2011 23:23



J'aime beaucoup ce qu'elle écrit, c'est vivant, c'est revigorant .



sylvie 14/05/2009 10:42

merci pour cet article, riche et interessant:)

Catherine 14/05/2009 18:19



Le tien (d'article) est intéressant aussi ! Je retournerai voir ton blog plus tard.



Géraldine 13/03/2009 00:00

cet article paraitra chez moi samedi après midi http://cdcoeurs.over-blog.net/article-28964373.html

Catherine 13/03/2009 08:34






Ton article en exclusivité ici, donc ! Merci ! Mais tu ne vas pas lire le roman tout de suite... De mon côté, je ne l'ai pas reçu et je vais voir pour
l'acheter mais en ce moment, j'ai au moins une cinquantaine de livres à lire...



sylire 23/02/2009 18:19

Je l'ai reçu et il me tarde de le lire ! Merci pour cet interview qui dévoile une personne attachante et spontanée.

Catherine 23/02/2009 19:09



Tu as bien de la chance parce que moi, je ne l'ai pas reçu ! Mais Maud m'a contactée et m'a accordée une interview : sa première interview, alors je suis quand même
contente.



Géraldine 21/02/2009 19:19

Et bien, quelle personnalité intéressante aux multiples talents semble-t-il. Merci pour cette découverte et ce doux moment avec cette "inconnue" qui ne devrait pas le rester longtemps !

Catherine 21/02/2009 21:22



Bonjour Géraldine, je suis contente si cette interview lui permet de mieux être connue tant au niveau musicial qu'au niveau littéraire.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -