Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 03:59

CrepusculeLoups.jpgLe crépuscule des loups est un roman de Zyránna Zatéli paru au Seuil en mai 2001 (660 pages, 22,60 €, ISBN 978-2-02022-272-3).

 

Zyránna Zatéli (Ζυράννα Ζατέλη) est née en 1951 à Sochos (près de Salonique). Elle est dramaturge et romancière. Elle vit à Athènes.

Du même auteur : La mort en habits de fête (2007), Le vent d'Anatolie (2012).

 

Théagène, né en avril 1864, est surnommé Hésychios. Il est le fils de Christophoros et Eutha. Il est tellement beau que toutes les femmes tombent amoureuses de lui. Bizarrement, certaines meurent et six poupons sont déposés par des grands-mères devant sa porte. Ils sont recueillis par Hésychios et les membres de sa famille.

« C'est un bon gars au fond... » (page 18), ose Febriona qui deviendra son épouse alors qu'elle a 14 ans de plus que lui. Mais il faut bien quelqu'un pour s'occuper de tous les nourrissons ! Febriona était veuve du coordonnier Argynis depuis 8 ans. En plus, elle est une des grands-mères à avoir déposé un bébé puisqu'elle a perdu sa fille, Rodhanti, il y a trois mois et qu'un des six poupons est son petit-fils.

 

Christophoros lui avait eu une première épouse, Parthéna (surnommée Pétra ou Pétroula). C'était une orpheline qui lui avait donné cinq enfants. Puis Eutha, qui avait déjà cinq enfants de son premier mariage, est devenue son épouse. Théagène (Hésychios) est un de leurs enfants, le sixième ou le onzième selon qu'on additionne toutes les fratries !

Christophoros à son fils, Théagène : « Débrouille-toi, tête de linotte... » (page 25).

 

La famille, nombreuse donc, possède « pas mal de terres, de champs de tabac... » (page 27) mais il va falloir partager tout ça avec de plus en plus de personnes !

D'autant plus que Théagène et Febriona auront sept enfants, dont les jumeaux, Thomas (qui a les yeux vairons) et Élisabeth (surnommée Safi-Lissafi).

 

VoisinsVoisines2012Le crépuscule des loups est la fresque d'une grande famille rurale de la fin du XIXe siècle en Macédoine (Grèce) empreinte de traditions et de mythologie. C'est sûrement un bon roman mais il y a trop de personnages, c'est très intense, très dense, trop, j'en avais le tournis, et j'ai décroché après avoir lu à peine un tiers du livre... Peut-être que j'ai raté quelque chose ?

 

J'aurais préféré aimer ce roman que je voulais présenter dans le challenge Voisins Voisines 2012 pour la Grèce.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mistymiaou 11/07/2012 22:08


Rien qu'en te lisant, je m'emmélais les pinceaux aussi ! ^^ Déjà que j'ai du mal à retenir les noms en littérature, s'il y en a trop c'est mission imossible ! 

Catherine 12/07/2012 00:00



C'est ce qui m'a vraiment gênée, je pense que je n'étais pas prête à le lire...



Anis 05/07/2012 19:22


A vrai dire, j'avais trouvé la couverture un peu...kitsch. Je ne connais vraiment pas bien les auteurs grecs à part Kazantzakis.(Si là encore je ne confonds pas avec un cinéaste ou autre chose).
Et Zorba le Grec ne m'avait pas spécialement emballée.

Catherine 05/07/2012 23:38



En plus, ce n'est pas évident de parler d'un livre pour lequel on n'a pas accroché... J'en ai un autre, de roman grec, dans ma PàL, j'espère que je
l'apprécierai mieux .



Syl. 04/07/2012 13:28


Je me suis déjà perdue Catherine avec tous ces enfants ! Il a fallu que je relise 2 fois ton billet en faisant des pauses !
Je ne vais pas le noter.

Catherine 04/07/2012 15:20



Oui, ça fait beaucoup - trop - de personnages .



Tmor 04/07/2012 09:48


C'est bie naussi de dire quand ça nous plaît moins. @+

Catherine 04/07/2012 15:19



C'est sûr mais je crains d'être passée à côté de quelque chose... Si quelqu'un l'a lu, je veux bien d'autres avis .



Jean-Charles 04/07/2012 06:08


Coucou, je me disais en lisant ton billet que je ne lirais pas ce livre pour la même raison que tu évoques à la fin, retrouver qui est qui. Dommage car la couverture est sympa ! :D 

Catherine 04/07/2012 15:18



Je pense qu'il devait y avoir un petit côté fantastique mais je ne suis pas arrivée jusque là...



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -