Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 06:37

MarseillaiseMestron.jpgLa Marseillaise est un roman social de Hervé Mestron publié aux éditions Chants d'orties dans la collection Graines d'orties en septembre 2011 (47 pages, 8 €, ISBN 978-2-918746-06-5). Il y a 10 illustrations en noir et blanc de Christine Dècle.

 

Hervé Mestron est né en 1963 à Valence (Drôme) mais il vit à Auvervilliers (Seine-Saint-Denis). Il a étudié la musique puis s'est lancé dans l'écriture pour la jeunesse. Il est aussi scénariste. Plus d'infos sur son site.

 

Je remercie Valérie de m'avoir contactée et de m'avoir envoyé ce roman jeunesse.

 

Yasmina, lycéenne en classe de seconde, est la sœur cadette de Mohamed (Momo). C'est elle la narratrice.

Momo qui a sifflé La Marseillaise pendant un match de foot médiatisé « à côté des caméras et du service d'ordre » (page 11).

Momo qui va être jugé et reste maintenant enfermé dans sa chambre.

Pendant que son copain Moncef prépare en douce une fuite.

« Le pays nous regarde. » (page 7).

« Aujourd'hui la décoration c'est nous. » (page 9).

Pourquoi Momo a-t-il agi comme ça ? Il a pourtant fait des études, il a un travail et il est beau gosse ! Donc l'avenir devant lui !

Lorsque Momo fuit, la police lance un avis de recherche national et il est considéré comme un criminel (un terroriste ?).

« La terre entière est au courant maintenant. » (page 22).

 

Graines d'orties est la collection de romans jeunesse des éditions Chants d'orties. Elle permet aux jeunes et même aux adultes de se poser des questions sur la société. Dans ce roman, l'auteur questionne sur la société, les symboles d'une nation et le pouvoir (médias, gouvernement, groupes).

 

Yasmina raconte non sans humour, son incompréhension devant le geste de son frère et les suites disproportionnées. Un geste en fait anodin (siffler) mais pourtant là un acte répréhensible.

À travers ce fait divers, La Marseillaise est un peu sortie de l'oubli ! Qu'est-ce que La Marseillaise ? Que représente-t-elle ? Pourquoi ses paroles guerrières n'ont-elles pas été changées (comme l'ont fait d'autres pays pour leurs hymnes) ? A-t-elle encore un sens aujourd'hui ?

Mon humble avis : je suis pour que les paroles soient modifiées (ou alors qu'un autre hymne soit choisi). Après tout, Rouget de Lisle a écrit les paroles de La Marseillaise dans un contexte patriotique et révolutionnaire et ce texte doit être préservé au niveau historique (poétique ?) mais il n'a plus sa place de nos jours (et même depuis bien 70 ans). Qui a envie de hurler « Aux armes, citoyens... ! » ? Le jour où les gens descendront dans la rue en criant ça, et en plus s'ils sont armés, je vous explique pas !

 

MarseillaiseMestron2.jpgYasmina passe en revue la banlieue où les gens sont parqués (*), les contrôles, les blagues pas drôles des policiers, les familles qui vivent en France depuis 3, 4 ou 5 générations et les jeunes qui sont Français mais qui se sentent rejetés. Elle va aussi s'investir, avec son lycée, avec les profs, les copines et interviewer des gens pour connaître leur avis.

J'aime bien cette démarche, communiquer, aller vers l'autre, lui demander son avis, le comparer avec sa propre opinion, c'est constructif.

(*) Pour moi, les gens sont « parqués » partout, dans les immeubles de banlieue comme dans les immeubles de centre-ville ou proches du centre-ville, et également dans les lotissements de pavillons identiques (même si c'est pour beaucoup plus agréable de vivre dans une maison que dans un immeuble).

 

Leur mère est désemparée, elle a honte, elle n'ose plus sortir de chez elle, elle a peur des reproches que les autres pourraient lui faire sur la mauvaise éducation de son fils.

On voit l'importance de la mère même si elle se sent impuissante. Elle est pourtant le chef de famille puisque son mari est décédé. Mais elle est trop tributaire du regard des autres, de leur opinion sur des choses privées, du qu'en dira-t-on ; il faudrait s'affranchir de ça. Yasmina est plus pragmatique, elle fréquente le lycée, elle a des contacts réguliers avec des jeunes de son âge et des adultes avec qui elle peut confronter ses opinions.

 

Après la fuite de Momo, ça dégénère, c'est l'escalade de la violence et les médias jubilent. Des jeunes d'ailleurs, surnommés la racaille (page 36), viennent casser et brûler ; les CRS sont envoyés ; les politiques de tout bord en profitent pour faire leur beurre et des militants viennent mettre leur grain de sel voire de l'huile sur le feu.

Rien de bien nouveau sous le soleil, on voit ça à chaque fois (malheureusement)...

 

Comme vous pouvez le voir, voici un petit livre qui en dit beaucoup et qui porte à réflexion !

 

1pourcent2011

Le petit point faible

Je pense que l'auteur n'a pas vraiment utilisé les mots et le style qu'auraient utilisés une adolescente de 16 ou 17 ans, qu'elle habite en banlieue ou pas.

 

Mon passage préféré

Le coup du couscoussier ! (pages 29-30).

 

26e roman pour le 1 % de la rentrée littéraire et 6e roman pour le challenge Littérature jeunesse & young adults.

JeunesseYoungAdults

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélo 23/01/2012 22:21


Voilà qui a l'air vraiment intéressant. J'aime beaucoup les livres "de société".
Jugé pour avoir siffler La Marseillaise ? Ca alors ! 

Catherine 23/01/2012 23:52



Ça reste une fiction, même si je me rappelle qu'il y avait eu un "scandale" parce que La Marseillaise avait vraiment été sifflée pendant un match et
parce que les joueurs de foot ne la chantaient pas.



Sharon 13/01/2012 13:41


Ce livre m'intéresse car, d'après ton avis, il pose des questions justes.

Catherine 14/01/2012 20:04



J'espère que tu le liras et qu'il te plaira. Bon weekend .



Mimi des Plaisirs 11/01/2012 11:45


TU as bien parlé de ce livre et je partage pas mal de points de vues avec toi...

Catherine 12/01/2012 08:29



J'ai choisi de développer ces 4 points en particulier mais en fait il y en avait 2 ou 3 autres. Un livre, petit par la taille, mais riche en
contenu donc.



Philisine Cave 11/01/2012 09:08


Bien, bien ... ce livre me dit beaucoup, je le note !

Catherine 12/01/2012 08:20



J'espère qu'il te plaira ; tu peux le commander sur le site de l'éditeur.



Tmor 11/01/2012 08:50


Jolie illustration en noir et blanc. C'est bien de donner la part belle aux petites maisons d'édition. @+

Catherine 12/01/2012 08:20



Maison d'éditions que je ne connaissais pas avant de recevoir ce livre .



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -