Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 23:24

Splat le chat est un album illustré de Rob Scotton paru aux éditions Nathan en septembre 2011 (40 pages, 12,90 €, ISBN 978-2-09-252102-1). Splat the cat (2008) est traduit de l'anglais par Rose-Marie Vassallo.

 

Rob Scotton est né le 26 septembre 1960. C'est un écrivain et illustrateur jeunesse anglais. Il est le créateur de Russell le mouton et de Splat le chat. Plus d'infos sur http://www.robscotton.com/.

 

Splat est réveillé très tôt ce matin-là car c'est son premier jour à l'École des Chats. Il est inquiet et trouve plein de bonnes raisons pour ne pas y aller mais sa maman trouve toutes les solutions aux petits problèmes de rien du tout. Finalement il prend son vélo et part avec Harry, son meilleur ami (mais Harry est une souris). À l'école, il est accueilli par Madame Mioufett et plein de chatons comme lui mais comment vont-ils réagir devant Harry ?

 

Observez bien, à chaque page, les yeux et la queue de Splat car ils retranscrivent bien son état d'esprit. Vous allez aimer Splat assurément ! Et il y a plein d'autres titres à lire !

 

Un bel album illustré pour les challenges Animaux du mondeCartable et tableau noir (la rentrée des classes est d'actualité !), Je lis aussi des albumsPetit Bac 2013 (catégorie Animal) et Totem (chat).

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans album illustré chat
commenter cet article
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 23:20

Voici deux albums illustrés de Kora Sonne parus aux éditions Zabouille.

 

Louise dans tous ses états est un album illustré de Kora Sonne et Élodie Fraysse paru aux éditions Zabouille en mars 2011 (28 pages).

Kora Sonne est l'auteur.

Élodie Fraysse est l'illustratrice.

Son site : http://elodiefraysse.ultra-book.com/.

Ce samedi Louise est de mauvaise humeur, elle est même dans tous ses états : sa petite sœur Léa est née !

Elle et son papa sont à l'hôpital avec la maman et le nouveau-né.

« [...] je ne serai plus la préférée, la plus gâtée, la plus aimée. » (page 10).

En fait, un peu de jalousie, de crainte : Louise a besoin d'être rassurée, et Léa dans son berceau va lui faire une belle surprise.

 

Bonne nuit Lily est un album illustré de Kora Sonne et Lya'rt paru aux éditions Zabouille en juin 2011 (28 pages).

Kora Sonne est l'auteur.

Lya'rt est l'illustratrice.

Son site : http://www.lya-rt.fr/.

Lily est avec son chat Gri-Gri.

C'est la nuit et elle suspend des étoiles.

Elles sont éteintes mais l'une d'elle brille de mille feux, elle devient jaune, et peu à peu chaque étoile s'illumine de sa propre couleur.

« Dans les rêves, tout est permis. » (page 16).

 

Deux beaux albums illustrés, plein d'enfance, de couleurs et de tendresse.

 

Pour les challenges Je lis aussi des albums et Petit Bac 2013 (catégorie Prénom).

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans album illustré
commenter cet article
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 04:22

Branle-bas de combat chez les coccinelles est un album illustré d'Éric Bétend et Géraud Bournet paru aux éditions Chemins de traverse / Bouquineo en septembre 2012 dans la collection L'Arche (35 pages, e-book 3,99 €, ISBN 978-2-313-00400-5).

 

Éric Bétend est professeur de français langue étrangère et auteur.

 

Géraud Bournet est illustrateur et graphiste. Plus d'infos sur http://www.lutopiquant.fr/.

 

Des mêmes auteurs : Chaos à Quinquéniac (2010).

 

C'est la fin de l'hiver, les coccinelles sortent mais au pied de leur arbre, il y a une « mystérieuse et gigantesque chose » qui ne répond pas à leurs questions et qui reste immobile.

Après consultation des ancêtres et des esprits, on ne sait toujours pas ce qu'est cette chose.

Lorsque elle s'illumine de bleu et fait du bruit, les coccinelles prennent peur et décident de s'en débarrasser en la jetant par-dessus la falaise.

Mais elles n'y arrivent pas. Par contre, elles commencent à soupçonner les autres coccinelles de trahison, les bleues, les barbues... les différentes quoi !

 

Les dessins en noir et blanc avec le rouge vif des coccinelles accentuent la peur. La curiosité fait en effet place à l'inquiétude qui se transforme rapidement en peur. Peur de l'inconnu qui justement fait rejeter la chose sans savoir ce que c'est et qui engendre le repli sur soi, la suspicion voire la haine.

 

Un album illustré pour les challenges Animaux du monde (coccinelles), Je lis aussi des albums et Petit Bac 2013 (catégorie Animal).

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans album illustré
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 03:57

Il était une fois... Contes en haïku est un album illustré d'Agnès Domergue et Cécile Hudrisier paru aux éditions Thierry Magnier en février 2013 (42 pages, 11 €, ISBN 978-2-36474-215-4).

 

Agnès Domergue est née en Corée en 1976 mais a grandi en France où elle a étudié la musique. Elle est musicienne (altiste et professeur d'alto) mais elle est aussi auteur pour la jeunesse. Plus d'infos sur http://agdoalto.blogspot.fr/.

 

Cécile Hudrisier est née le 30 mai 1976 à Toulouse (Haute-Garonne). Elle est illustratrice. Plus d'infos sur http://leschosettes.canalblog.com/.

 

« Vouloir raconter un conte en trois lignes, c'est essayer de mettre un kilo d'oranges dans une toute petite fiole ! Un pari un peu fou, vingt haïkus illustrés, comme autant de petits mondes merveilleux et énigmatiques qui contiendraient l'essence de chaque conte. »

 

Voilà, la quatrième de couverture dit ce qu'il faut ! Que dire de plus ? Cet album est superbe !

 

Mon haïku préféré

« Au bout d'un chemin

sept enfants perdus pleurent

des petits cailloux »

(pages 36-37)

Un peu parce que le nombre de syllabes correspond vraiment au haïku (5-7-5).

 

La blague du jour

« Un amour tressé

de cheveux d'or et de soie

clac ! les ciseaux »

(pages 30-31)

Alors que j'avais deviné les titres des 14 contes précédents, j'ai séché sur celui-ci. Bien sûr, je me rappelais bien le conte, mais impossible de trouver le prénom de la jeune fille... Et là, je dis (nous étions trois) : « mais il n'y a pas les réponses à la fin ? » et gros éclat de rire ! Réponse ? Eh oui, Raiponce !

 

Ce beau livre, il vous le faut !

 

Une lecture que je mets dans les challenges Des contes à rendre, Je lis aussi des albums et Lire sous la contrainte (avec le mot japonais haïku).

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans album illustré poésie
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 04:12

Le bonheur prisonnier est un album illustré de Jean-François Chabas et David Sala paru aux éditions Casterman en avril 2011 (26 pages, 14,95 €, ISBN 978-2-203-03056-5).

 

Jean-François Chabas est né en 1967 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) et vit au Pays Basque. Récemment, j'ai lu son premier roman, Une moitié de Wasicun !

 

David Sala est né le 18 juillet 1973 à Décines (Rhône). Il a étudié à l'école Émile Cohl et il est illustrateur. Plus d'infos sur http://davidsala.com/davidsala.com/HOME.html.

 

Liao, un petit garçon, demande à son arrière-grand-mère Na pourquoi il y a dans la maison une minuscule cage en or qui pend au plafond. La vieille femme lui répond que c'est « la cage du grillon du foyer » qui – bien que la famille ne soit pas riche – est en or. Selon une légende, en Chine, un grillon protège la maison, il chante et apporte le bonheur.

Mais le jour de ses sept ans, Liao entend le grillon l'appeler : l'animal voudrait que l'enfant le libère de sa cage car il est malheureux enfermé.

Après mûre réflexion, Liao libère le grillon mais dès le lendemain, plusieurs catastrophes s'abattent sur la maison...

Finalement, Liao avoue sa « faute » à Na et se rend au temple pour prier Bouddha mais les malheurs continuent !

 

Des dessins chaleureux et grandioses éclatant de couleurs et de détails ! Les illustrations de David Sala ressemblent à des œuvres de Klimt (voyez l'extrait ci-contre avec les femmes en kimono).

Un grillon tout mignon et un enfant sensible et intelligent.

Une tradition qui peut être changée pour le bien de tous (humains et animaux).

Beaucoup de texte à lire pour les plus jeunes, mais l'histoire est amusante et fait réfléchir : est-ce bien de garder un animal (le bonheur) prisonnier ?

 

Une très belle lecture pour les challenges Animaux du monde (grillon), Des contes à rendre et Je lis aussi des albums.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans album illustré Chine
commenter cet article
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 09:54

Tom Pouce est un conte des frères Grimm illustré par Amélie Dufour aux éditions Flammarion/Père Castor. Parution en juin 2013 dans les collections Les classiques du Père Castor et Des contes du monde entier (24 pages, 4,40 €, ISBN 978-2-0812-8520-0).

 

Je remercie Brigitte et les éditions Flammarion/Père Castor pour ce joli conte.

 

Les frères Grimm, Jacob (1785-1863) et Wilhelm (1786-1859), je ne vais pas les présenter à nouveau, je vous renvoie vers le challenge Des contes à rendre !.

 

Amélie Dufour, diplômée de l'École supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg, est l'illustratrice. Plus d'infos sur http://amelie1.ultra-book.com/.

 

Un pauvre paysan et son épouse sont chagrinés car ils n'ont pas d'enfant. Un seul les comblerait de bonheur, « même s'il était tout petit, grand comme un pouce ». Et sept mois plus tard, naît Tom Pouce : « Il est comme nous l'avons désiré » (page 2), c'est-à-dire tout petit, grand comme un pouce !

Tom Pouce est un beau petit gars, joyeux, vif, intelligent et travailleur mais il ne grandit pas. Peu importe, ses parents l'aiment et il ne manque de rien.

Un jour, alors que deux gredins passent près de la forêt où le père ramasse du bois avec son fils, Tom Pouce accepte d'être vendu pour une pièce d'or mais il promet à son père de revenir.

 

Au lieu de se lamenter sur leur pauvreté et leur malchance, les deux paysans font un souhait qui sera réalisé. Ensuite, ils n'en veulent pas au destin pour la taille de leur enfant. Ils sont heureux et lui aussi, ils s'aiment et forment une charmante famille. Contrairement à d'autres contes où les enfants sont perdus, abandonnés, abusés, Tom Pouce entend son père dire qu'il ne le vendrait pas « pour tout l'or du monde » (page 8) et c'est l'enfant qui insiste pour être vendu : les gredins veulent le donner en spectacle pour gagner de l'argent sur son dos, eh bien il va les devancer ! Et, tout au long de ses aventures, il ne se laissera pas faire et fera preuve de courage et d'intelligence.

 

Publié en 1819, Tom Pouce est dans les Contes de l'enfance et du foyer (Kinder- und Hausmärchen) sous le titre Daumesdick mais il était déjà connu dans le folklore anglais sous le nom de Tom Thumb.

 

Un conte coloré que je mets dans les challenges Des contes à rendre, Je lis aussi des albums, Petit Bac 2013 (catégorie Prénom) et Un classique par mois (merci Stéphie !).

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans album illustré conte
commenter cet article
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 03:59

1 000 vents, 1 000 violoncelles est un album illustré de Hideko ISE paru aux éditions Nobi Nobi en mai 2010 (44 pages, 14,50 €, ISBN 978-2-918857-02-0). Cet album paru en 2000 au Japon est traduit du japonais par Dominique Palmé.

 

Hideko Ise, née en 1949, est auteur, illustratrice jeunesse et violoncelliste.

 

Le narrateur est un garçon qui a perdu son chien, Grey.

À son cours de violoncelle, il y a une nouvelle élève qui vient de Kôbe.

Ils se lient d'amitié et s'entraînent afin de participer à un concert de soutien pour la reconstruction de Kôbe détruite par le tremblement de terre (en 1995).

« Pendant que vous jouez, écoutez bien les sonorités de tous les autres musiciens, et essayez de vous fondre à elles, d'un seul cœur. » (page 15).

Ils vont faire la connaissance d'un vieux monsieur de l'orchestre qui était à Kôbe pendant le tremblement de terre.

 

Ce concert a bien eu lieu : à Kôbe le 29 novembre 1998 avec plus de 1 000 violoncellistes. Ça devait être magnifique. En tout cas, cet album illustré l'est et il délivre un beau message plein d'émotion.

 

« La musique seule peut parler de la mort » André Malraux (La condition humaine).

 

Cet éditeur, Nobi, Nobi, c'est du costaud ! Les albums sont superbes (textes, illustrations, présentation...). En voici la preuve avec deux illustrations. (cliquez pour les voir en taille plus grande).

 

Une belle lecture pour les challenges Je lis aussi des albumsDes livres et des îles (Honshû, Japon) et Petit Bac 2013 (catégorie Chiffre / nombre).

 

Et pour vous, des photos du mémorial de Kôbe (photos personnelles en basse définition ; merci de ne pas les utiliser sans ma permission).

 

Partager cet article

Repost 0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 04:39

Le rossignol et l'empereur de Chine est un album illustré de Kochka et Qu Lan paru aux éditions Flammarion/Chan-ok en avril 2013 (32 pages, 13,25 €, ISBN 978-2-916899-85-5).

 

Kochka est l'auteur. Née au Liban en 1964, elle vit en France depuis 1976, présentement dans la Sarthe. Déjà lu d'elle : Le destin blanc de Miyuki.

 

Qu Lan est l'illustratrice. Née le 6 décembre 1977 à Suzhou en Chine, elle vit en Charente depuis 2002. Elle est peintre, illustratrice et a déjà publié Le chat bonheur. Plus d'infos sur http://www.lan-artwork.com/.

 

Je remercie Brigitte et les éditions Flammarion/Chan-ok pour ce très bel album illustré.

 

« Il était une fois... » un empereur de Chine qui aimait les belles choses et la perfection. Au-delà des jardins du palais, il y avait une forêt dans laquelle vivait un rossignol gris. « Son apparence était commune mais son chant était magnifique ! » (page 7).

Lorsque l'empereur sut qu'il avait en son domaine un tel joyau, il exigea que l'oiseau chantât pour lui.

Le rossignol fut emmené au palais et l'empereur pleura en l'entendant chanter, mais le petit oiseau fut enfermé et bien que la cage fut dorée, il préférait plus que tout sa liberté...

Heureusement l'empereur reçut un jour en cadeau un très beau rossignol mécanique d'or et d'argent qui pouvait chanter sans se fatiguer !

Le rossignol s'enfuit et il est banni du palais.

Mais la mécanique chante-t-elle aussi bien que le vrai rossignol et va-t-elle tenir ?

 

Kochka s'est bien sûr inspirée du beau conte de Hans Christian Andersen, Le rossignol et l'empereur. Un conte réaliste paru en 1843 : une métaphore qui montre que personne, même le plus riche ou le plus puissant, ne peut s'approprier ce qu'il ne possède pas. Elle a allégé le texte, l'a rendu même plus poétique, et les illustrations de Qu Lan (pleine page ou double page) sont magnifiques. Un très bel album donc, à avoir dans sa bibliothèque ou à offrir.

 

Une lecture pour Des contes à rendre bien sûr mais aussi pour Animaux du monde (rossignol), Je lis aussi des albumsPetit Bac 2013 (catégorie Animal) et Royal (empereur).

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans album illustré conte Chine
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 03:47

Saimiri.jpgSaïmiri est un album illustré de Béa Deru-Renard et Anne-Catherine de Boel paru aux éditions L'école des loisirs dans la collection Pastel en mars 2012 (36 pages, 13 €, ISBN 978-2-211-20531-3).

 

Béa Deru-Renard est née en 1962 à Liège (Belgique). Elle est professeur d'histoire en lycée et auteur pour la jeunesse.

 

Anne-Catherine De Boel est née en 1975 à Namur (Belgique). Elle est auteur et illustratrice.

 

Saïmiri est un bébé singe-écureuil. Pendant que maman s'absente pour cueillir des noix de cajou, elle met en garde ses enfants, ils ne doivent pas quitter les arbres car en bas, le danger rôde, en particulier Thor le serpent.

Mais Saïmiri, agile comme tous les singes-écureuils, n'a peur de rien, « c'est une caïd » et elle désobéit pour chercher elle aussi des noix de cajou.

De toute façon, à cette heure-ci, Thor doit dormir.

Sauf que Saïmiri prend quand même un peu peur lorsqu'elle se trouve face à un dragon, ah non, c'est un iguane qui mange des végétaux (Saïmiri n'en veut pas), un tamanoir qui mange des fourmis (Saïmiri n'en veut pas non plu), un tatou qui veut être tranquille, et elle ne se rend pas compte qu'elle est poursuivie par Thor !

 

Une grande réussite que cet album illustré aux couleurs vertes et brunes et aux dessins très précis. Il se déroule dans la jungle de Guyane car c'est dans ce pays que le lechesis muta est appelé grage grands carreaux mais ce serpent est présent dans toute l'Amérique du Sud. En plus de découvrir le petit singe-écureuil (ou saïmiri ou sapajou) et ce serpent dangereux (nocturne), le lecteur découvre des animaux qui n'existent pas sur le vieux continent comme l'iguane, le tamanoir et le tatou.

 

LittFrancophoneLe suspense est grandissant mais Saïmiri a toujours le dernier mot ! Cette histoire fait réfléchir, non seulement au fait de désobéir mais aux implications qui en découlent. Car quelle est la différence entre surmonter sa peur pour grandir et avancer dans la vie, et braver tous les dangers en mettant soi-même et les autres en danger ?

 

Une excellente lecture pour les challenges Animaux du monde, Je lis aussi des albums, Totem (singe), Amérique du Sud – Amérique latine (Guyane), Petit Bac 2013 (catégorie Animal), Littérature francophone (Belgique) et Bookineurs en couleurs (couverture verte).

AnimauxChallenge Jelisalbums2013 TotemChallenge
CAS-Amazonie PetitBac2013 BookineursCouleursLiyah

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans album illustré animaux Guyane
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 04:05

SeolbimFille.jpg

Le Seolbim, l'habit du Nouvel An des filles est un album illustré de Bae Hyun-ju paru aux éditions Chan-ok dans la collection Longue Vie en août 2007 (36 pages, 13,90 €, ISBN 978-2-916899-06-0).

 

Il est traduit et adapté du coréen (2006) par Yun-hee Véran et Hélène Charbonnier avec la collaboration de Yang Jung-hee.

 

Le jour de Seollal (le nouvel an), les filles portent le Seolbim : un vêtement traditionnel « cousu et brodé à la main » et très coloré.

Il se compose du « chima, jeogori, beoseon et daenggi... jupe, veste, chaussettes et rubans ».

 

Le livre détaille chaque partie du vêtement avec la façon de le porter et les illustrations montrent aussi des détails de l'intérieur coréen (meubles, décorations...) ce qui est très intéressant.

 

Les mots coréens sont nombreux et bien sûr expliqués, comme par exemple le jumeoni, « le porte-monnaie du bonheur » ou le norigae « le pendentif en macramé de la chance et de la longévité ».

 

 

SeolbimGarconLe Seolbim, l'habit du Nouvel An des garçons  est un album illustré de Bae Hyun-ju paru aux éditions Chan-ok dans la collection Longue Vie en août 2007 (36 pages, 13,90 €, ISBN 978-2-916899-09-1).

 

Il est traduit et adapté du coréen (2006) par Yun-hee Véran et Hélène Charbonnier avec la collaboration de Yang Jung-hee.

 

Pareil que pour la fillette, c'est le jour de Seollal et le garçon va porter des habits neufs.

Baji : pantalon, et jeogori, baeja, kkachi durumagi, jeonbok : « veste, gilet, manteau et encore un deuxième gilet ».

 

Et de la même façon, l'explication pour mettre les vêtements, l'intérieur de la maison (mobilier, décor...) et de l'humour.

 

Le petit garçon est plus turbulent que la fillette ! Mais il arrive à s'habiller et il porte aussi des accessoires du bonheur. Des taesahye : chaussures en cuir et en soie, et un hogeon : coiffe en forme de tête de tigre avec des rubans.

 

 

Deux très beaux albums illustrés pour découvrir la Corée et (une partie de) ses traditions que je place dans les challenges Bookineurs en couleurs (pour la couverture verte), Je lis aussi des albums, Petit Bac 2013 (catégorie Objet avec les vêtements) et bien sûr Printemps coréen.

BookineursCouleursLiyah Jelisalbums2013 PetitBac2013 PrintempsCoree1

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans album illustré Corée
commenter cet article

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -