Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 07:16

MishiSaranPar-delà les montagnes célestes : un voyage sur les traces de Xuanzang, le moine pèlerin est un essai de Mishi Saran paru aux éditions Noir sur Blanc en avril 2011 (572 pages, 25 €, ISBN 978-2-88250-250-6). Chasing the monk's shadow (2005) est traduit de l'anglais (Inde) par Valérie Dariot.

 

Mishi Saran est née en 1968 à Allâhâbâd (Uttar Pradesh, Inde). Elle a vécu en Inde, en Suisse, en Chine, aux États-Unis. Elle a étudié la langue et la culture chinoises. Alors qu'elle est journaliste à Hong Kong, elle décide de partir sur les traces de Xuanzang, un moine chinois qui au début du VIIe siècle est parti en Inde.

 

Chen Yi, plus tard connu sous le nom de Xuanzang, naquit en 600 à Luoyang (province du Henan). Il est le 4e enfant d'une famille chinoise et, à sa naissance, apparut un phénix qui « fit pleuvoir une lumière d'or » (page 15). En 627, devenu moine bouddhiste et passionné par l'Inde, il partit en voyage puis passa 10 ans en Inde. Il revint en Chine 18 ans plus tard (en 645) avec 657 sûtras qu'il traduisit – pendant les 20 dernières années de sa vie – du sanscrit au chinois. « Les carnets de voyage de Xuanzang nous offrent un descriptif très complet de la Chine occidentale, de l'Asie centrale, de l'Afghanistan, du Gandhara et de l'Inde au VIIe siècle, dans la période qui précéda l'islamisation de ces régions. » (page 12).

« L'Inde l'avait imbibé, transformé. En la quittant, il avait cru qu'il perdait la faculté de respirer. Il était suspendu entre deux mondes, né d'un lieu, mais imprégné d'autres espaces. Il songea qu'il était un étranger pour le reste de ses jours. » (page 19).

 

Près de 1400 ans après, Mishi Saran, exilée de son Inde natale et qui se cherche en tant que femme de 30 ans, découvre l'histoire de Xuanzang (dont la biographie a été écrite par son disciple, le moine Huili). « Une Indienne toquée de la Chine, une moine chinois obsédé par l'Inde. Lui et moi souffrions de la même schizophrénie. Il me semblait donc logique que nous suivions la même voie. » (page 20). Elle décide de partir sur les traces du moine pèlerin et de redécouvrir son pays, l'Inde. Elle rencontre même un descendant de Xuanzang : un homme de la 48e génération de Chen ! (page 30).

Mais tout ne sera pas si facile : « Mes hôtes m'ont expliqué que les royaumes, à l'instar des rivières, avaient grossi, rapetissé ou changé de contour après que le moine fut parti vers l'ouest. Des cités s'étaient effondrées, ne laissant que des ruines. […] affronter les déserts […], d'anciennes républiques d'une Union soviétique disloquée, des nations musulmanes en guerre, un royaume himalayen […]. » (page 22).

Eh oui, au cours des siècles, des régions ont « changé de mains », des villes ont été vandalisées et détruites par des conquérants ou pendant la Révolution culturelle chinoise.

 

J'ai reçu ce livre en partenariat avec Babelio, j'avais vraiment envie de voyager avec Mishi Saran, d'aller par-delà les montagnes célestes sur les traces de Xuanzang et du bouddhisme, de m'aventurer en Chine, en Asie centrale, en Inde mais je n'arrive pas à avancer... Du moins pas comme je le voudrais... Fatigue ? Manque de concentration ? Trop de détails, de descriptions pointilleuses ? Pourtant l'auteur est motivée, elle, et le livre est très bien écrit, passionnant même.

Je tiens à dire que ce livre m'intéresse et que je vais le continuer (je reviendrai donc en parler).

Merci à Babelio en tout cas : c'est un beau livre à avoir dans sa bibliothèque, et je le conseille à ceux qui aiment la Chine et l'Inde, mais je n'arrive simplement pas à le lire rapidement comme un roman...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joelaindien 09/06/2011 21:51



Hello, pour répondre à ton com, oui j'ai été dans tous ces endroits, ce sont mes photos à moi j'adore voyager !


et merci pour ton com, tu peux aussi participer à la vie du blog en t'inscrivant à la newsletter !


Bonne soirée



Catherine 10/06/2011 20:33



Eh bien, tes photos sont très belles ! Bon weekend .



Joelaindien 09/06/2011 12:20



très intéressant !



Catherine 09/06/2011 21:09



Bonjour Joela, merci d'avoir laissé un commentaire, du coup je découvre ton blog et tes photos sont très belles, et vraiment diversifiées, à
bientôt .



Laeti (histoires-de-livres) 09/06/2011 11:37



Je vois que tu as du mal à le finir! Alors rien que pour ça, il ne me tente pas!



Catherine 09/06/2011 21:08



Oh non, Laeti, c'est dommage, ce n'est que parce qu'en ce moment, j'ai envie de lire autre chose .



Luna 09/06/2011 11:31



Encore un livre qui me tente bien !


C'est totalement le genre de livre qui m'attire, en plus de la jolie couverture :)



Catherine 09/06/2011 21:05



C'est un très bon livre, je ne voudrais pas que les lecteurs s'en détournent parce que j'ai un peu de mal à avancer. J'espère que tu pourras
le lire et qu'il te plaira.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -