Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 12:03

SecretArthur.jpgLe secret d'Arthur : une tragédie bretonne est un roman de Philippe Tourault paru aux éditions du Rocher en mars 2011 (237 pages, 18 €, ISBN 978-2-268-07084-1).

 

Je remercie Céline et les éditions du Rocher de m'avoir envoyé ce roman historique bien intéressant et je remercie l'auteur de me l'avoir dédicacé (ça fait toujours plaisir).

 

Philippe Tourault est né en 1943. Il est historien, spécialiste de la Bretagne historique. Il est aussi Président du jury du Grand Prix du Livre d'Histoire (créé en 2007) et membre de l'Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de Loire. Il a été chroniqueur au Figaro Littéraire, à Presse-Océan et actuellement au mensuel Nouvel Ouest.

Du même auteur : Les Angevins au temps des guerres de religion (1987), Anne de Bretagne (1990), Initiation à l'histoire de l'Église (1999), Saint-Dominique face aux Cathares (1999), La résistance bretonne du XVe siècle à nos jours (2002), Les rois de Bretagne du IVe au Xe siècles (2005), Les ducs et duchesses de Bretagne du Xe au XVIe siècles (2009).

 

Février 1196. La duchesse Constance, veuve du duc Geoffroy, entre avec son fils, Arthur, dans Rennes. Il a 9 ans et il déclare aux dignitaires de la ville : « Je jure devant vous tous, devant toute la nation bretonne, de défendre les droits et privilèges des clercs et des nobles, de défendre les faibles. Je jure devant Dieu de maintenir à tout jamais l'indépendance de la Bretagne. » (page 10). Puis il est couronné et béni dans la cathédrale et acclamé par le peuple. Après la cérémonie et un festin, Constance et Arthur retournent dans leur château de Bouffay, à Nantes.

« Pour l'instant, c'est la paix. Tout va bien. Ma mère peut régner tranquillement et vient de me faire couronner, moi le duc Arthur. Mais demain, demain ? » (page 14).

Mais ce n'est pas vraiment la paix : la Bretagne appartient à la couronne anglaise, les Plantagenêts, et on craint que Richard Cœur de Lion – revenu des Croisades – n'envahisse le pays.

Et si Constance a appelé son fils Arthur, c'est pour qu'il agisse comme le roi Arthur et libère la Bretagne ! « Oh, soyez tranquille, mère : je protégerai cette terre bénie ainsi que toute la Bretagne de toutes mes forces. » (page 31).

Dans la forêt de Brocéliande, Arthur rencontre une orpheline de 10 ans, Ermengarde. La jolie rousse est conviée au château où elle deviendra demoiselle de compagnie de Constance au même titre qu'une autre orpheline de 12 ans, la blonde Isabeau.

France12e.JPGArthur grandit mais tout s'accélère : sa mère est enlevée, les troupes de Richard débarquent sur le continent, Arthur fuit à Brest car le château-forteresse est inexpugnable, puis l'évêque lui conseille de s'allier au roi de France, Philippe le Capétien. Bien qu'il considère cette alliance comme une trahison à la Bretagne, Arthur se rend à Paris où il rencontre le roi et Louis, l'héritier de la couronne qui a le même âge que lui.

 

Nous n'avons pas ici affaire au Arthur de la légende médiévale, qui devint roi après avoir défendu la Bretagne fin du Ve et début du VIe siècles. Pourtant cette histoire du duc Arthur, imprégnée encore de légendes et de magie, mais surtout d'intrigues et de trahisons (et pas seulement venant d'Ermengarde) est aussi intéressante. Car au moment où s'arrête mon résumé ci-dessus, l'histoire continue, et même encore après la mort de Richard (avril 1199) avec Jean Sans Terre, fils d'Aliénor d'Aquitaine et cadet de Richard et de Geoffroy.

Un détail important. Les femmes régnaient comme Constance et donnaient leur avis, eh oui !, comme Isabeau et Ermengarde proches d'Arthur : « Et vous charmantes demoiselles, que dites-vous de tout cela ? » (page 146).

Cette lecture m'a appris beaucoup de choses encore sur le Moyen-Âge, le comportement des gens et leur manière de penser, les relations entre les hommes et les femmes, la façon de mener une guerre, les motivations à s'allier avec le roi de France qui à l'époque ne régnait que sur un petit territoire (partie bleue) puisqu'une partie appartenait à des vassaux du roi (partie bleue plus claire) et que la partie occidentale – de la Normandie aux Pyrénées – appartenait aux Anglais (partie verte).

Vous aimez l'Histoire ? Le Moyen-Âge ? La Bretagne ? J'espère que ce roman vous plaira autant qu'à moi !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lystig 19/04/2011 23:27



Moyen-Age ?


ce livre a tout pour me plaire !



Catherine 21/04/2011 18:32



L'ennemi était l'Anglais à l'époque .



Bénédicte 18/04/2011 23:31



oui je la connais un peu mais il ya déjà longtemps que je n'y suis pas retournée à mon plus grand regert d'ailleurs. A chaque fois que j'y suis allée je suis rentrée revigorée, émerveillée et
même si j'e ne connais la Bretagne quen touriste, j'y suis attachée Bonne soirée



Catherine 19/04/2011 08:12



Je ne connais pas la Bretagne mais j'ai bien aimé ce livre, donc pour toi qui connais le livre va peut-être te paraître encore plus
intéressant. Bonne semaine.



Bénédicte 18/04/2011 21:43



je suis ravie de découvrir ce prix et cet auteur que je ne connaissais pas



Catherine 18/04/2011 22:51



Tant mieux, Bénédicte (est-ce que tu aimes beaucoup la Bretagne ?) et je te souhaite une bonne semaine .



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -