Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 05:51
Cet événement passionnant n'a lieu que tous les 50 ans ! C'est l'API ou Année Polaire Internationale qui a commencé le 1er mars à Paris (au Palais de la Découverte). Site officiel.

Petit résumé des précédentes Années Polaires Internationales
L'API-1 fut lancée en 1882 par 12 pays qui envoyèrent 15 expéditions sur 1882-1883 : 13 en Arctique et 2 en Antarctique afin d'étudier les phénomènes géophysiques.
L'API-2 en 1932 dépendait de l'Organisation Mondiale de la Météorologie et a plutôt dirigée ses équipes vers le Pôle Nord (Arctique) en 1932-1933, en particulier pour étudier le Jet Stream permettant des découvertes météorologiques importantes.
L'API-3 aurait dû être organisée en 1982 mais l'a été en 1957 pour correspondre à l'Année Géophysique Internationale et s'est plutôt dirigée vers le Pôle Sud (Antarctique) en bénéficiant déjà des avancées technologiques de l'époque qui lui ont permis d'étudier plus en détail la planète et l'atmosphère (lancement du premier satellite artificiel, le Spoutnik). C'est à ce moment-là que les 12 nations participant à cet événement ont installé une cinquantaine de bases d'observation en Antarctique et qu'un traité a été signé en 1961 : le Traité de l'Antarctique.

Et voici la quatrième puisque 1957 + 50 = 2007 !
L'API-4 durera 2 ans (de mars 2007 à mars 2009) avec 210 projets sur les deux pôles : des milliers de scientifiques de toutes disciplines et provenant de 60 pays vont utiliser les nouvelles technologies de pointe pour étudier en priorité l'évolution du climat et de l'atmosphère (trou dans la couche d'ozone), mais aussi les océans (courants océaniques, réchauffement, pollutions), la biodiversité et les peuples du Grand Nord.
Les instituts français engagés sont principalement l'Institut Polaire Paul-Emile-Victor (IPEV), l'Académie des Sciences et le Comité des Directeurs d'Organismes (CDO) qui réunit CNES, IFREMER, INSUE/CNRS, IPEV, IRD, Météo-France et SHOM.
Pour la première fois, un programme chinois : PANDA (Prydz Bay, Amery Ice Shelf aNd Dome A Observatories) avec en partenariat 8 pays (Allemagne, Australie, Corée, Etats-Unis d'Amérique, Finlande, France, Grande-Bretagne et Japon).

Six thèmes ont été retenus (ils sont détaillés sur cette page du site de l'IFREMER)
1 - Prendre le pouls des régions polaires : Évaluation de l'état actuel de l'environnement polaire en quantifiant sa variabilité spatiale et temporelle.
2 - Comprendre les changements : Quantifier et comprendre les changements environnementaux et humains, passés et actuels, afin d'améliorer nos prévisions pour le futur.
3 - Établir les liens globaux : Faire progresser notre compréhension des liens entre régions polaires et le reste de la planète, à plusieurs échelles, et sur les processus contrôlant ces interactions.
4 - Étudier l'inconnu : Étudier l'inconnu aux frontières de la science dans les régions polaires.
5 - Profiter de la position unique des régions polaires : S'appuyer sur la position géographique unique des régions polaires pour mettre en place ou développer des observatoires sur la Terre profonde, le magnétisme terrestre, l'espace, le soleil et au-delà.
6 - Sciences humaines : Étudier les processus culturels, historiques et sociaux responsables de la résilience et du maintien des sociétés humaines arctiques et identifier la spécificité de leur contribution à une diversité culturelle globale.

La grande expédition de cette année polaire est la Transantarctique, projet de l'Institut Polaire Paul-Emile-Victor qui réunit Américains, Australiens, Chinois, Français, Italiens et Japonais pour je cite : "relier la base Dumont-d'Urville (terre Adélie) à celle de Neumayer, de l'autre côté du continent, en passant par les bases Concordia (franco-italienne) et Vostok (russe), le «pôle d'inaccessibilité» de l'Antarctique".
Durant cette expédition, des artistes seront accueillis sur deux bases françaises : 2 à Dumont-d'Urville (Antarctique) et 1 à Ny Alesund (Svalbard) et pourront laisser libre court à leur Art malgré le confinement et le froid !

Voilà un bel exemple de collaboration internationale dont les découvertes bénéficieront à toute l'humanité.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans sciences & nature
commenter cet article

commentaires

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -