Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 16:48

Ça fait combien de mois que je n'ai pas participé à un atelier d'écriture ? Je voulais reprendre à la rentrée mais j'ai laissé filé le temps… Et puis là, un peu de temps pour écrire un texte, oui, j'en profite !

 

Lundi, je n'ai pas participé à la collecte sur le thème de la complicité (dommage) mais je note bien la liste des mots : regard, secret, main, larrons, tiroir, drap, couverture, partager, (se) tramer, connivence, confident, bêtise, proche, rival, neige, empathie, ensemble, amants (au pluriel), nacrer, nomade, noir. Comme il y a 21 mots et qu'il est possible d'en retirer un, je n'ai pas utilisé nacrer.

 

Deux êtres

Non mais, regardez moi ces deux-là, il sont comme larrons en foire ! Qui penserait que l'un fut le rival de l'autre ? Tout est dans leur regard et ils sont tellement proches que leurs amis se sentent presque de trop. Non, ils ne sont pas amants, ou alors ils le cachent bien. Mais il y a entre eux cette incroyable connivence, cette volonté de tout vivre ensemble, cette envie de faire toutes les bêtises possibles, de partager le meilleur et le pire sans jamais tirer à soi la couverture. S'ils se disputent, nous serons dans de beaux draps ! Ce n'est pas un secret, ils sont confidents l'un pour l'autre et pourraient carrément se passer de leurs amis… Nous, quoi ! Mais ils ont le cœur sur la main et ils ressentent tellement d'empathie qu'ils ne pourraient pas nous enfermer dans un tiroir tout noir, nous abandonner en pleine tempête de neige, ou au milieu des nomades du désert ! Et s'il se tramait quelque chose, ils nous préviendraient, c'est sûr. Sûr ? Allez, déconnez pas les gars ! Ne nous laissez pas ! Ouvrez-nous !

 

Voilà, je ne sais pas si c'est bien : ça fait longtemps que je n'avais rien écrit. En tout cas, j'ai oublié de donner mon lien à Asphodèle avant vendredi 20 heures et j'ai oublié de publier ce texte ce matin… Donc, je le publie avec du retard mais je vous souhaite quand même un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 03:56

Pour ces 24e plumes thématiques sur le thème de l'air, voici les mots récoltés par Asphodèle : temps, vie, chanson, rien, diva, furibond, montagne, souffle, pollution, tempête, ballade, léger, envoyer, courant, bulle, prendre, gonfler, voleter, brèche, blesser, balançoire. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Comme la vie peut changer le temps d'une chanson ! La fillette se sent presque heureuse, elle est dans sa bulle, sur la balançoire, dans un jardin à la campagne où il n'y a pas de pollution. Elle fredonne la jolie ballade, elle aimerait être une diva, plus tard, une belle et talentueuse cantatrice. Elle volette dans les airs, légère comme un oiseau, ou même une plume ; peut-être atteindra-t-elle la montagne au loin. Aujourd'hui, pas de papa furibond pour l'humilier, la blesser, la prendre avec sa force d'adulte qui se gonfle en elle. Quand la tempête vient, elle retient son souffle, elle ne doit ni pleurer ni crier sinon papa la tuera. Et il tuera maman aussi. Personne n'est au courant, bien sûr. Où est-ce qu'ils l'enverraient si quelqu'un savait ? Plus rien ne serait comme avant. Mais plus rien n'est comme avant. Et puis papa a disparu depuis quelques jours et maman a jardiné dernièrement. Peut-être que papa et maman ont divorcé et que papa ne reviendra plus. Peut-être que la fillette va pouvoir s'apaiser et ne plus vivre constamment sur la brèche.

 

Ça va, pas trop difficile à lire ? Je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 03:04

Pour la 126e édition de Des mots une histoire, voici la liste des mots récoltés par Olivia : hésiter – incertitude – énigme – interroger – épreuve – sportif – doper – tricher – punir – injustifié – loi – attraction – terrien – aérien – météo. Ils sont en couleur dans mon texte. Consigne facultative : commencer le texte par « Regardez-le ».

 

Regardez-le, ce vainqueur si fier sur le podium ! Mais nous sommes en pleine incertitude. Allez les interroger, tous ces sportifs, et ils vous répondront que vos questions sont injustifiées, qu'ils sont clean, que se doper ne fait pas partie de leur nature. Mais la loi de l'attraction et de la gravité, ils savent ce que c'est, comme tous les terriens ! Réussir toutes les épreuves de cette façon, c'était magique, c'était aérien, malgré la mauvaise météo, mais ils ont triché, c'est sûr et certain. Le comité international n'a pas à hésiter, il faut punir tous ces sportifs et annuler les épreuves dans les années à venir. Le sport de toute façon restera une énigme pour beaucoup d'entre nous.

 

C'est le deuxième atelier d'écriture pour lequel Olivia a – suite à un sondage – repoussé la date de parution du vendredi au samedi mais alors que j'avais souvent du retard à publier mon texte, ça fait deux fois que je peux le publier le vendredi matin ! Cependant, je sais que j'ai plus de marge maintenant avec le samedi. Je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 04:02

Pour les 23e plumes thématiques, le thème est là-bas et voici la liste des mots récoltés par Asphodèle : inconnu, nostalgie, rivages, différence, dépaysement, horizon, recommencer, mutation, ailleurs, lointain, voyage, insouciance, oublier, découverte, chimérique, aventure, soleil, distance, ici, asphalte, abandonner, améthyste. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

 

L'exilé en devenir

 

Le monde est en complète mutation mais l'inconnu n'existe plus, les différences sont effacées, l'insouciance est reine, la nostalgie bat son plein... Que faire ici ? Est-il possible de recommencer autre chose ailleurs ? J'ai besoin de découverte, de dépaysement, d'horizons lointains, de débarquer sur de nouveaux rivages, j'ai envie de battre l'asphalte sous un autre soleil et la distance ne me fait pas peur ! Je voudrais tenter cette aventure chimérique... C'est décidé, je vais tout abandonner, oublier cette terre de désolation et monter dans ce vaisseau baptisé L'Améthyste pour un voyage sans retour.

 

 

Je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 04:08

Pour la 125e édition de Des mots, une histoire, Olivia propose un nouveau logo. Et voici la liste des mots récoltés : ténébreuxsombregouffreclaircaverneuxromanasocialadaptationthéâtredramatiquescénaristecomédiengrandiloquent. Ils sont en couleur dans mon texte.

Consigne facultative : décrire un rendez-vous amoureux.

 

Pourquoi mon cher et tendre m'a-t-il donné rendez-vous dans ce gouffre sombre ? Je le sais comédien de théâtre dramatique mais j'ai l'impression de jouer dans l'adaptation d'un mauvais roman de gare qu'un lamentable scénariste va transformer en film d'horreur... C'est clair, asociale comme je suis, si je n'avais pas une entière confiance en mon beau ténébreux, je ne me serais jamais aventurée dans ce paysage caverneux ! « Bienvenue à toi, ô ma bien-aimée », il ne manquait plus que le discours grandiloquent... Mais quelle surprise ! Mon bel amour et une table merveilleusement décorée et garnie m'attendent près d'une source d'eau pure. Je retire tout ce que j'ai pensé, c'est le bonheur et... je meurs de faim !

 

Je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 01:50

Le thème des 22e plumes thématiques est ennui et voici les mots récoltés par Asphodèle : projet, dimanche, emmerdement, penser, intimité, hésiter, oppresser, pluie, savoir, morosité, panne, créatif, silence, bâiller, fatigue, mourir, soupir, ralenti, routine, figé, vide et whisky, xyste, zigzaguer. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Le dimanche, inutile de faire des projets, c'est emmerdement maximum : visite à la famille, repas dominical, heureusement que la messe est zappée ! Aucune intimité, ambiance morosité à souhait, silences de circonstance, soupirs convenus et journée au ralenti. Quand je pense qu'on nous parle de liberté chèrement gagnée, de savoir partagé et d'esprit créatif... Tu parles ! Je me sens oppressé par cette routine hebdomadaire, je reste figé sur ma chaise comme vide de ma vie, je m'ennuie à mourir, je bâille, j'hésite à répondre à une question que je n'ai même pas entendue, je hoche la tête et j'entends ma mère qui me dit : « Ton visage est plein de fatigue, mon chéri, on a l'impression que tu es en panne ». Nan, maman, c'est bon, j'ai trente ans maintenant ! J'aimerais me servir un whisky mais il n'y a pas d'alcool ici alors je sors sous la pluie, je m'abrite un instant sous le xyste – c'est vrai que mes parents ont un jardin magnifique – et puis, pour me sentir vivre, je me mets à rire et à zigzaguer comme si j'étais ivre.

 

Je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite un bon week-end. Peut-être en famille !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 15:02

Le thème des 21e plumes thématiques est transparence – avec un nouveau logo – et voici les mots récoltés par Asphodèle : invisible, fantôme, innocence, introuvable, voile, dentelle, brouillard, psyché, honnête, insignifiant, dessous, eau, politique, nudité, diaphane, visible, cristal, blog, lumière, lagon, briller, vérité, fantaisie, traverser, vagabonder, vapeur, vin. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Mon esprit vagabondait dans un lagon où l'eau d'un beau bleu était pure.

Je devais être honnête avec moi-même, la politique ne m'avait pas réussi et j'avais perdu mon innocence et mes belles idées.

La psyché me renvoyait l'image d'une femme diaphane, presque invisible. Je voulais couvrir ma nudité car il faisait un peu frais mais mon voile préféré, le vert brodé de dentelle, était introuvable.

Je continuais de réfléchir. Il fallait que la vérité éclate ! La lumière devait être faite sur les membres corrompus du gouvernement et les dessous de leurs affaires louches ! Tous ces êtres insignifiants qui détenaient un pouvoir... Ils avaient droit de vie et de mort sur tout un chacun. C'était inadmissible !

Je me servis un verre de vin, l'atoll avait disparu de mon imagination...

Tout à coup, un brouillard étrange s'installa dans ma chambre et je vis quelque chose derrière moi briller dans le miroir, quelque chose qui n'aurait pas dû être visible. Qu'était cette fantaisie ? Ça ressemblait à un bouchon de cristal mais ça volait dans l'air. Était-ce une fée ? Un fantôme ? L'objet traversa rapidement la pièce et lança un jet de vapeur.

J'ai perdu connaissance et je ne sais pas ce qu'il s'est passé ensuite mais j'ai les idées aussi claires que le lagon auquel je rêvais et maintenant je voudrais simplement témoigner sur mon blog et faire tomber ceux qui doivent tomber.

 

Je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 00:57

Pour la 123e édition de Des mots, une histoire, voici la liste des mots récoltés par Olivia : souhaitvœuxmutationémigrerdesideratummelting-potcoursplastiquefausserfurtivementcacherclandestin (consigne facultative : commencer votre texte par « J'ai la ferme intention de lui dire la vérité. Sans me chercher d'excuses. »). Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Le journaliste entra furtivement dans l'atelier clandestin, son desideratum était d'y cacher une caméra qui filmerait les travailleurs illégaux penchés sur les machines nuit et jour. Ces humains décharnés représentaient le nouveau melting-pot d'une société en pleine mutation. Pourtant les souhaits de ces hommes et de ces femmes qui avaient faussé compagnie à leur pays étaient simples : ils avaient émigré pour avoir une vie meilleure, un travail, un endroit où vivre et élever leurs enfants. Mais c'était des vœux pieux car rien n'était arrivé comme ils l'avaient imaginé et ils se retrouvaient malades dans cette usine à fabriquer des objets en plastique. Ils auraient tous voulu remonter le cours de leur vie et faire autrement mais comment et où ?

 

Notes

La consigne facultative ne m'a pas emballée, je l'ai rapidement laissée tomber.

Quelle idée d'avoir souhait, vœux et desideratum qui sont des synonymes... En plus, desideratum est au singulier mais il est généralement utilisé au pluriel (desiderata). Donc, pas facile de placer tout ça !

Melting pot (en fait, sans tiret) est un mot américain, créé en 1909 par Israel Zangwill (1864-1926), c'est le titre d'une de ses pièces de théâtre (pas traduite en français il me semble). Considéré comme plus politiquement correct, melting pot est maintenant remplacé par salad bowl qui correspond plus ou moins à mixité sociale et multiculturalisme.

 

« J'ai la ferme intention de lui dire la vérité. Sans me chercher d'excuses. » Ces mots ne m'ont d'abord pas du tout inspirée et me voici en retard pour publier mon texte... Qui ne me satisfait pas vraiment. Mais je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 15:12

Le thème des 20e plumes thématiques est masque(s) et voici la liste des mots récoltés par Asphodèle : visage, camouflage, armée, plume, vénitien, jaune, déguiser, bal, argile, mensonge, embaumer, comédie, celer, mystère, pailleté, crème, farandole, grimace, hypocrisie, dissimuler, unir, usure, unique. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Carnaval vénitien

Farandole de personnes déguisées

Les masques dissimulent l'hypocrisie des visages grimés

Le camouflage de cette armée vivant dans le mensonge

Et se rendant de concert au bal des songes

Tous uniques mais avec les mêmes grimaces de truies

Que va-t-on unir et celer aujourd'hui ?

Cœur d'argile ou de pierre

Plume dans le derrière

Crème pailletée et loups déjantés

Du bleu, du rouge, du jaune, du vert

La comédie de la vie embaume le mystère

Usure, bavure, raclure

C'est une folle aventure.

 

Voilà, je suis en retard, encore une fois, mais mieux vaut tard que jamais et j'espère que vous avez apprécié ma poésie libre. Deux petites remarques : je n'ai rien contre les Italiens et Venise mais il fallait placer vénitien, je n'ai rien contre les truies mais il me fallait une rime avec aujourd'hui ! Je vous souhaite un bon week-end ; pour moi, il sera en partie suédois puisque je participe au marathon de lecture suédois aujourd'hui et demain.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 00:10

Pour la 122e édition de Des mots, une histoire (la première de l'année), voici la liste des mots récoltés par Olivia : dévergonder – fantaisie – rebelle – mèche – cheveux – épi – blé – pré – pâquerette – gazon – botte – cravache (consigne supplémentaire, pour les courageux/ses : écrire un texte érotique avec dix des mots). Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Lorsque j'ai connu Carole, c'était une adolescente rebelle, elle faisait tout pour se dévergonder mais elle était loin d'être péronnelle. Elle avait mauvaise réputation évidemment mais elle était belle et pleine de fantaisie. Elle portait de hautes bottes excitantes, des sous-vêtements affriolants et aimait user de la cravache sur ses petits amis qui fuyaient tous les uns après les autres. Tous sauf moi ! Au début, tout ça m'a fait rire et puis je me suis rendu compte que j'apprenais et que je prenais beaucoup de plaisir (j'étais jeune, à peine plus âgé qu'elle). Elle a usé et abusé de tous ces jeux érotiques avec moi et je me laissais faire : je trouvais ça fascinant et tellement galvanisant. Quand je me suis senti plus assuré, j'ai un peu joué le mâle dominant et elle appréciait que je prenne les devants. Enfin, façon de parler... Je me souviens la première fois que j'ai pénétré sa pâquerette, c'était sur la terrasse de la maison et ça sentait bon le gazon (mes parents étaient partis en vacances et mon père avait tondu avant le départ). J'avais été emporté par ses mèches blondes comme les blés qui ondulaient sur son dos et lorsque j'ai retiré mon épi, il a éclaboussé ses longs cheveux. Nous avions ri à n'en plus finir, comme deux damnés, roulant l'un sur l'autre sur plusieurs mètres jusqu'au pré voisin. Des damnés, c'est ce que nous sommes... Dix-sept ans après nos premiers ébats, nous sommes en plein divorce (Carole a besoin d'air et a sûrement un autre homme dans sa vie) et je regarde ma fille d'un autre œil depuis que je sais qu'elle a un petit ami. Damné, je vous dis, monsieur le juge, j'ai cru que Carole m'avait emmené au paradis, mais elle m'a conduit droit en enfer !

 

Voilà, Olivia demandait un texte érotique ! (j'ai quand même utilisé les douze mots au lieu de dix). Merci de m'avoir lue et bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -