Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 00:09

OsPointeL'os est pointé est un roman d'Arthur Upfield paru en janvier 1994 aux éditions 10/18 dans la collection Grands détectives (351 pages, 7,40 €, ISBN 2-264-01964-6.

The bone is pointed est traduit de l'anglais par Michèle Valencia.

 

Pour le défi Littérature policière sur les 5 continents, j'avais choisi de lire une des aventures de l'inspecteur Napoléon Bonaparte mais je ne savais toujours pas laquelle. Après avoir fait un deuxième tour (et même un troisième !) à ce défi, il me restait les romans policiers d'Océanie à lire et il était temps que je m'y mette si je voulais terminer mes tours de défi avant la fin de l'année ! C'est sur les conseils de B. que j'ai lu L'os est pointé (qui est la sixième enquête de Napoléon Bonaparte) : pourquoi ai-je attendu si longtemps pour lire Arthur Upfield ? J'ai en effet ressenti à la lecture de ce roman australien le même genre de choses que pour les aventures de Mma Ramotswe au Botswana : c'est frais, passionnant, on apprend des tas de choses sur le personnage, le pays, la façon de vivre, les traditions, etc. Il paraît que certaines aventures sont moins réussies que d'autres mais quand même, je vais me lancer à la découverte de l'Australie et des Aborigènes !

 

Bien qu'officier de police judiciaire, l'inspecteur Napoléon Bonaparte, un métis (mère aborigène et père européen) surnommé Bony par ses amis, ne se considère pas comme un vrai policier mais il est tenace et résout toutes les enquêtes car il ne s'arrête jamais avant d'avoir trouvé la réponse (quitte à ce que son supérieur de Brisbane le rappelle, le menace et le vire !).

« Vous savez, Blake, si je n'étais pas rebelle à la bureaucratie et à la discipline, je compterais parmi les policiers ordinaires qui vont ici et là et font ceci ou cela, conformément aux ordres qu'ils reçoivent. Ils appellent ça du travail d'équipe. Je ne fais jamais partie d'une équipe. L'équipe, c'est moi. Comme je vous l'ai dit, il me semble, une fois que je commence une investigation, je ne la lâche pas jusqu'à la fin. L'autorité hiérarchique, le temps ne représentent pas grand chose pour moi, l'enquête en revanche, tout. C'est là-dessus que se fondent mes succès. » (page 52).

« Pourtant il savait qu'il ne céderait jamais à cette tentation. La fierté était son arme ; sa réputation son armure. Il irait de l'avant même s'il perdait son poste, même s'il perdait sa vie. Dès l'instant où il serait conscient de l'échec, ce serait pour lui le commencement de la fin. » (page 166).

Bony sait que cette enquête à Opal va être difficile car Jeffery Anderson a disparu du côté du Marais Vert depuis 4 mois et beaucoup de traces sont déjà effacées... Anderson a-t-il été tué, a-t-il chuté de cheval et est-il blessé quelque part, ou a-t-il disparu volontairement ? Pour corser l'affaire, les Aborigènes, soucieux que Bony ne découvre pas la vérité, usent de magie et « pointent l'os » sur lui pour le tuer.

Pourtant Bony va rencontrer, observer et interroger les protagonistes, la veuve Mary Gordon et son fils unique John ainsi que l'Aborigène recueilli par leur famille Jimmy Partner et la tribu Kalshut sur la propriété de Meena, la famille Mackay sur l'exploitation du Mont Lester, la famille Lacy chez qui il loge sur l'exploitation de Karwir : le père un homme autoritaire mais droit, le fils de 25 ans Éric fou d'aviation, la fille de 20 ans Diana, et puis les employés comme Bill le Parieur, Wilson, Noir d'Encre... Sur place le sergent Blake et son épouse vont heureusement l'aider et... lui sauver la vie !

 

Arthur Upfield est né le 1er septembre 1890 à Gosport dans le Hampshire (comté d'Angleterre qui est aussi celui qui a vu naître Jane Austen et Charles Dickens) et découvrit l'Australie à l'âge de 19 ans. Il est enrôlé lors de la première guerre mondiale (Afrique, France) puis retourna en Australie en 1921 (avec son épouse et leur fils). La légende dit qu'il rencontra Léon Tracker, un métis devenu le meilleur pisteur de la police du Queensland et que c'est cet ami qui lui offrit une biographie de Napoléon Bonaparte, donnant ainsi son nom à l'inspecteur métis dont la première enquête est parue en 1928. Trente aventures paraîtront jusqu'au décès de l'auteur le 13 février 1964. Arthur Upfield est considéré comme le fondateur du roman policier ethnologique.

Boney.jpgEn 1972-73, une série télévisée australienne de 26 épisodes a été diffusée avec dans le rôle de Bony, l'acteur néo-zélandais James Laurenson né en 1940 (image ci-contre). Plus d'informations sur http://www.classicaustraliantv.com/BoneyEpisodes.htm.

En 1990, un téléfilm puis en 1992, une autre série télévisée australienne de 13 épisodes ont été diffusés avec Cameron Daddo, un acteur de Melbourne né en 1965 et supposé être le descendant (plus blanc) de Bony.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lorence 01/01/2010 08:34


A mon avis l'os est pointé est l'un des plus prenants de la série entre peur ancestrale et le "réalisme de son sang blanc".
J'ai fini mon dernier livre, je rédige mon billet et te l'envoie.


Catherine 01/01/2010 13:57



En tout cas, il m'a bien plu, mais ce serait dommage que je lise d'autres tomes de la série et que je sois déçue... Au fait, bonne année, Lorence, tous mes
vœux, santé, bonheur, et tout plein de bonnes choses...



belledenuit 23/12/2009 09:48


Du même auteur j'avais lu l'année dernière "La mort du lac" et je m'étais régalée. Le dépaysement était total ! Il me faut continuer à lire les enquêtes de Bony. Je le trouve très intéressant comme
personnage. J'en profite pour te souhaiter aussi de très bonnes fêtes de fin d'année.


Catherine 23/12/2009 20:13



Belle de Nuit, ça me motive pour en lire d'autres, mais là pour le deuxième tour, j'ai lu un autre auteur australien, puis je verrai si je peux en lire un troisième
(puisque j'ai fait trois tours en fait). Toi aussi, passe un bon Noël et de bonnes fêtes de fin d'année.



Marie L. 22/12/2009 17:54


Si l'Australie et les polars t'intéressent, regarde du côté de "Cul de sac" de Kennedy et Cheval. Il paraît qu'il est assez bon dans son genre!


Catherine 22/12/2009 19:57



Le problème est que Douglas Kennedy est né à Manhattan, il compte donc pour le continent américain (même si son roman se passe ailleurs). Là, pour ce défi, il faut
lire un auteur de chaque continent, donc pour l'Océanie un auteur australien ou néo-zélandais (ou d'ailleurs en Océanie s'il existe des auteurs de romans policiers aux Samoa, Fiji, Papouasie,
etc. mais ça m'étonnerait ).



Marie L. 22/12/2009 17:53


Je ne suis pas très branchée roman policier. Je n'y connais pas grand chose... Alors, je passe.


Catherine 22/12/2009 19:52



Ce n'est pas grave (je ne t'en veux pas ) et tu veux bien trouver d'autres défis/challenges
qui te correspondront mieux.



Cécile de Quoide9 22/12/2009 16:45


Je n'ai lu qu'un livre de lui et j'avais détesté tant j'avais trouvé ça mal écrit (et/ou mal traduit...).


Catherine 22/12/2009 19:50



Ah bon... C'était lequel ? Je n'ai pas pensé ça en le lisant et j'ai aimé apprendre toutes ces choses sur l'Australie.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -