Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 23:35

Question de l'être et beauté féminine est le premier roman de Jérémy Nabati. Il est suivi par Comment errez-vous ? qui regroupe cinq nouvelles et un poème. Il est paru Aux forges de Vulcain (114 pages, 15 €, ISBN 978-2-953025927).

 

Je remercie Blog-o-Book et Aux forges de Vulcain de m'avoir envoyé ce roman.

 

Aux forges de Vulcain est une maison d'édition parisienne (association) fondée en décembre 2007. Leur premier ouvrage est La mémoire, outil et objet de connaissance, sous la responsabilité de David Meulemans, dans la collection Sciences. Le premier roman paru dans leur collection Littératures est Contretemps de Charles Marie (2 septembre) et le deuxième est Question de l'être et beauté féminine de Jérémy Nabati (24 septembre). Ces deux romans font donc partie de la rentrée littéraire 2009, dans la catégorie premiers romans français. Il existe deux autres collections : Arts et Essais. Le blog Le coin des forgerons est en ligne depuis janvier 2008 et on peut y lire une récente interview de Jérémy Nabati.

 

Jérémy Nabati est Normalien et enseigne la philosophie dans un lycée. C'est son premier roman. Plus d'informations sur l'auteur sur son site officiel.

 

Question de l'être et beauté féminine

Aldo, un étudiant de 22 ans, a remarqué une jeune femme qui lui a plu et dès « lors vint le moment où sa pensée ne le quitta plus. Le jour, il espérait la croiser à chaque coin de rue [...]. La nuit, évidemment, il lui arrivait de rêver d'elle. » (page 5). Qui est-elle ? Comment se prénomme-t-elle ? Osera-t-il l'aborder et comment ? En attendant de la revoir, au hasard d'une rue, Aldo se met à idéaliser la jeune femme. « Elle est toujours aussi belle, toujours aussi resplendissante, inondant de joie tout ce qui vient l'entourer. [...) ses cheveux sont fascinants [...]. » (page 5), « [...] il était prêt à l'aimer sans la connaître [...]. » (page 6), « Elle était belle à en mourir [...]. » (page 22), « Il était prêt à l'aimer sans concession [...]. » (page 25)... Ah, c'est beau l'amour !

Une histoire toute simple (pas toujours simple, en fait, de rencontrer l'autre, de lui parler, de se déclarer, de se dévoiler, de risquer un refus) mais tellement bien écrite : avec de l'humour, de la poésie et de la culture, c'est ce qui fait la différence avec une histoire basique. Et puis, on se retrouve un peu, on se rappelle la rencontre, les premiers regards, les premiers rendez-vous, les premières conversations, les premiers fous rires, alors il y a un peu de nostalgie aussi à la lecture de cette jolie histoire.

 

Comment errez-vous ?

L'un l'autre (farce eschatologique) : 2012, un homme reçoit un appel téléphonique de Dieu qui l'a choisi comme prophète. « Merde alors, pourquoi moi ? J'étais tranquille, au chaud, chez moi (en train de regarder la télé) et il a fallu que ça tombe sur moi ! sur moi !!!! mais qu'est-ce que je lui ai fait, nom de d... – ah [...]. (page 75). Un récit hilarant !

Agate : Moins poétique que le roman, mais tout de même intéressant, c'est juste le moment où on se demande si quelque chose va se passer et où la chose se passe.

Ma vie textuelle (comment je me suis discuté) : Des petits moments de la vie d'un homme (la femme qu'il aime, sa boutique, quand il cuisine, etc.) à déguster peut-être en se demandant ce qu'il a de commun avec nous.

Dernier été : Un adolescent parisien passe chaque année ses vacances d'été chez son grand-oncle dans le sud de la France, mais que connaît-il de ce vieil homme qui parle peu et qui n'a pas eu d'enfant ? Un récit nostalgique, le passage à l'âge adulte malgré l'incompréhension du monde des adultes.

Poste restante : Une lettre symbolisant la rupture, c'est triste et... presque cruel.

Le temps de la pensée : Une ode à la pensée et à l'écriture, très joli poème.

Les nouvelles (entre 2 et 15 pages) et le poème (4 pages) se lisent avec autant de plaisir que le roman et montrent le talent de l'auteur à mettre en place des idées et à écrire avec justesse et humour des instantanés de vie et de souvenirs en peu de pages.

Un auteur à suivre donc.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mariel 05/10/2009 21:43


J'avais vu l'annonce de BOB sur ce livre et il me tentait bien. Il donnait l'impression d'être dans le Juste, le Vrai et le Simple.


Catherine 06/10/2009 08:38



Oui, tout à fait, très beau livre, et très bien écrit, sans oublier l'humour.



keisha 05/10/2009 11:21


Je l'ai reçu samedi, et espère le lire cette semaine.


Catherine 05/10/2009 13:26



Keisha, je te souhaite une bonne lecture et je pense que tu aimeras aussi.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -