Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 06:08

GrimoireMalefique.jpgLe grimoire maléfique est un roman de Béatrice Bottet paru aux éditions Casterman en mars 2011 (344 pages, 15 €, ISBN 978-2-203-03669-7).

 

Je remercie Brigitte et les éditions Casterman de m'avoir envoyé ce roman. Il y a peu, je ne connaissais pas Béatrice Bottet, et après la lecture de La belle qui porte malheur (Rose-Aimée, 1), voici Le grimoire maléfique. Vraiment désolée mais cette note de lecture est prête depuis le 28 mars et j'ai oublié de la publier !

 

Dans sa maison de Bligny, Héribaut Hébert, un nécromancien qui veut que le mal règne sur terre, invoque le diable pour obtenir le livre des ténèbres, un grimoire maléfique. « C'était un livre dont chaque page était noire comme le charbon, noire comme une nuit étouffante sans lune et sans étoile, noire comme le cul des chaudrons où mijotent des mixtures terribles. » (page 8).

Peu après, à l'abbaye de Gardefoy, en Queyras, le tocsin sonne : frère Hugon et frère André sont morts mystérieusement et le grimoire des ténèbres a disparu ! « Comment le grimoire des ténèbres a-t-il disparu, Révérend Père Abbé ? – Par magie ! Comment voulez-vous qu'il ait disparu autrement ? » (page 12).

« Gardefoy était une abbaye très spéciale, et son ordre n'avait jamais essaimé. Une abbaye, une seule. Une centaine de moines […] formés à détecter les œuvres de magie, à se les approprier et à les reclure. Des procédés mystérieux pour parvenir à leurs fins. Beaucoup de discrétion. Une charge, une seule : soustraire au monde et enfermer à tout jamais, sous bonne garde, tous les objets maudits dont ils avaient connaissance. » (pages 43-44).

Le frère Archambault propose de contacter son cadet qui vit au Château de Rivelet, le fief familial en Vivarais, car le jeune Audouin a un don pour retrouver les objets. Contre toute attente, Audouin de Rivalet accepte. « Eh bien c'est d'accord, dit-il. J'engage ma foi pour retrouver et mettre à l'abri ce livre maudit. » (page 38). Mais lorsque ses compagnons, Archambault, l'abbé Ernoul de Bréhan et frère Séverin meurent égorgés comme par sortilège, Audouin se retrouve seul. Seul avec un cheval et une mission... une mission insensée ! « Il partirait avec la bourse d'or, le manteau noir à motif vert et Dariolet. Il était sûr que ses pas le mèneraient exactement où il le fallait. » (page 148).

Pendant ce temps, plus au sud, Philibert des Losses profite de la mort du baron Gaucelin de Lorimont pour faire main basse sur son château, ses gens et ses trois filles, nées le même jour, Jeanne la blonde, Marie la rousse et Catherine la brune.

 

Le grimoire maléfique est un roman mi-fantastique mi-historique. Je pense qu'il se déroule au début du XIVe siècle, en tout cas encore au Moyen-Âge, et juste avant l'invention de l'imprimerie par Gutenberg. C'est une excellente lecture, une quête comme je les aime, qui plaira à coup sûr aux adolescents et aux adultes. À noter que ce roman est indépendant de la série Le grimoire au rubis (que d'ailleurs je n'ai pas lue, mais... pourquoi pas ?). Plus d'infos sur Béatrice Bottet et sa série sur Le grimoire au rubis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Entre Les Pages 02/05/2012 08:08


Celui-ci et la saga des "grimoires"... des livres magnifiques !!!!!!!

Catherine 02/05/2012 08:32



Je n'ai pas lu la saga des Grimoires, mais pourquoi pas .



Leiloona 08/05/2011 08:24



Lu il y a quelques semaines, mais pas encore eu le temps d'écrire mon billet ! ;) Un livre sympathique, oui ! :)



Catherine 08/05/2011 22:26



Ah, mais ma note de lecture était prête fin mars et je ne comprends pas comment j'ai pu l'oublier . J'espère que tu as aimé, je viendrai lire ton billet.



yoshi73 06/05/2011 18:07



Ton commentaire me donne bien envie de découvrir ce livre.



Catherine 06/05/2011 23:07



Très bon livre jeunesse historique et fantastique. Je ne comprends pas comment j'ai fait pour oublier de publier la note de
lecture .



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -