Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 07:45

SagesseEditeur.jpgLa sagesse de l'éditeur est un essai de Hubert Nyssen paru à L'œil neuf éditions en septembre 2006 (111 pages, 12,50 €, ISBN 978-2-915543-13-1).

 

Plutôt que de montrer la « sagesse » de l'éditeur, Hubert Nyssen, né à Bruxelles en 1925, préfère montrer la « folie » de l'éditeur.

Il raconte son parcours : pas seulement comment il est devenu éditeur (Actes Sud, créé en 1978, est pour moi un des plus importants éditeurs français des XXe-XXIe siècles), mais aussi comment il a découvert la lecture grâce à sa grand-mère (pour moi aussi, ce fut – en partie – grâce à une grand-mère). « Ce jour-là, elle venait de me révéler un monde que je n'aurais pu nommer encore mais qui serait désormais le mien. Tout avait été déversé d'un coup par sa malicieuse question : le livre, la lecture, le texte et sa traduction. Et tout y était : la découverte, l'aventure, l'écriture et le talent. » (page 6).

Son écriture est fluide, et puis le récit est court, on ne s'ennuie pas, on fait la connaissance des auteurs qui ont compté dans sa vie d'éditeur : Nina Berberova, Paul Auster, André Markowicz.

Il raconte des anecdotes, parfois amusantes. Découvrez par exemple ce qu'il a fait de L'art de la joie : « ce 14 x 24, de quatre centimètres d'épaisseur, qui pèse plus d'un kilo, et les premiers soirs, non content de me donner des crampes quand je le tenais au-dessus de moi, il a failli plusieurs fois m'éborgner en me tombant sur la figure après m'avoir échappé au moment où, pour tourner une page, je ne le tenais plus que d'une main. » (page 68). Il dénonce la dérive commerciale (des auteurs et des éditeurs) et le fait que le livre soit devenu un produit de consommation et le lecteur un consommateur. Il cite plusieurs auteurs, y compris publiés chez d'autres éditeurs.

Et pour conclure et vous donner envie de lire ce petit livre, je voudrais vous faire lire cet extrait : « À l'origine, l'écriture était par excellence le lieu de rencontre de trois folies. Celle de l'auteur qui cherchait par elle à formuler l'intime de ses affects et le distillat de sa réflexion ; celle de l'éditeur qui, s'investissant et investissant dans la publication, voulait obtenir la reconnaissance de sa perspicacité et le bénéfice de son initiative ; celle du lecteur qui espérait y trouver réponse ou écho à cet obscur désir d'absolu que l'on appelle incomplétude. » (pages 46-47).

 

Je me laisserai certainement tenter par des Sagesses d'autres métiers, en particulier photographe, bibliothécaire, ethnologue et potier !

Mais dans cette collection « Sagesse d'un métier » dirigée par Jean-Claude Béhar, il y a aussi astronome, écuyer, femme de radio, jardinier, médecin, monteuse de film, parfumeur, physicien...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Axl 07/02/2010 21:23


Eyh oui, il est belge. Ceci dit, ce n'est pas grâce à lui qu'on aura une grande maison d'édition chez nous (je suppose que si tu me fais la remarque de la nationalité, c'est que tu l'es aussi) mais
il y a quand même quelque chose de remarquable dans sa démarche d'éditiorialiste, hors de sa ligne, c'est qu'il a crée une maison de renom HORS du centre habituel qu'est Paris. C'est suffisement
étonnant que pour être souligné.
Je ne sais pas si tu l'as vu mais il parait qu'il y a une quinzaine de jours ARTE à passé un documentaire sur Hubert Nyssen... Evidemment, ça m'interesse. Evidemment, je l'ai raté...


Catherine 08/02/2010 00:05



Non, je ne suis pas belge, j'ai vu que toi, tu l'es . Je n'ai pas vu non plus ce
documentaire sur Arte, je crois qu'il est possible de revoir les émissions sur le site d'Arte.



Axl 07/02/2010 17:32


C'est un fameux personnage Mr Nyssen!
Ceci dit, j'ai une question par rapport à l'ouvrage : est ce qu'il met en avant toute l'importance et la difficulté de crée un fond d'ouvrage? (Je suppose que oui puisque tu soulèves sa réfléxion
sur le livre devenu produit commerciale...)


Catherine 07/02/2010 18:04



Un éditeur et auteur belge . Oui il commente ça aussi, comment l'éditeur se doit de
créer un vrai fonds littéraire et comment ça a évolué avec le commercial...


Je suis passée sur ton blog aussi, à bientôt donc.



Géraldine 07/02/2010 12:06


Et il n'y a pas agent de voyages ? !!! En tout cas, ce livre me tente bien !


Catherine 07/02/2010 17:57



Un jour, peut-être...



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -