Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 07:30

L'homme qui valait 35 milliards est un roman de Nicolas Ancion paru le 27 août aux éditions Luc Pire - Le grand miroir (284 pages, 18 €, ISBN 978-2-50700-260-2). Il fait donc partie de la rentrée littéraire de l'automne 2009.

 

Nicolas Ancion est un auteur belge né en 1971 à Liège. Il a commencé à écrire tôt et a reçu le Prix International Jeunes Auteurs en 1989 et en 1991. Éclectique, il est romancier mais aussi poète, novelliste et dramaturge.

Du même auteur : Ciel bleu trop bleu (1995), Le cahier gonflable (1997), Écrivain cherche place concierge (1998), Quatrième étage (2000), Dans la cité Volta (2005) pour les romans et Les ours n'ont pas de problème de parking (2001), Nous sommes tous des Playmobiles (2007) pour les recueils de nouvelles. Sans compter les ouvrages pour la jeunesse, les recueils de poésie et les pièces de théâtre !

Découvrez plus en détails l'auteur sur son site officiel ainsi que sur ses blogs Post-it littéraire (blog personnel où il a d'ailleurs répondu récemment au Tag des livres et ah... Il a répondu le même titre que moi à la question n° 2 !) et Bain à bulles (critiques de BD sur BibliObs).

 

Lorsque Richard voit son ami Octavio pleurer à la télévision suite à l'annonce de la fermeture d'un haut-fourneau, cet artiste au chômage qui rêve d'un poste de professeur à l'université décide d'enlever le grand patron d'Arcelor-Mittal, Lakshmi Mittal. « Tu sais, Octavio, j'ai une théorie là-dessus : si tu vois pleurer un bébé, il faut changer ses couches ; si tu vois pleurer une femme, il faut changer son amant et si tu vois pleurer un homme... […] … il faut changer le monde. » (page 76).

Et il réussit son coup, un mardi matin, en se faisant passer pour un journaliste, lors de la venue de l'industriel à Liège ! Je sais, c'est complètement surréaliste, d'autant plus que Richard a fait venir deux documentaristes pour tout filmer car il veut que l'Indien réalise des œuvres d'art après avoir dit à combien il estime sa vie. « Mon enlèvement est une œuvre d'art, c'est ça que vous tentez de m'expliquer ? – Pas du tout, c'est vous l'artiste. » (page 158).

Dans la troisième et dernière partie du roman apparaissent des habitants de Liège qui interféreront plus ou moins sur l'histoire : Jean-Luc Moens un héroïnomane et son père veuf, Marie-Ange la voisine agressée veuve également, Nafisa une jeune serveuse d'origine marocaine qui aimerait devenir actrice et ses parents (ainsi que le vélo de son père) et Mullenders le bourgmestre.

 

À travers ce roman – et en plus du clin d'œil à l'Art – l'auteur rappelle l'économie du bassin liégeois : les mines ont déjà fermé alors si maintenant, c'est l'acier..., oui on sait que ça pollue mais on a besoin de bosser, parce que sinon il y a la délocalisation (dans des pays encore plus pollueurs et qui n'ont pas les moyens de lutter contre leur pollution), le chômage et en plus la crise économique actuelle, sauf que certains ne la ressentent pas autant que d'autres, la crise, et continuent à s'enrichir...

« [...] à l'ombre d'une rampe d'autoroute en béton noirci, conçue par un ingénieur dépressif, avec l'intention inconsciente de servir de décor trente ans plus tard à des films sociaux projetés dans le monde entier. » (pages 71-72).

 

J'avais choisi le roman d'un autre auteur belge, sur l'Art justement, Le roman fauve d'André-Marcel Adamek, et j'ai été surprise de recevoir L'homme qui valait 35 milliards que j'ai un peu laissé traîner... Heureusement que je me suis quand même lancée dans sa lecture car il est drôle, émouvant et donne vraiment à réfléchir. Du coup, il se lit pratiquement d'une traite ! Je remercie donc Gilles Paris de m'avoir envoyé ce roman et de m'avoir incitée à le lire alors qu'il ne m'attirait pas vraiment au départ, comme quoi on peut toujours avoir de bonnes surprises.


Voici la bande annonce de la sortie du livre et vous pouvez faire comme ce Playmobil, aller en librairie pour acheter le nouveau roman de Nicolas Ancion.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 26/10/2009 22:19


J'ai comme toi bcp aimé ce livre.
Voici le lien de mon billet : http://cdcoeurs.over-blog.net/article-21625309.html
et de l'interview que j'ai fait de Nicolas Ancion
http://cdcoeurs.over-blog.net/article-37007391-6.html


Catherine 26/10/2009 22:43



Géraldine, merci pour ces liens, j'avais lu ton interview de l'auteur, tu deviens une pro de l'interview !



DeL 26/10/2009 13:15


Je suis belge (et liégeoise en plus !) et pourtant je n'ai jamais lu Nicolas Ancion ... Plusieurs fois, j'ai failli emprunter "Nous sommes tous des playmobiles". Bon allez, j'essaierai de
remédier à ça très prochainement.
Par contre, tu mentionnes Adamek, et je ne peux que te le conseiller, j'ai lu plusieurs romans de lui, notamment "La grande nuit", "L'oiseau des morts", "Le sang du gourou", etc. et ce fût des
lectures très sympatiques.


Catherine 26/10/2009 14:18



DeL, bonjour, comment dit-on déjà... : Nul n'est prophète dans son pays ! Je n'ai pas lu Nous sommes tous des Playmobiles mais je le ferai sans doute car
L'homme qui valait 35 milliards m'a bien plu. En fait je connais peu la littérature belge, en dehors de la bande dessinée ! Les titres d'Adamek font envie surtout L'oiseau des
morts. Bonne semaine !



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -