Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 06:03

ParentheseAnges.jpgLa parenthèse des anges est un roman de Mireille Rossi paru aux éditions Élan Sud dans la collection Élan d'Elles en mai 2011 (118 pages, 13 €, ISBN 978-2-911137-23-5). La parenthèse des anges a déjà été publié en 2005 aux éditions La Mirandole.

 

Je remercie les Agents littéraires de m'avoir envoyé ce roman (ma note de lecture sur le blog des Agents littéraires).

 

Mireille Rossi, née le 16 mars 1969 dans la Drôme, part étudier à Montpellier. Les Beaux-Arts bof... L'enseignement bof... Le journalisme oui ! Elle travaille depuis 1997 pour des agences de la Drôme, de l'Ardèche et du Vaucluse. Du même auteur : Les centiments (2009) et L'envol (2010).

 

L'histoire est toute simple : la narratrice passe un mois, seule, dans un chalet prêté par son amie Camille. Elle veut faire le point et se retrouver après un événement douloureux.

Un jour, elle rencontre Amédée, un vieux monsieur, veuf, qui vit dans la ferme à côté avec son vieux chien Hector. Amédée a une passion : la photographie.

 

Déjà, pourquoi ce titre, La parenthèse des anges ? Parce que « il paraît que l'oubli des souffrances est une parenthèse accordée par les anges. » (page 7).

 

Évidemment, au début, le lecteur ne sait rien de la narratrice et de ce qui l'emmène dans ce chalet.

Elle se livre peu à peu ; par exemple elle venait enfant dans ce chalet et y a rencontré l'homme qu'elle aime. Mais c'est vraiment par petites touches : ce dont elle se souvient, ce qu'elle veut bien écrire et donc partager avec le lecteur.

J'ai l'impression que cela se fait quand même dans la souffrance : la souffrance de l'événement, du souvenir et la souffrance de l'accouchement, non pas la naissance d'un enfant mais le fait de se retrouver seule face à soi-même, de faire le point et de coucher sur le papier cet événement et cette souffrance.

Attention, rien de rédhibitoire ! La narratrice raconte bien sûr dans la douleur mais aussi dans la douceur, la douce chaleur du chalet réchauffé par une présence humaine et par les souvenirs heureux.

« Je l'ai voulu ainsi. Ce chalet, la solitude, la poussière, l'humidité et mes souvenirs pour seuls compagnons. » (page 11).

 

Comment faire quand on a perdu l'être cher et qu'on était « inséparables. Comme deux amants fous, comme deux enfants perdus. » (page 44) ?

S'isoler, faire face, se confronter à soi-même et aux événements, se souvenir donc, et écrire. Pour soi ? Pour un éventuel lecteur ? Les deux ?

Et puis, en ce mois de mars, l'hiver s'accroche, mais le printemps est signe de renouveau, riche de promesses comme ces quatre chatons qu'elle surprend en train de téter dans les broussailles.

« Le printemps m'a saluée en déversant un peu plus de lumière au matin sur le chalet. » (page 110).

Et puis il y a la délicatesse des photos d'Amédée. « Il y a toujours la vie à aimer », dit le vieil homme.

 

30 jour, un tout petit mois, pour écrire une vie, pour comprendre et apprécier la valeur de la vie, des souvenirs et de ces petits riens importants qui font les moments de bonheur.

 

Au début, je ne savais pas comment aborder le sujet car La parenthèse des anges ne fait pas partie de mes lectures habituelles. Mais ce récit de femme m'a intéressée et émue à tel point que je vous conseille de le lire aussi. D'autant plus que ça soutient une « petite » maison d'éditions peu connue et désireuse de publier de façon soignée des auteurs différents. (D'ailleurs en allant sur le site de l'éditeur, vous pouvez lire une vingtaine de pages en ligne).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yoshi73 20/08/2011 11:56



Ce livre semble être doux et triste. Habituellement je n'aime pas trop ce type de roman qui fait toujours ressortir des choses douloureuses chez le lecteur ... à voir!



Catherine 21/08/2011 19:16



Doux et triste... Je n'aurais pas pensé à dire les choses comme ça, mais tu as sûrement raison .



Lystig 19/08/2011 23:37



c'est vrai ! et parfois le marketing peut aider...



Catherine 20/08/2011 08:20



Oui, mais il y a plusieurs sortes de marketing : la grosse artillerie, bof...



Lystig 19/08/2011 17:47



on trouve des petites perles dans les petites maisons d'éditions ou les auteurs moins connus, et là, pas influencé(e) par une critique, puisqu'on en a jamais entendu
parler, on lit et on aime !



Catherine 19/08/2011 23:27



Parfois, on n'aime pas mais là ce n'était pas le cas. Bon
weekend .



La plume et la page 18/08/2011 19:01



Voilà un bouquin que je devrais peut-être lire, moi qui n'a pas foi en l'avenir...



Catherine 18/08/2011 19:45



Je l'ai offert à une amie ce matin, elle était très contente car en fait, elle a déjà lu Les centiments mais pas La parenthèse
des anges. J'espère que tu pourras le trouver facilement et qu'il te plaira. Bonne fin de semaine.



Anis 18/08/2011 08:01



J'avais lu d'elle "Les centiments" et j'avais bien apprécié le ton et l'écriture. Le blog de la maison d'édition est dans la communauté, c'est comme cela que j'avais connu Mireille Rossi. Tu as
raison ce sont des récits assez inclassables proche du roman autobiographique.



Catherine 18/08/2011 08:16



Ah, je n'avais pas fait attention (que le blog était dans la communauté). Je pense que La parenthèse des anges est dans la même veine
que Les centiments et qu'il te plairait aussi. Je n'ai pas osé dire que ça pouvait être autobiographique parce qu'en fait on n'en sait rien. Certains auteurs font vraiment la différence
entre eux (leur vie) et le narrateur de leur roman et on ne sait pas si c'est autobiographique ou pas.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -