Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 23:04

RebetikoBD.gifRembetika1.jpgRébétiko (La mauvaise herbe) est une bande dessinée de David Prudhomme parue aux éditions Futuropolis en octobre 2009 (103 pages, 20 €, ISBN 978-2-7548-0191-1).

 

David Prudhomme est né en 1969 à Tours (Indre et Loire). Cet auteur, illustrateur, dessinateur a déjà reçu plusieurs prix, dont certains à Angoulême, pour Rébétiko ou La Marie en plastique.

Le blog de David Prudhomme : http://davidprudhomme.blogspot.com/

Le blog de la BD Rébétiko : http://bderebetiko.blogspot.com/

 

À l'heure où la Grèce en crise fait l'actualité pour son endettement et ses manifestations, il m'est paru évident que j'en sais peu sur ce pays ! Je me suis passionnée pour la Grèce Antique et sa mythologie, je connais un peu ce qui s'est déroulé durant la seconde guerre mondiale en Grèce, je connais des écrivains, des artistes et j'ai suivi quelques sports durant les Jeux Olympiques de 2004 à Athènes, mais qu'en est-il exactement de l'histoire de ce pays, de sa population, de sa culture contemporaine ?Rembetika2.jpg

 

Cette bande dessinée est donc la bienvenue pour découvrir déjà une petite partie de l'histoire de la Grèce au XXe siècle ! Elle raconte les rébètes, les musiciens de rébétiko, dans le Pirée des années 30.

 

Le rébétiko, surnommé le blues grec, est une musique populaire née dans les années 20 parmi les réfugiés grecs en provenance des îles et de Turquie. Il se danse les yeux fermés, en tournant de façon lancinante, en fait comme le font les derviches tourneurs. Il raconte l'exil, le déracinement, le haschich, la prison, le jeu, l'amour surtout s'il est malheureux, il critique aussi la politique, la police, la bourgeoisie.

Ces artistes-réfugiés mal acceptés par la population ont été censurés par le gouvernement, en particulier lorsque le général Métaxas a pris le pouvoir en 1936. « Il a décrété la loi martiale à la suite des grandes grèves communistes du 4 août. Il a pris le pouvoir, fait de ce pays une dictature. » (page 18).

 

RebetikoPlanche.jpgLes dessins aux couleurs de miel montrent la chaleur et la douceur de vivre, mais les personnages sont sombres et ont des regards tristes, à cause de l'exil et du rejet qu'ils subissent.

Stavros : « Bon, il faut qu'on aille se mêler à la ruche... On n'y est pas les bienvenus mais... » (page 3). Planche présente sur le site de l'éditeur.

Rembetika3.jpgLes frères des rébètes sont leurs compagnons d'exil et leur bouzouki, long instrument en bois qu'il cachait dans la manche de leur veste.

Pour survivre, ils font du trafic de haschich et fument le narguilé, jouent la nuit et fréquentent des filles, boivent du raki... Ils errent et se débrouillent, font parfois de la prison, pendant que les honnêtes gens travaillent la journée, c'est sûr : ça dérange.

Un avenir pour eux aux États-Unis (concerts, enregistrements de disques) mais tous ne veulent pas rejoindre les émigrés d'Asie mineure sur ce continent lointain.

Bien que cette bande dessinée soit une fiction, l'auteur prévient dans l'épilogue que des musiciens ont réellement existé comme Markos Vamvakaris, le groupe de la Tétrade du Pirée...

 

Les sites relevés dans la bibliographie (page 104)

Radical movement for rebetiko dechiotification and bouzouki detetrachordization (site humoristique en anglais) : http://www.rebetiko.org/

RembetikaCafe.jpgLe blog d'Eleni Cohen, une spécialiste du rébétiko (Aix en Provence) : http://rebetikobiblio.blogspot.com/

Un site en grec et en anglais : http//rebetiko.gr

 

D'autres sites

Sur Tous aux Balkans : L'histoire du rébétiko et la page sur le Rébétiko

Tout le rébétiko sur Rebetiko.sealabs.net/ et sur Rebetiko.sealabs.net/wiki/ (en grec)

Des vidéos de rébétiko sur YouTube : http://www.youtube.com/results?search_query=rebetiko

 

Challenge-BDJe veux tout simplement conclure en disant que j'ai beaucoup aimé cette bande dessinée, pleine de poésie et de nostalgie, et que j'y ai découvert des choses que je ne connaissais pas, c'est pourquoi je vous invite à la lire et à écouter quelques morceaux de rébétiko, en particulier les morceaux d'époque.

 

 C'est la huitième bande dessinée que je présente dans le cadre du Challenge BD de Mr Zombi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yaneck 18/09/2010 11:37



Je suis resté à la porte de cet album. Je l'ai lu, mais il ne m'a pas emporté du tout. Grosse déception, puisqu'en effet, beaucoup de gens en disent du bien.


Je n'ai jamais réussi à me faire prendre par une quelconque musicalité. Je n'entendais pas résonner le Rébétiko dans ma lecture, je ne comprenais pas ce qu'il pouvait faire vibrer.


Je n'ai pas mis la chronique en ligne, mais elle viendra, pour plus de détails.


Déception...



Catherine 18/09/2010 18:15



C'est dommage... De mon côté, j'ai appris beaucoup de choses sur un pays proche (Europe) dont je ne connaissais pas grand chose finalement (à
part la Grèce Antique et la mythologie ).



Mr. Zombi 16/06/2010 11:09



Le moins que l'on puisse dire, c'est que tu donnes envie de s'y mettre et de découvrir tout ça


Les dessins ont l'air bien chouettes en plus, du coup ça me tente carrément beaucoup ^^


Merci pour la découverte



Catherine 16/06/2010 20:53



Surtout, j'ai appris plein de choses et je me suis rendue compte que je connaissais peu la Grèce (j'en suis en fait restée à la Grèce antique
).



Aurore 30/05/2010 12:55



On en a beaucoup entendu parler de cette BD.. mais je n'ai pas trop accroché, l'histoire, le dessin, je m'attendais surement à quelque chose d'autres.. :(



Catherine 31/05/2010 22:50



Les goûts et les couleurs, comme on dit . J'ai accroché parce que
le sujet m'intéressais, je ne connaissais pas et je voulais en savoir plus.



Marc Lefrançois 21/05/2010 09:26



Bien joué! C'est vrai que j'aurais pu te mettre le lien directement, mais je sais qu'elle laisse beaucoup de commentaires et que tu pouvais la trouver rapidement...



Catherine 21/05/2010 20:01



C'est parce que je suis douée aussi   .


Bon weekend !



Midola 20/05/2010 13:23



Je l'ai lu trop vite, en ne voyant pas le prologue. Du coup, j'ai mis du temps à comprendre le principe de la BD. Mais j'en garde tout de même de très belles images !



Catherine 20/05/2010 18:18



C'est vrai que le prologue est important pour comprendre la BD, le contexte historique et la démarche de l'auteur.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -