Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 22:05

EnversDesAutres.jpgL'envers des autres est un roman de Kaouther Adimi paru aux éditions Actes Sud en mai 2011 (107 pages, 13,80 €, ISBN 978-2-7427-9725-7). Un extrait de 10 pages est disponible au format pdf sur le site de l'éditeur.

 

Kaouther Adimi est née en 1986 à Alger. Elle a étudié la langue et la littérature françaises et vit maintenant en France. L'envers des autres est son premier roman. Il est d'abord paru aux éditions Barzakh (Algérie) en janvier 2010 sous un autre titre : Des ballerines de papicha. Il a reçu le Prix littéraire de la Vocation en 2011.

 

J'ai présenté un extrait de ce roman pour Le mardi sur son 31 # 11.

 

Je tiens absolument à remercier à nouveau Mimi – du blog Les plaisirs de Mimi – qui m'a offert ce livre, en plus dédicacé par l'auteur ! Je vais présenter ce court roman d'une façon totalement différente de la sienne donc vous pouvez aussi lire sa note de lecture de L'envers des autres.

 

Le quartier Khorti à Alger au mois de mai.

« Les jeunes de mon quartier se réunissent toutes les nuits pour fumer un peu, jouer aux dominos et refaire l'Algérie à coups de grands discours patriotiques. Lorsqu'ils ne parlent pas de quitter le pays, ils parlent de mourir pour lui. » (page 11).

 

Un appartement avec une famille.

La vieille mère, ridée et arthritique, veuve depuis une quinzaine d'années.

Sarah, l'aînée, avec Hamza, son mari, devenu fou, et leur fille de 9 ans, Mouna, amoureuse d'un copain d'école.

Adel, le fils et Yasmine, la plus jeune fille, qui étaient si proches et qui n'arrivent plus à se parler...

 

Un roman choral dans lequel chacun raconte sa vision de la famille, sa vie à Alger, ses souvenirs, ses rêves ou son désespoir.

 

Voici les quatre « voix » féminines :

Sarah : « Mon Dieu, où est le fringant jeune homme que j'ai épousé ? » (page 28).

Yasmine : « Les hurlements sont une forme de routine nécessaire au bon fonctionnement de la journée. Le silence est trop pesant, il nous angoisse, nous donne l'impression qu'un drame est en train de se préparer. Les cris sont comme un protège-cahier : tant que quelqu'un crie, on est presque certain de ne pas avoir de problème. » (page 46).

Mouna : « J'ai décidé d'être sa femme. Pas maintenant, je suis encore trop jeune. Je ne sais même pas faire la cuisine, mais plus tard, pourquoi pas ? » (page 63).

La mère : « Pourtant j'ai tout fait pour eux, tout ! […] Et pour quoi ? J'ai soixante ans, trois enfants, un gendre et une petite-fille sur les bras. Et je n'ai plus personne vers qui me tourner. » (page 90).

 

Mais Adel est important aussi dans cette histoire.

« Quant à moi, je n'existe pas. Pièce en plus, comme ces boutons cousus sur les chemises, au cas où. Une pauvre petite chose, comme dit Sarah. » (page 71).

 

J'ai été agréablement surprise et charmée par ce roman. Presque tout est différent de ce que j'imaginais !

La ville « blanche » est sale. La mère est désabusée. Les jeunes hommes désœuvrés (ils n'ont pas voulu étudier, ils n'ont pas de travail) fument, boivent et pensent que les filles sont soient des saintes soit des traînées, mais surtout des traînées. Un homme est cloîtré dans sa chambre sous prétexte qu'il est devenu fou. Son épouse, Sarah, qui s'éclate dans la peinture, est devenue obsessionnelle. Adel et Yasmine, après une relation frère-sœur fusionnelle, ont grandi et ont des comportements différents : lui se replie sur lui-même et dépérit, elle veut étudier et s'ouvre aux autres (ils ne se comprennent plus).

PremierRoman1DefiCentPagesQuelle liberté ? Quel avenir ?

Peut-être un espoir de bonheur avec la fillette, qui se réjouit de ses chaussures, danse, se moque du regard des autres, et veut être une papicha (une minette).

On n'est pas loin de « l'enfer, c'est les autres » !

Le monde à l'envers... L'envers des autres...

 

Une 10e lecture pour le challenge Premier roman et une première lecture pour le tout nouveau défi Cent pages.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mimi des Plaisirs 04/07/2012 15:52


Je suis heureuse de voir que tu as aimé ce petit roman et tu le défends rudement bien! Ta lecture met l'accent sur d'autres aspects du roman mais je retrouve bien ce qui m'avait plu chez Kaouter
Adimi et tu donnes envie aux autres lecteurs d'aller à sa découverte; Merci aussi d'avoir mis un lien vers mon article. c'est trop gentil!


 bises

Catherine 04/07/2012 22:48



Merci Mimi, des visiteurs ont eu envie de le lire et ça me fait plaisir, mais c'est grâce à toi que j'ai pu le lire et je vais le garder dans ma
bibliothèque car il est dédicacé. Passe un bel été à la campagne, j'espère que tu auras le temps de lire un peu plus.



La Part Manquante 01/07/2012 16:08


Jolie entrée dans le défi avec ce roman! J'avoue ne pas être attirée par ce type de sujet , trop contemporain pour moi...mais pourquoi pas! Merci pour le partage!

Catherine 01/07/2012 18:28



Peut-être que tu changerais d'avis si tu le lisais car ce roman est vraiment littéraire .



pom' 01/07/2012 14:46


tiens, je note, merci

Catherine 01/07/2012 18:26



Je pense qu'il te plaira ; passe un bel été .



Anis 30/06/2012 13:18


J'ai définitivement envie de lire ce livre et je m'intéresse de plus en plus à la littérature des femmes algériennes.

Catherine 30/06/2012 19:47



Tu fait bien, très beau roman .



Alex-Mot-à-Mots 29/06/2012 13:44


Un envers du décor qui a l'air intéressant. Je vais maintenant aller lire le billet de ton amie.

Catherine 29/06/2012 23:19



Alex, tu verras, elle en parle de façon vraiment différente. Bon weekend .



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -