Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:08

HeritageColonel.jpgLorsque j'ai appris la mort de Carlos Trillo, j'ai voulu relire sa bande dessinée pour la présenter dans le challenge PAL sèches de Mo'.

 

L'héritage du colonel est une bande dessinée de Carlos Trillo et Lucas Varela parue aux éditions Delcourt dans la collection Mirages en septembre 2008 (100 pages, 14,95 €, ISBN 978-2-7560-1382-4).

 

Carlos Trillo est né le 1er mai 1943 à Buenos Aires (Argentine). Il est le scénariste de la bande dessinée. Il est mort le 8 mai 2011 (il était à Londres avec son épouse).

 

Lucas Varela est né en 1971 à Buenos Aires. Il est le dessinateur de la bande dessinée. Plus d'infos sur son blog.

 

Des mêmes auteurs : La corne écarlate, juin 2005, Erko.

 

L'intéressante préface de Carlos Trillo permet de comprendre l'intimité du gouvernement et de l'église catholique argentine, et l'histoire de l'Argentine avec la dictature de Jorge Rafael Videla et sa junte militaire : ça, c'est la « grande histoire ».

La petite histoire, c'est celle d'Elvio Guastavino, fils unique du colonel Aaron Guastavino. Petit fonctionnaire insignifiant dans un ministère, il est célibataire et vit avec sa vieille mère, Georgina Iturbide de Guastavino, veuve.

Chaque jour, il se rend devant la vitrine du Aaron Magic Box, une boutique tenue par un Juif qu'il considère comme un voleur, pour admirer Luisita, une poupée autrichienne du XIXe siècle qu'il espère pouvoir acheter un jour. La nuit, il drogue même sa mère au Valium pour ressortir et rejoindre sa Luisita en cachette. Il faut dire qu'il fantasme carrément sur elle. Mais lorsqu'il dort, il est pris de violents cauchemars montrant les tortures qu'infligeait son père à d'innocentes jeunes filles.

D'ailleurs, une de ses jeunes filles, Analia Silveyra, revient d'exil et la mère d'Elvio ne le supporte pas. Après l'enterrement, Elvio devenu orphelin touche la police d'assurance-vie de l'armée et ne pense qu'à une chose : acheter enfin Luisita ! Mais la poupée vient d'être vendue et Elvio plonge dans la folie...

 

Comment un enfant peut-il grandir normalement et se construire de façon équilibrée après avoir vu les agissements violents et dépravés de son père, et surtout après y avoir participé et pris un certain plaisir, sans que la mère puisse dire quoi que ce soit ? C'est un lourd héritage qu'a laissé le colonel à son fils unique...PALseches

Le traumatisme d'Elvio Guastavino, c'est en fait le traumatisme de tout un pays, l'Argentine.

Bien sûr cette bande dessinée est dérangeante, mais c'est parce qu'elle dénonce la torture, les viols, la dictature et l'horreur qu'on laisse aux générations futures.

 

C'est donc la 21e bande dessinée que je lis pour le challenge PAL sèches de Mo' et j'ajoute l'Argentine à mon voyage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yaneck Chareyre 28/06/2011 21:59



Un sujet difficile, un personnage malsain et écoeurant, mais une très bonne bd, je suis d'accord avec toi. Très forte, très prenante.



Catherine 29/06/2011 08:24



Oui, mais la BD n'est pas choquante ; le personnage est malsain mais pas la BD .



Manu 02/06/2011 10:28



Un sujet difficile mais qui peut être intéressant.



Catherine 02/06/2011 14:51



Tout à fait, Manu, en même temps je comprends que cette BD ne peut pas plaire à tout le monde. Bon long weekend .



Mo' 01/06/2011 09:28



un auteur que je veux découvrir. Je commencerais certainement par cet album puisque ton avis m'a tenté



Catherine 02/06/2011 14:38



Je pense que c'est le plus intéressant, les autres ne m'intéressent pas plus que ça, bon long weekend .



Violette 31/05/2011 12:14



je crois que ça pourrait me plaire. Je note.



Catherine 31/05/2011 12:49



Et j'espère que ça te plaira, Violette, bonne semaine.



Lorence 30/05/2011 19:33


Ma culture BD est très ancienne, quand je vois la qualité du scénario de celle là je me dis qu'il faudrait que je m'y remette.


Catherine 30/05/2011 19:42



Lorence, tu ne lis plus de BD depuis longtemps ? C'est dommage, il y en a de très belles. Bonne semaine.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -