Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 03:55

Les Justes est un thriller de Michael Wallace paru aux éditions Ma dans la collection Pôle noir en juin 2013 (300 pages, 17,90 €, ISBN 978-2-822-40225-5). The Righteous (2011) est traduit de l'américain par Patricia Barbe-Girault.

 

Je remercie Gilles Paris pour ce roman qui a une très belle couverture.

 

Michael Wallace est Américain et il « a grandi dans une petite communauté mormone, dans le désert de l'Utah ». Il parle l'espagnol, le français et il a voyagé en Afrique et en Asie. Comme je n'avais jamais entendu parler de cet auteur, je pensais que Les Justes était son premier roman : en fait, il est le premier tome d'une trilogie, mais Michael Wallace a déjà plusieurs romans (isolés ou en série) à son actif et... pratiquement rien sur Internet à part son site officiel, http://michaelwallaceauthor.com/.

 

La jeune Amanda Christianson Kimball, une des six épouses de Taylor Kimball, quitte la maison familiale en pleine nuit avec sa fille de 3 ans, Sophie Marie. « Il était possible qu'elle ne revienne jamais. En quittant la communauté elle serait de fait excommuniée, et son nom rayé de la liste des Saints. » (page 7). Avant de fuir Blister Creek, elle veut rendre visite au vieux prophète, le frère Joseph, pour lui donner des preuves de ce qu'elle a découvert mais elle est attaquée par trois hommes de la communauté (gorge tranchée et langue arrachée) et Sophie Marie, endormie, est remise dans son lit.

Jacob Christianson vit à Harmony (Alberta, Canada) et étudie la médecine à Calgary. Son père l'envoie dans l'Utah pour enquêter sur le meurtre de sa cousine Amanda, et sa sœur, Eliza, l'accompagne car elle doit rencontrer deux prétendants au mariage malgré son jeune âge.

« Enquêter ? répéta Jacob en faisant la grimace. Je ne suis pas détective – je ne suis même pas encore médecin. Je vais simplement examiner tout ça avec l'œil du scientifique et tâcher de comprendre quelque chose. » (page 14).

D'après Kimball, les tueurs de son épouse sont des journaliers mexicains...

Après l'enterrement d'Amanda, Jacob et Eliza vont à Las Vegas retrouver Enoch, leur frère : un « garçon perdu », c'est-à-dire un garçon qui a quitté la communauté et qui vit dans la perdition.

Sans le savoir, ils vont carrément mettre leur vie en danger. Heureusement, il y a une réelle complicité entre eux et une totale confiance.

 

« […] il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre. Taylor junior était un lâche quand il ne jouait pas aux caïds, Harold un masturbateur chronique, et il soupçonnait Nephi d'être un sodomite – tout comme Ronald d'ailleurs, pour être tout à fait franc. En d'autres termes, les aînés étaient forts sur le plan intellectuel mais faibles sur le plan moral. Et les benjamins, forts sur le plan moral, mais faibles sur le plan intellectuel. » (page 97). Ben, c'est qu'on ne peut pas tout avoir, hein !

 

En tout cas, elle est belle la communauté ! Ça ne rigole pas ! Polygamie, mariages arrangés avec des adolescentes trop jeunes, exclusion et bannissement de ceux qui sont jugés faibles (spirituellement, moralement, physiquement et intellectuellement), genre eugénisme, et interdiction de quitter la communauté. Il faut dire que « on ne peut plus nier les effets dégénérescents de la consanguinité. » (page 210).

Et la loi du pays dans lequel ils vivent, ils s'assoient dessus ? Eh bien, oui !

Ce livre est parfait pour découvrir comment vivent ces communautés mormones dissidentes et en plus, l'enquête est originale car menée par un étudiant en médecine (quoique il y a quand même le FBI qui débarque) sceptique quant à la religion et sa jeune sœur qui refuse de se marier (je la comprends, vu les prétendants qui se présentent !).

Mais que des gens fassent partie d'une telle communauté intégriste ne change rien au fait qu'ils peuvent être honnêtes ou pas, gentils ou méchants, etc., comme n'importe où ailleurs.

Les Justes est un excellent thriller et j'ai passé un très bon moment.

 

Pour le challenge Thrillers et polars.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sharon 24/08/2013 23:43

Cette communauté fait tout de même froid dans le dos.

Coccinelle 25/08/2013 23:12

Tout à fait ! Il est bien précisé que c'est une communauté dissidente. Bonne semaine.

paikanne 23/08/2013 21:32

Je l'ai aussi beaucoup apprécié :-)

Coccinelle 25/08/2013 23:07

Ah, tant mieux ! Bonne semaine.

awa74 23/08/2013 13:37

Il a l'air bien ! Les américains sont très forts pour les thrillers.

Coccinelle 25/08/2013 23:07

Oui, mais il y en a de meilleurs que d'autres ! Bonne semaine.

Neph 23/08/2013 10:19

Je ne connais pas cet auteur, mais le thème m'intéresse, alors je le note :)

Coccinelle 23/08/2013 10:53

Bonjour Neph, j'espère qu'il te plaira. Les éditions Ma - Pôle noir éditent des auteurs pas connus en France. Bonne journée.

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -