Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 23:07

RomanTolstoi.jpgCoupCoeur2010.pngLe roman de Tolstoï est un essai de Vladimir Fédorovski paru aux éditions du Rocher dans la collection Le roman des lieux et destins magiques en avril 2010 (235 pages + 16 pages de photos en couleur, 19,90 €, ISBN 978-2-268-06914-2). Deux annexes (doctrine de Tolstoï et quelques pensées de Tolstoï) et une bibliographie multilingue (pages 218 à 234).

 

Defi2010RussieJe remercie Céline et les éditions du Rocher de m'avoir envoyé ce livre car j'avais très envie de le lire pour l'année de la Russie en France. D'ailleurs j'en profite pour présenter cet ouvrage dans le cadre du challenge Une année en Russie.

 

Évidemment je ne vais pas réécrire ici la biographie de Léon Tolstoï : Comte Lev Nikolaïevitch Tolstoï (Лев Николаевич Толстой) né le 28 août / 9 septembre 1828 et mort le 7 novembre / 20 novembre 1910.

 

Il faut que vous lisiez ce livre idéal pour appréhender la vie et l'œuvre de cet auteur grandiose !

 

De son enfance à Iasnaïa Poliana où il est né à sa mort à la gare d'Astapovo. De son domaine et de sa vie de famille. De Moscou et de Saint-Pétersbourg. De sa vie militaire avec son frère Nicolas à Kazan, dans le Caucase, puis à Sébastopol. De la guerre contre les Turcs en 1853-54 avec le Prince Michel sur le Danube (lire Le roman de Belgrade, de Jean-Christophe Buisson). De son premier voyage via Varsovie et Berlin en France, Suisse, Italie, et son deuxième voyage en France, Angleterre, Belgique. De son amour du jeu et des femmes. De sa vie de célibataire coureur de jupons, puis de son mariage avec une jeune femme beaucoup plus jeune que lui, Sophia Andreïevna, et de leurs enfants, tout ce qui a influencé ses romans : « Là, il y a la mémoire de la famille exprimée par mes ancêtres, exprimée en moi par mon caractère. Il y a la mémoire universelle, divine, spirituelle. C'est celle que je connais depuis le début du commencement, et d'où je proviens. » (page 183).

De ses premiers récits publiés dans Le Contemporain (Sovremennik, Современник), une revue littéraire créée en 1836 par Pouchkine. De son grand ami Tourgueniev. De son immense œuvre dans laquelle le lecteur croise des aristocrates, des paysans, des militaires, des Cosaques, des femmes, des tziganes, etc.

De ses idées humanistes, de sa volonté de libérer les serfs qui eux ne veulent pas de cette liberté, de sa morale et de sa spiritualité : « En Russie, les monarques peuvent devenir ermites, les fols en Christ gravir les marches les conduisant au trône et les écrivains, comme Tolstoï, prétendre au rôle de prophète. » (page 95) et « Il adorait parler de la nature, de la Russie, de Dieu, de la mort... » (page 182).

 

Quelques extraits pour vous donner encore plus envie de lire ce roman de Tolstoï impeccablement écrit par Vladimir Fédorovski !

« L'essentiel pour lui était de ne pas paraître ordinaire, de ne pas passer inaperçu, afin d'étonner. » (page 23).

« […] un sentiment qui dominera l'esprit de Tolstoï toute sa vie durant : l'indignation face à l'injustice. » (page 24).

Un précepteur français : « Ce petit a une tête, c'est un petit Molière ! » (page 35).

Un autre professeur : « Serge peut et veut ; Dimitri veut mais ne peut ; Léon peut mais ne veut. » (page 35).

« Jeune homme, il était promis à ce destin : créer un monde imaginaire, transplanter les caractères des êtres vivants dans des fantômes de son esprit. » (page 47).

Dans une lettre à Toinette alors qu'il est dans le Caucase avec son frère Nicolas : « Je ne sais si ce que j'écris paraîtra jamais dans le monde, mais c'est un travail qui m'amuse et dans lequel je persévère depuis trop longtemps pour l'abandonner. » (page 67).

« On peut écrire avec la tête ou avec le cœur. Lorsque je commence à écrire avec la tête, je m'arrête toujours et m'efforce de ne laisser parler que mon cœur. » (page 99).

« Si les hommes vivaient en frères, ils n'auraient besoin ni de gendarmes, ni de soldats, ni de tribunaux. » (page 221).

 

Alors, fantasque, colérique, obsédé sexuel, moraliste, prophète... ? Peu importe : c'était un sacré bonhomme ce Tolstoï ! Et en tout cas un exceptionnel, immense, génie de la littérature. D'ailleurs « À chacun son Tolstoï. » (page 9), n'est-ce pas ? Et pour moi, Tolstoï représente l'âme de la Russie.

 

Si vous avez le bonheur de pouvoir lire le russe, l'œuvre de Tolstoï est disponible en ligne sur http://az.lib.ru/t/tolstoj_lew_nikolaewich/ sinon une grande partie est en français sur http://fr.wikisource.org/wiki/Léon_Tolstoï.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

unepauselivre 26/01/2012 16:25


J'ai Guerre et Paix prévue en lecture 2012. Je me note celui-ci et si possible peut-être que je le lirai avant. Merci pour cette présentation.

Catherine 27/01/2012 00:25



Avant, j'adorais les pavés, j'en ai dévoré des tonnes mais ça m'a un peu passé, peut-être à cause du poids .



zarline 28/07/2010 15:25



Je vais d'abord finir Guerre et Paix et après je penserai peut-être à lire cet essai. Mais une petite pause tolstoïte s'imposera sûrement.



Catherine 28/07/2010 20:40



J'ai Guerre et paix dans ma bibliothèque, en deux traductions différentes, mais je n'ai pas encore eu le courage de m'atteler à cette lecture
, pourtant j'adore la littérature russe. Je t'en souhaite une bonne lecture,



Marie 27/07/2010 08:38



J'adore l'oeuvre de Tolstoï mais je ne connais rien de sa vie ! Cet essai de Férorovski me tente beaucoup ! Je le note dans ma liste pour la rentrée...


 



Catherine 27/07/2010 08:47



Justement, Marie, c'est très intéressant de replacer l'œuvre dans la vie de son auteur, pour mieux l'appréhender et la comprendre, et là c'est
vraiment bien fait, un vrai roman russe . Je te le conseille donc fortement ; bonne semaine.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -