Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 23:41

MemoiresAne.jpgMémoires d'un âne est un roman de la Comtesse de Ségur publié en 1860. Je l'ai lu en Folio junior (220 pages) illustré par Henri Castelli (illustrations d'origine) et Danièle Bour (illustration de couverture).

 

Sofia Fiodorovna Rostopchina, comtesse de Ségur est née à Saint-Pétersbourg (Russie) le 1er août 1799. Elle passe son enfance dans le domaine familial de Voronovo près de Moscou. Son père, le Comte Fedor Vassilievitch Rostopchine était gouverneur de Moscou au moment où Napoléon est entré avec ses troupes en Russie (1812). Lorsque sa famille s'est installée en France, Sophie avait 18 ans (1817). Elle a rencontré le Comte Eugène de Ségur et l'a épousé en 1819. Il la trompait mais ils ont eu huit enfants. Elle a vécu dans leur propriété des Nouettes dans l'Orne, écrivant pour ses petits-enfants. Elle est morte à Paris le 9 février 1874.

 

L'âne Cadichon, qui se considère comme un âne savant, écrit ses mémoires pour son petit maître, Henri de Ségur. De ses premiers maîtres (de méchants rustauds qui le battaient) aux enfants dont il est le héros, il aura vécu des tas d'événements, rencontré de nombreuses personnes (méchantes ou gentilles), fait arrêté des voleurs avec de charmants gendarmes, remporté une course, remplacé un âne de cirque (Mirliflore), perdu son meilleur ami dans un accident de chasse (le chien Médor), sauvé un enfant du feu (Pauline) et un autre de la noyade (Auguste), etc. et aura surtout accompli un travail sur lui-même.

 

C'est un peu difficile de parler de ce roman... Je l'ai choisi parce que je trouvais le titre amusant (j'aime bien les ânes). Désuet, moralisateur, ce roman est sauvé par l'humour de Cadichon et par sa quête d'être meilleur pour vivre bien et en bonne entente avec les autres. Car après avoir compris qu'il n'était pas bien de se venger, l'âne Cadichon devient une bonne bête, aimante et aimée, et pourra profiter honnêtement de la vie de château.

SegurPimprenelleVoilà, je ne sais pas si j'aurai envie de relire d'autres récits de la Comtesse de Ségur... Je les avais tous lus lorsque j'étais enfant, et comme je ne suis pas une nostalgique, il vaut peut-être mieux ne pas les relire....

 

Defi2010RussieVous avez envie de lire les Mémoires de l'âne Cadichon ? Elles sont disponibles librement sur http://fr.wikisource.org/wiki/Mémoires_d'un_âne.

 

J'ai lu ce roman dans le cadre de Découvrons un auteur de Pimprenelle mais comme la Comtesse de Ségur est Russe, je pense aussi au challenge Une année en Russie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Praline 31/01/2011 18:15



Très moralisateur à mon gout !



Catherine 31/01/2011 19:21



Oui, je crois que les deux adjectifs qui ressortent le plus sont 'désuet' et 'moralisateur'.



hathaway 30/01/2011 21:24



Je me souviens très bien de ce livre-là, je l'avais beaucoup aimé ! On retrouve cette même morale dans tous les écrits de la Comtesse, j'ai apprécié me replonger dans ces lectures enfantines!



Catherine 31/01/2011 00:54



De mon côté, j'ai apprécié... plus ou moins : heureusement que j'y ai mis de la bonne volonté.



Lilibook 28/01/2011 12:56



Très moralisateurs les écrits de La Comtesse de Ségur ;-)


J'ai lu Les petites filles modèles, agréable de se replonger dans une lecture faite il y a pas mal de temps maintenant, mais ça a bien vieilli quand même



Catherine 28/01/2011 22:25



Oui, ça a beaucoup vieilli, c'est moralisateur, c'est désuet, mais je me suis fait plaisir quand même. Cependant je ne sais pas si j'aurai
envie d'en relire d'autres...



Lee Rony 27/01/2011 23:07



Le titre est déjà pris, dommage, il aurait été idéal pour mon autobiographie...



Catherine 28/01/2011 20:35



Peut-être Mémoires d'un autre âne, ou Mémoires d'un âne du XXe siècle qui a connu le XXIe siècle, ou...



A_girl_from_earth 27/01/2011 22:52



Quand j'ai vu que la comtesse de Ségur était à l'honneur, j'ai failli vous rejoindre avec Les mémoires d'un âne. J'en ai le souvenir d'un vrai coup de coeur d'enfance, j'ai dû le lire au moins 20
fois à l'époque!! Je ne sais pas ce que ça donnerait de le lire aujourd'hui... L'impression qui me semble ressortir des billets sur ces lectures, c'est que les livres de la comtesse font un peu
désuet aujourd'hui. Tiens, j'apprends par ailleurs qu'elle était russe en passant. Intéressant!



Catherine 28/01/2011 20:34



Oui, très désuets, ce ne fut pas une déception parce que j'y ai mis de la motivation, mais ça aurait pu en être une .



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -