Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 05:06

66HaikuDeBuson.jpg66 haiku est un recueil de poésies de Buson paru aux éditions Verdier en septembre 2004 (92 pages, 12,50 €, ISBN 978-2-86432-423-7).

 

Ces haïku sont choisis, présentés et traduits du japonais par Joan Titus-Carmel.

 

Buson 蕪村 (ou Yosa Buson 与謝 蕪村) naît en 1716 à Kema, un village près d'Ôsaka (qui fait maintenant partie de la ville).

Peintre et poète, il est un des quatre maîtres du haiku classique (il en a rédigé 3 000), les trois autres étant Bashô (1644-1694), Issa (1763-1828) et Shiki (1867-1902). Buson arrive donc après Bashô, dont il s'inspire tout en renouvelant le genre : c'est lui qui crée le haïga alliant le haiku et la peinture.

Après des études à Tokyo (la peinture et la poésie), il voyage dans le Japon de l'ère Edo, prend son nom d'artiste – Buson – en 1744 et s'installe à Kyoto en 1751. Là, il se consacre à l'Art (poésie, calligraphie, peinture). Il s'y marie aussi et a une fille (sur le tard). En 1757, il prend un autre nom d'artiste – Yosa – et fonde deux écoles : une de poésie (Shankasha) et une de peinture (Nanga).

Il meurt le 25 décembre 1783 à Kyôto.

Plus d'infos sur la vie et l'œuvre de Buson dans la préface du livre.

 

Qu'est-ce que le haiku ? Tout est dit dans les deux premières phrases de la préface (page 9) : « Aucune forme littéraire autre que le haiku ne peut mieux saisir et exprimer, dans sa spécificité, la sensibilité japonaise. Le haiku, poème d'une extrême concision, dépouillé mais toujours concret, réussit, avec ses seules dix-sept syllabes (5-7-5), à nous faire entrevoir ce qu'est l'expérience du poète : sa perception d'une voix ou d'un bruit, la présence fragile d'un objet, la course ou le frémissement d'un animal, un voyageur sous la pluie, suffisent pour créer un état d'âme proche de l'éveil. »

 

Chaque fleur qui tombe

les fait vieillir d'avantage –

branches de prunier !

(12)

Chandelle à la main

l'homme parcourt son jardin

pleurant le printemps

(28)

Auprès du prunier

je suis venu solitaire

contempler la lune

(38)

Le cerf, la montagne –

leur ombre devant la porte

ah ! soleil couchant

(41)

Le mont s'assombrit

éteignant le vermillon

des feuilles d'érable

(45)

En plantant la hache

surpris par un tel parfum –

le bosquet d'hiver

(53)

 

Voici 6 haiku (sur les 66) que j'ai beaucoup aimés lors de la relecture de ce recueil (je l'ai déjà lu plusieurs fois, je l'ai acheté à sa parution). Ils vous permettent de voir que le haiku suit les saisons : c'est très important que le haiku contienne un mot de saison, le kigo (sinon le poème est un moki) ; qu'il raconte la Nature, la végétation, les animaux, le travail et la vie des humains aussi, la chaleur, le froid, la lumière, la nuit, le bruit, les senteurs, les éléments...

Les qualités du poète, comme du peintre ? Observation, harmonie et lyrisme.

Avec la traduction, il n'est pas toujours possible de voir les 17 mores (syllabes) mais en japonais, elles y sont et comme ce recueil est bilingue, c'est vraiment bien.

 

J'espère que vous aurez envie de découvrir le haiku et pourquoi pas d'en écrire !

 

SurPage01-2013.jpg

Une lecture pour Sur les pages du Japon (le thème de janvier est, vous l'avez deviné, haiku !) et que je mets aussi dans les challenges Cent pages, Petit Bac (catégorie chiffre/nombre), et du coup ça me fait un deuxième classique pour Un classique par mois (je commence bien !) et bien sûr Dragon 2012 (vite, avant qu'il ne se termine !).

DefiCentPages PetitBac2013 ClassiqueMois2 ChallengeDragonFeu


Partager cet article

Repost 0

commentaires

le Bison 29/01/2013 22:36


Aahh, les haîku de Basho, de Issa ou de Buson... Quelle merveille. J'adore cette tonalité et ses contraintes fortes des syllabes. Mais j'ignorai pour la saison.


Les traductions ne peuvent suivre cette arithmétique du vers, mais un bon traducteur tiendra à conserver un certain rythme et une musicalité dans l'enchainement des 3 parties. C'est vrai qu'un
haïku, on pourrait le lire toute la journée, pour s'imprégner de son paysage, de sa musique, de sa poésie.

Catherine 30/01/2013 08:09



Pour ce recueil de Buson (et les autres titres de Verdier, je pense), la traduction est
bien faite et l'édition est bilingue .



Ambroisie 29/01/2013 19:33


Je crois que je suis en train de tomber amoureuse de la poèsie japonaise. Le pire, c'est qu'il y a quelques années je n'y comprenais rien du tout. Mais maintentant, je commence à apprécier. As-tu
lu d'autres livres de haïkus ?

Catherine 30/01/2013 08:07



La poésie japonaise est très belle, à la fois simple et évoluée, contemplative, imagée,
elle fait réfléchir et rêver .



Mimi des Plaisirs 27/01/2013 21:08


J'aime bien le haïku mais j'ignorais qu'il fallait obligatoirement un nom de saison pour qu'il reconnu comme tel.
 j'aime le 45 sur le soir qui tombe en automne.
 merci pour cet exposé qui m'a appris beaucoup!

Catherine 28/01/2013 19:07



C'est parce que beaucoup d'Occidentaux écrivent du haiku sans respecter scrupuleusement
les règles, en particulier celle de la saison .



Loo 27/01/2013 19:40


Merci pour ces petits extraits. Ca permet de mieux se faire une idée. A tenter pour voir.

Catherine 28/01/2013 19:06



Oh oui, Loo, si tu n'en as jamais lu, il faut tenter l'expérience, et j'espère que tu
seras séduite .



DENIS 27/01/2013 19:02


les haikus c'est une "science" difficile mais passionnant

Catherine 28/01/2013 19:05



À la fois Art et Science, comme la musique .



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -