Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 00:15

Chambre207.jpgCoupCoeur2010.pngChambre 2007 est le premier roman de Kgebetli Moele. Il est paru aux éditions Yago dans la collection Ciel ouvert (Roman étranger) en janvier 2010 (270 pages, 18 €, ISBN 978-2-916209-68-5). Room 207 est traduit de l'anglais (sud-africain) par David König.

 

Je remercie Gilles Paris de m'avoir envoyé ce roman qui m'a énormément plu.

 

Kgebetli Moele est né le 31 mars 1978 à Polokwane (dans le Limposo) et a grandi dans une ferme. Il fait partie de la nouvelle génération d'écrivains sud-africains, qui se nomme la Kwaito generation dans une Afrique du Sud post-apartheid, avec Niq Mhlongo et Kabello Sello Duiker (les générations précédentes étant des écrivains blancs comme Nadine Mordimer, Breyten Breytenbach, John Maxwell Coetzee ou Andre Brink). Il a commencé à écrire en 1991, et rédigé des scripts pour des émissions radio, pour le cinéma, et une pièce de théâtre. Chambre 207 a reçu le prix H.C. Bosman de la meilleure œuvre de fiction. Son deuxième roman Book of the dead est paru chez Kwela Books en août 2009.

 

Pendant plus de dix ans, six jeunes hommes partagent une chambre à Hillbrow, le quartier le plus dangereux de Johannesburg, elle-même la ville la plus dangereuse... D'Afrique du Sud ? Du continent africain ? Non, du monde ! Pourtant, ils n'ont rien de dangereux tous les six... Entrez dans leur univers, à la fois étroit (la chambre 207) et à la fois très ouvert (famille, études, filles, musique, écriture, rêves).

Leur refuge à tous, c'est la chambre 207 : « C'était un hôtel, à une autre époque... Tu sais, cette époque que les dirigeants du pays ne veulent pas qu'on oublie. » (première phrase, page 15). Le narrateur tutoie le lecteur et le fait véritablement entrer dans leur monde : « Ouvre la porte. Tu es accueilli par un petit couloir […]. » (page 15), « Entre, entre. […] Tu es ici chez toi, mon frère. » (page 17).

Matome, c'est le lève-tôt, il inspire la confiance mais a parfois des idées et des plans bizarres ! Il aime d'une façon christique, sans sexualité.

D'nice était un excellent élève, optimiste et rêveur, il est venu étudier à Wits, mais le manque d'argent et les sollicitations de la ville...

Molamo, ancien chauffeur de poids-lourds, a étudié pendant quatre ans à l'université de Cape Town et rêve de devenir « écrivain/réalisateur/acteur/poète/producteur ».

Modishi, surnommé Jean Le-Baptiste par Zulu-Boy, avait hérité de terres à la mort de son père mais ne voulait pas repartir à la campagne. Il est amoureux de Lerato, mais elle n'a que dix-sept ans et a déjà dû avorter deux fois.

Zulu-Boy est un voleur, comme tous les Zoulous, c'est parce qu'il aime les objets, frimer, attirer l'attention, et il a déjà été « arrêté plusieurs fois pour des délits stupides » alors qu'il vient d'une famille estimée.

Et puis il y a le narrateur, un Sotho surnommé Baba, qui après des études de cinéma écrit des scripts mais pour l'instant ils ont tous été refusés...

 Lorsqu'ils n'ont plus d'argent pour payer le loyer mensuel, parce qu'ils aiment s'amuser, faire la fête, boire de la bière, sortir avec des filles, ils sont expulsés de leur petite chambre et vont se réfugier chez Wada. Il est producteur indépendant et Matome travaille alors un peu avec lui.

SafariLitteraireTreize ans de vie commune et d'amitié, mais aussi de pauvreté, de violence parfois, treize ans avant que chacun leur tour, ils partent pour une autre vie, pas toujours celle qu'ils ont rêvée...

 

Un très beau roman, d'une grande puissance narrative, sans faux-semblants et fort en émotion. Je vous le conseille absolument, il faut le lire, vraiment.

 

Roman africain pour le Safari littéraire créé par Tiphanya.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie L. 19/02/2010 15:25


Il est justement sur ma PAL. J'aurais déjà dû le lire mais j'ai eu des imprévus ces derniers temps...

Au fait, mon blog a déménagé!


Catherine 19/02/2010 22:21



J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ; bon weekend ; et je note le lien vers ton nouveau blog (bravo, il est très bien, noir, gris et
orange, sobre et élégant.



pimprenelle 16/02/2010 09:04


Je n'ai pas vraiment envie d'un tel livre en ce moment... Je passe.


Catherine 16/02/2010 10:55



Pimprenelle, c'est dommage, il est très beau, et pas sombre, note-le peut-être pour plus tard .



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -