Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 00:25

LennonFoenkinos.jpgLennon est un roman biographique de David Foenkinos paru le 21 octobre 2010 aux éditions Plon (236 pages, 18 €, ISBN 978-2-259-21232-8).CoupCoeur2010.png

 

Je remercie Gilles Paris de m'avoir envoyé ce livre passionnant.

 

David Foenkinos est né en 1974 à Paris et il a étudié à la Sorbonne. Il est passionné de jazz et a été professeur de guitare.

Du même auteur : Inversion de l'idiotie : de l'influence de deux Polonais (2001, prix François Mauriac), Entre les oreilles (2002), Le potentiel érotique de ma femme (2004, prix Roger Nimier), En cas de bonheur (2005), Les cœurs autonomes (2006), Qui se souvient de David Foenkinos ? (2007, prix Giono), Nos séparations (2008), La délicatesse (2009, prix des Dunes).

Le blog de David Foenkinos sur Livres Hebdo (plus trop mis à jour).

 

Voici une biographie de Lennon un peu différente d'une biographie classique (chronologique). David Foenkinos est sûrement passionné par les Beatles et Lennon. Il utilise les cinq années où John Lennon a vécu aux États-Unis avec Yoko Ono et leur fils, Sean, pour raconter des séances d'analyse. Les séances ne sont pas régulières : parfois le couple est au Japon, ou bien Lennon ne ressent pas le besoin de s'épancher.

 

Une biographie qui tombe bien en cet automne 2010 puisque Lennon aurait eu 60 ans le 9 octobre et que cela fera 30 ans qu'il a été assassiné (8 décembre 1980 à New York).

 

L'auteur écrit donc comme si Lennon parlait à un psy et le lecteur apprend énormément de choses, parfois surprenantes : son enfance, ses parents un peu barrés, leur abandon, son éducation par sa tante Mimi (la sœur de sa mère), son premier groupe The Quarry Men : « J'ai compris très vite qu'être dans un groupe, c'était avoir une carapace. » (pages 78-79), ses rencontres avec ceux qui formeront The Beatles (Paul McCartney, George Harrison, Ringo Starr) et ceux qui graviteront autour du groupe comme Pete Best, Stuart Sutcliffe : « Il y a des morts qui paraissent plus scandaleuses que d'autres. Il y a des morts qui sont insoutenables. » (page 112) ou Brian Epstein, Hambourg où Lennon a peut-être tué un homme, ses conquêtes jetables, son épouse Cynthia et leur fils Julian dont il s'est très peu occupé : « On aime ses enfants d'une manière différente car on est différent au moment de les avoir. […] Il est mal tombé. » (page 20), son mal-être et sa violence, l'alcool et les drogues, l'écriture et la composition des chansons, la Beatlemania : « […] : nous étions comme une folie maîtrisée. Une révolution douce. Nous étions à la fois subversifs et respectueux. » (page 141), les voyages, le cri primal, les rencontres avec Elvis Presley : « Si je suis ce que je suis, c'est parce que Elvis a été ce qu'il a été. Il a dynamité ma vie. Je n'oublierai jamais la première fois que je l'ai entendu. […]. » (page 68), Bob Dylan : « […] je l'admirais profondément. […] Il m'a beaucoup influencé, surtout dans l'écriture des paroles. Il m'a poussé à être plus personnel, plus poétique, à élargir mon champ de vision. » (page 145), le Maharashi et le voyage initiatique en Inde : « J'évacuais enfin les cris et la folie des dernières années. » (page 174), etc., et bien sûr sa rencontre avec Yôko Ono à la galerie d'art L'Indica où elle exposait (quatorzième séance).

 

LennonAndOno.jpgJe connaissais les chansons des Beatles (et celles de Lennon après les Beatles), mais je ne connaissais pas l'homme. Je ne me rendais pas compte de la vie que Lennon avait pu avoir (en dehors du fait que je savais que les membres du groupe venaient de Liverpool, une ville prolétaire touchée par la crise) et de son caractère, de son comportement.

 

Lennon, l'homme qui se disait « plus populaire que Jésus », était un enfant, puis un adulte, timide, sensible, émotif, fragile, introverti, impressionnable qui se sentait minable et qui souffrait énormément : « Il n'y a pas de vacances à la douleur. La souffrance est une éternité. » (page 17). C'est vrai qu'il a été salaud, surtout avec les femmes, mais pas que : « […] : une partie de moi-même est persuadée que je suis un pauvre type, et une autre pense que je suis Dieu » (page 12), « J'étais un salopard, comme tous ceux qui réussissent. » (page 20). Passionné par l'œuvre de Lewis Carroll, il a ensuite cherché dans les drogues ce qu'il ne trouvait plus dans les livres : « Enfant, je me suis défoncé à l'imagination, et c'était quand même moins nocif. » (page 36) mais « Oh oui, j'étais différent. J'ai tout de suite su que j'étais un génie. J'avais en moi la part de souffrance nécessaire à la formation du génie. » (page 61). Lennon a retrouvé sa mère puis son père plus tard, il a également retrouvé son fils Julian plus tard, certainement qu'il s'est retrouvé lui aussi plus tard...

 

J'ai été émue lorsque Lennon apprend la mort d'Elvis (sixième séance).

 

Ce qui m'a surprise : « Quand je pense qu'à ce moment-là, tout le monde cherchait à nous opposer aux Stones. Comme quoi on était les gentils et eux les méchants. Quelle connerie. D'abord on était potes, on leur avait même écrit des chansons. Et puis j'étais cent fois plus violent que Mick. […]. Mais ils ont passé leur temps à nous copier. […]. Les seuls avec qui on a vraiment rivalisé, ce sont les Beach Boys. […]. » (pages 131-132).

 

Ma phrase préférée : « J'ai l'impression que le génie se paye parfois. Et que la sauvagerie dont on est victime soulage les minables. » (page 192).

 

En fait John Lennon a été un homme, tout simplement, avec ses qualités et ses défauts, et cela le rend vraiment attachant. Un homme de son époque, un homme qui a fait bouger son époque, un homme violent devenu pacifiste, un génie, un immortel.

 

Lisez Lennon, vous verrez !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tiphanie 12/10/2011 18:19



Et voilà j'avais noté ce livre dans ma LAL suite à ton billet , je reviens donc donenr mes impressions ;) J'ai beaucoup apprécié cette lecture, j'ai trouvé que Foenkinos a parfaitement su se
glisser dans la peau du chanteur qu'on en oublie presque que Lennon lui-même n'est pas l'auteur de ce livre!



Catherine 12/10/2011 22:56



Contente que tu aies aimé, Tiphanie ; je garde un bon souvenir de cette lecture, et là j'ai reçu Les souvenirs que je vais commencer
dès que possible.



Miss Alfie 16/11/2010 19:42



Mon homme est un fan des Beatles, nous avons d'ailleurs eu la chance de marcher dans leurs traces cet été à Liverpool, mais autant j'adore ce qu'ils ont pu faire ensemble, autant Lennon est peut
être celui avec lequel j'accroche le moins... Disons que sur le groupe, j'ai la sensation d'une influence "négative" de Yoko Ono... Bref, autant j'adore le groupe, autant je passerai mon chemin
sur l'homme.



Catherine 16/11/2010 22:38



C'est ce que pratiquement tout le monde a cru, mais en fait c'est le contraire, et tu le comprends en lisant le livre .



Malika 16/11/2010 09:41



Eh bien moi, tu m'as vraiment convaincu !! Pas spécialement fan de Lennon, mais j'aime beaucoup Foenkinos !



Catherine 16/11/2010 22:34



Le livre est très bien écrit et original ; j'ai découvert ton blog et j'y retournerai .



Theoma 15/11/2010 15:07



Il me tente bcp bcp !



Catherine 15/11/2010 18:27



Laisse-toi tenter, Theoma, il n'est pas très épais et se lit vraiment bien .



Manu 13/11/2010 13:58



Je m'aperçois que je connais peu de choses sur l'homme. J'ignorais même qu'il était si jeune à sa mort !



Catherine 14/11/2010 20:41



Manu, je pense que ce livre devrait t'intéresser et te plaire.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -