Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 01:05

Le thème des 19e plumes thématiques est création et voici la liste des mots qu'Asphodèle a récoltés : artiste, univers, expression, mystère, délivrance, peinture, invention, monde, résistance, don, innovation, agité, créateur, unique, traverser, turbulence, tangente. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

J'ai pris la tangente. Pourquoi ? Parce que j'en ai marre de mon statut d'artiste idolâtré. Oui, je suis un créateur agité mais je ne suis pas un agitateur. Et puis je traverse en ce moment une grosse turbulence... En fait, ma résistance à la stupidité et à l'hypocrisie du monde qui m'entoure s'est définitivement craquelée. « J'adoooore ce que vous faites ! », « Vos œuvres sont tellement uniques », « Votre peinture est de la plus belle expression », « Votre invention dans la création de ce dispositif touche au génie ! » « Quel est le mystère de votre don ? » « Allez-vous travailler à de nouvelles innovations ? » et blablabla : voilà mon univers. Je ne les supporte plus ! J'ai besoin de cette délivrance, de cette liberté qui s'offre à moi. Partir, fuir, loin !

 

Je vous remercie d'avoir lu mon texte et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 18:37

Le thème des 18e Plumes thématiques est le feu et voici la liste des mots récoltés par Asphodèle : chaleur, soleil, jeu, âtre, glace, bois, passion, fascinant, brûler, enfer, flammes, braises, purifier, intense, syncopé, secousse, sable. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Le soleil avait disparu à l'horizon laissant sa place à une lune pâle et à la fraîcheur du soir. Le jeu était fini et tous, gagnants et perdants, se réchauffaient autour de l'âtre dans lequel le bois crépitait. La passion qui les avait animés pendant le match était encore présente et chacun profitait de la bonne humeur et de la chaleur de l'autre sur cette belle plage de sable fin. « Le feu est fascinant », se dit Diego en sortant sa guitare. Les flammes étaient intenses mais pas trop grandes ; des pommes de terre et des saucisses grillaient sur les braises. Ça sentait bon et il y avait une bonne ambiance, tout le monde parlait et riait. Il y avait même des glaces dans une glacière (en espérant qu'elles avaient tenu le coup !). Diego se dit qu'heureusement, ce feu n'était pas le même que celui qui brûlait en enfer et purifiait les âmes. Il commença à fredonner en grattant les cordes de son instrument. Un éclat de rire d'Amandine fut subitement syncopé par une forte secousse mais ils rassurèrent la Française car cela arrivait souvent ici et rien de grave n'allait se produire. La soirée reprit de plus belle mais Amandine resta sur ses gardes toute la nuit.

 

Syncopé (je connaissais syncope mais pas syncopé) : interrompu, coupé ; qui a subi un retranchement (mots syncopés, note syncopée) ; et aussi être syncopé : être étonné, stupéfait.

 

Voilà, j'ai publié ce texte avec beaucoup de retard mais je vous remercie de m'avoir lue.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 04:32

Pour la 121e édition de Des mots, une histoire, voici la liste des mots récoltés par Olivia : orgasme – sensoriel – stimuler – imagination – histoire – comportement – trouble – démoniaque – (à) califourchon – acrobatie – trapèze – équilibriste – jongleur – large. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Olga était au bord des larmes : depuis plusieurs jours, elle n'arrivait plus à atteindre l'orgasme ! Elle était vraiment stimulée par son partenaire mais rien ne se passait et elle se sentait obligée de simuler. Ses organes sensoriels avaient-ils été touchés lors de l'accident ? Elle semblait cependant remise et faisait autant d'acrobaties qu'avant de tomber du trapèze. Olga travaillait dans un cirque avec des équilibristes, des jongleurs et des phénomènes. Depuis sa chute, son comportement avait bien un peu changé : un léger trouble s'était installé entre elle et les autres membres de la troupe. Bien sûr, son visage était quelque peu défiguré mais ils n'en faisaient pas toute une histoire car ils espéraient qu'elle allait se rétablir bien vite et redevenir la jolie Olga qu'ils avaient connue. Mais là, ce n'était pas le fruit de leur imagination, ils avaient bien entendu un cri... Ils échangèrent des regards inquiets, bon sang, un cri... démoniaque. Ils coururent, certains avec plus de mal que d'autres, et ce qu'ils virent les horrifia (ils en avaient pourtant vu des choses...) : Olga était à califourchon sur Boris, elle pleurait, criait et le rouait de coups, à tel point qu'elle avait les poings en sang. Assurément, elle n'avait plus toute sa tête. Pauvre Boris, lui si gentil, si prévenant ! Il avait une large cage thoracique mais là, il n'arrivait plus à respirer... Et la furie qu'était devenue Olga s'acharnait encore et tant sur lui que Vassili courut prendre son fusil et abattit la jeune femme sans sommation.

 

Je vous remercie de m'avoir lue, ce n'est pas une histoire de Noël mais vu les mots à placer, j'espère que vous ne m'en voudrez pas. Passez une bonne journée et un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 01:08

Le thème des 17e plumes thématiques est beauté et voici la liste des mots récoltés par Asphodèle : miroir, nature, nocturne, lumière, vénéneux, délicatesse, piano, contemplation, ensorceleur, temps, bouquet, éphémère, intérieur, sulfureux, déesse, rouge, couleurs, ruissellement, ravir, rosée. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Vingt-cinquième Nocturne depuis la catastrophe.

Il n'y a plus de lumière, la nature n'est plus qu'un pâle miroir de ce qu'elle était et pratiquement tout est devenu vénéneux. La vie a toujours été éphémère mais les humains survivants se terrent maintenant à l'intérieur pour éviter les nuages nauséabonds et sulfureux. Depuis toutes ces années, le ruissellement de l'eau et même le peu de rosée du matin sont encore teintés de rouge. Trop de sang a coulé et il n'y a plus de bouquets de fleurs, il n'y a plus de fruits et de légumes, il n'y a plus rien en fait...

Il est temps que tout cela change, leur dis-je en arrivant : je suis un Ensorceleur, sûrement le dernier de l'espèce, du moins sur ce continent. Je vais de ville en ville, de village en village, avec mon petit piano portable. Il est magique, leur dis-je comme un secret. Grâce à lui, j'endors avec délicatesse chaque humain que je rencontre et pendant quelques minutes, avant de quitter définitivement ce monde gris et désespérant, chaque être vit une Contemplation (il a l'ultime bonheur de revoir sa vie tout en couleurs) puis la Déesse-Mère le ravit en douceur pour un monde meilleur.

Un jour, il ne restera plus que moi...

 

Je vous remercie de m'avoir lue (je viens de voir The Walking Dead alors... légèrement  influencée !) et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 00:12

Pour la 120e édition de Des mots, une histoire, voici la liste des mots récoltés par Olivia : changer – révolution – lit – drap – nouer – coton – cueillette – saisonnier – migrer – afflux – sentiment – expression – chute – mal. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Il faisait très chaud et un afflux de sang lui monta à la tête. Ce travail saisonnier de cueillette du coton était épuisant. La fibre végétale – d'une grande qualité sur cette plantation – serait utilisée pour faire des draps labellisés en coton bio et il pensa qu'il n'avait pas dormi dans un vrai lit depuis longtemps...

À quoi avaient donc servi toutes les révolutions ? Presque rien n'avait changé : partout dans le monde, les travailleurs étaient toujours exploités, certains étaient même encore esclaves ! Le mal régnait assurément.

Il ne voulait pas se tuer à la tache et supporter cette misère plus longtemps, il allait migrer, vers un pays plus clément, vers une nouvelle vie ! Un sentiment de joie l'envahit et il se sentit ragaillardi. Il termina sa journée de travail serein et s'écroula sur sa paillasse sans manger.

Le lendemain, il noua son baluchon (il avait si peu de choses) et partit avec de la joie dans le cœur. Les autres le regardèrent avec envie en se rendant dans les champs. Mais il n'alla pas loin car il fit une grave chute et souffrit longtemps avant de mourir seul dans un ravin avec une expression d'intense douleur et de grand désespoir sur le visage.

 

Je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 04:06

Pour la 119e édition de Des mots, une histoire, voici la liste des mots récoltés par Olivia : puretélimpideclairdiaphanecouronnediamantminegalerieartateliermanuel. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

La prospection dans cette galerie isolée de la mine indienne avait été très bonne. Plusieurs diamants avaient été découverts, ils étaient limpides et lumineux. Certains d'entre eux étaient d'une extraordinaire pureté et d'un blanc diaphane exceptionnel. Il était clair que ce serait du grand art de les tailler et de les polir dans son atelier d'Anvers. Manuel les sertirait ensuite sur la couronne la plus belle jamais créée !

 

Cette semaine, je ne suis pas en retard ! Merci de m'avoir lue et bon week-end !

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 03:54

Pour la 118e édition de Des mots, une histoire, voici la liste des mots récoltés par Olivia : esprit – spectre – terme – date – ordinal – position – lotus – zen – japonais – haïku – court – long. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Je suis un moine du bouddhisme zen, je suis assis dans la position du lotus et, à vos yeux, je ressemble sûrement à un spectre mais mon esprit est en paix. Je sais que je suis arrivé au terme de cette existence terrestre. Je ne connais pas la date exacte de mon passage ordinal, le cinquième, mais ce ne sera plus très long, quelques heures ou quelques jours, qu'importe.

J'ai en tête mon dernier haïku et je vous le délivre car je ne pourrai pas le calligraphier moi-même. Vous savez, le haïku est un poème japonais court ; écrivez-le dans votre langue, s'il vous plaît, ensuite vous partirez, vous me laisserez seul, je vous remercie.

 

L'hiver de la vie

Le vent chante dans les branches

Adieu mon ami.

 

Je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 14:04

Pour la 117e édition de Des mots, une histoire, voici la liste des mots récoltés par Olivia : domination – libération – despote – déterminé – se fixer – crampon – harpon – ligotage – glacier – cime – sommet – flanc – vol. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

Marc est déterminé à se soustraire de la domination de cette femme qui se comporte en despote et le tire à elle comme avec un harpon. Terminé les séances de ligotage et les humiliations !

De toute façon, il n'avait pas tiré au flanc, il s'était entraîné sans rien dire à personne et aujourd'hui est le grand jour.

Tout est en ordre, tout le monde est encordé et a son attirail : lunette galbée, crampon, piolet...

Objectif, le sommet !

Marc sent en lui comme une libération. Son regard se fixe sur la cime du glacier et il observe un rapace en vol. Je vais te rejoindre, bel oiseau, pense-t-il.

 

Bon, je me suis plantée cette semaine, j'étais partie pour publier le samedi matin comme les plumes d'Asphodèle alors je suis en retard... Mais je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite un bon week-end !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 15:45

Le thème des 16e plumes thématiques est correspondance(s) et voici la liste des mots récoltés par Asphodèle : plume, épistolaire, échange, relation, courrier, essoufflement, assortiment, liaison, amoureux, carte, rencontrer, lettre, souvenir, distance, train, couleur, pétrifier, pantin, perpétuel. Ils sont en couleur dans mon texte.

Les plumes thématiques 16 : correspondance(s)

Bhadrak est un prénom indien (hindou) qui signifie beau (c'est aussi le nom d'une ville dans l'État d'Odisha – anciennement Orissa – sur la côte nord-est de l'Inde).

 

Je vous remercie de m'avoir lue (même si je suis très en retard pour publier ce texte) et je vous souhaite un bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 03:35

Pour les 15e plumes thématiques, le thème est solitude, et voici la liste des mots récoltés par Asphodèle : angoisse, silence, assourdissant, rue, paix, musique, exister, ténèbres, se ressourcer, naviguer, espace, bienfaisant, errance, vide, partager, austral, assis, ambivalent, manque, obsidienne, orage, onde. Ils sont en couleur dans mon texte.

 

L'angoisse m'étreint. J'étais venue dans ce village des terres australes connu pour ses obsidiennes (pierres volcaniques surnommées œils célestes) afin de me ressourcer, de trouver la paix mais c'est ambivalent, les rues sont envahies par les ténèbres et le silence est assourdissant. Le manque d'activité m'avait un peu surprise durant la semaine mais le week-end, je ne comprends pas. Où sont les habitants ? C'est comme s'ils n'existaient pas ! Aucune lumière dans les maisons, aucun bruit nulle part. J'ai l'impression de naviguer en eau trouble, j'ai tout l'espace pour moi mais mes pas ne sont pas bienfaisants. Tout est vide, le ciel est bizarrement sombre et je suis en errance alors que j'aimerais partager avec les autres. Il ne manquerait plus qu'un violent orage pour que je me croie dans un film d'horreur ! Tant pis, je vais aller jusqu'au bout du village puis je vais rentrer à la pension et me plonger dans un bon roman. Tout à coup, une onde de choc me secoue, je vois un être assis sur une grosse pierre et de sa bouche ouverte sort une musique étrange, comme surnaturelle. Que dois-je faire ? Fuir ou l'approcher...

 

Merci de m'avoir lue et bon week-end.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans atelier d'écriture
commenter cet article

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -