Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 23:57

MonsieurIbrahim.jpgMonsieur Ibrahim et les fleurs du Coran  est un court récit d'Éric-Emmanuel Schmitt paru aux éditions Albin Michel en juin 2001 (60 pages, 9 €, ISBN 2-226-12626-0). Il est le 2è volet du Cycle de l'invisible, le premier Milarepa étant consacré au bouddhisme, le troisième Oscar et la dame rose, au catholicisme. Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran a été créé au théâtre en 1999.

 

Ma biographie et bibliographie d'Éric-Emmanuel Schmitt.

 

La rue Bleue à Paris dans les années 60. C'est là que vivent Momo (Moïse) et son père alors que la mère est partie avec le frère aîné, Popol.

 

Momo a 11 ans et commence à s'encanailler : il se fait dépuceler par une prostituée de 22 ans avec les deux cents francs d'argent de poche qu'il a économisés pendant des mois, il vole de l'argent à son père et des produits à l'épicerie du coin.

 

L'épicier, c'est monsieur Ibrahim, surnommé « l'Arabe de la rue » car il est « depuis plus de quarante ans l'Arabe d'une rue juive. » Mais monsieur Ibrahim n'est pas Arabe, il vient du Croissant d'Or, c'est-à-dire qu'il est d'origine turque et que son islam, c'est le soufisme (courant né au VIIIe siècle et qui met en avant l'intériorisation et la contemplation).

Monsieur Ibrahim sait tout, il doit être un sage ; en tout cas il communique bien plus avec Momo que son propre père, d'autant plus qu'ayant perdu son travail, ce dernier a fui et Momo se retrouve seul... Heureusement que monsieur Ibrahim est l'ami de Momo et s'occupe de lui, au point de vouloir l'adopter !

C'est comme ça que Momo (Moïse) devient Momo (Mohammed) et entame un voyage avec monsieur Ibrahim qui souhaite revoir son pays d'origine.

 

J'ai mieux aimé ce roman qu'Oscar et la dame rose, peut-être parce qu'il est plus original, plus drôle et que les personnages sont simples et attachants. Le ton d'Éric-Emmanuel Schmitt reste léger, aérien et j'ai l'impression qu'il veut raconter de jolies histoires avec des mots simples que tout le monde pourra comprendre (c'est aussi un des leitmotiv du film Odette Toulemonde). Finalement je reste un peu sur ma faim et je me dis que je dois encore en lire d'autres ! Serais-je devenue accro ?

 

Lecture publiée dans le cadre du défi de Pimprenelle, Découvrons un auteur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cécile de Quoide9 23/07/2010 11:44



J'ai beaucoup aimé et je mets un lien vers ton message dans le mien.



Catherine 23/07/2010 19:57



Merci Cécile, c'est gentil . Comme Blog-o-Book répertorie les blogs qui parlent de tel  ou tel titre, je ne le fais pas sur mon blog.



Hub 21/07/2010 22:47



Je garde un souvenir ému de la représentation de Mr Ibrahim et les Fleurs du Coran au Théâtre Marigny, début 2005 si je me souviens bien. Mais également, à peu près à la Même époque, de
L'Evangile selon Pilate, avec Jacques Weber, et plus récemment d'Oscar et la Dame en Rose, avec la merveilleuse Annie Duperey.



Catherine 22/07/2010 07:44



Pas vu ce titre au théâtre, mais j'ai vu Oscar et la dame rose avec Danielle Darrieux (diffusion télévisée) et ça ne m'a pas vraiment
plu...



lasardine (la ronde des post-it) 20/07/2010 23:48



j'étais déjà très enthousiaste, je vais aussi très certainement devenir accro!!


j'ai également noté ce titre :)



Catherine 21/07/2010 08:32



Et il y en a d'autres, avec les notes de lecture des autres participants .



Marie 20/07/2010 13:51



J'ai bien aimé Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran mais en général, je trouve qu'il y a un peu trop de bons sentiments dans ses romans, je préfère son théâtre (d'ailleurs le
challenge de Pimprenelle me donne plein d'idées de lecture !)



Catherine 20/07/2010 22:39



D'accord avec toi pour les bons sentiments, c'est pour ça que je dis que c'est un peu trop léger comme écriture, je suis sûre que certains
diraient carrément mièvre .



djak 20/07/2010 10:53



Je suis convaincu, je le lis très bientôt! j'aimais déjà le titre et la couverture...



Catherine 20/07/2010 22:36



En fait, il aurait peut-être mieux valu les lire dans l'ordre... Je n'ai pas lu Milarepa .



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -