Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 05:03

Je vous ai déjà parlé de Geluck et Le Chat il y a longtemps. Ici on est fan des bandes dessinées et on est content d'apprendre qu'arrive la série animée intitulée La minute du Chat.

 

Rendez-vous ce soir à 19 h 55 sur France 2 pour le premier épisode ! Et ensuite tous les soirs à la même heure et sur la même chaîne. Plus d'infos sur le Dossier Le Chat.

 

En attendant, voici la bande annonce : comme vous pouvez le voir, plusieurs genres d'animation sont utilisés et ça, c'est vachement intéressant. En plus, ce Chat, il est drôle et subtil.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans cinéma animation chat
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 23:18

Cocteau-MaraisCocteau – Marais : un si joli mensonge est une biographie de Jean Cocteau et de Jean Marais par Bernard Spindler parue aux éditions du Rocher en avril 2011 (248 pages, 12 pages de photos couleur ou noir et blanc, 20 €, ISBN 978-2-268-07077-3).

 

Je remercie les éditions du Rocher de m'avoir envoyé ce livre (et je suis désolée de n'avoir pas pu le lire peu de temps après sa réception).

 

1937. Jean Marais, 24 ans, auditionne devant Jean Cocteau pour Œdipe roi. C'est le début d'une grande aventure cinématographique, théâtrale et personnelle (26 ans) entre les deux hommes, celui qui est né en même temps que le cinématographe et celui qui se métamorphosera pour le cinéma (La Belle et la Bête, Fantomas...).

 

Flashback. Enfance de Jean Cocteau ; enfance de Jean Marais. Ambition et œuvre de Jean Cocteau : dramaturge, poète, peintre et cinéaste ; ambition et rôles de Jean Marais : acteur de théâtre et de cinéma mais aussi auteur, peintre.

Leurs points communs sont nombreux : élevés par leur mère, mauvais élèves, une guerre (la première pour Cocteau ambulancier, la deuxième pour Marais), passionnés de théâtre, peintres, narcissiques et surtout ambitieux !

Par contre Marais n'a jamais touché à l'opium alors que Cocteau a du suivre plusieurs désintoxications, en vain...

 

On croise du beau monde dans cette double biographie : les Noailles, Lucien Daudet, Madeleine Carlier, Maurice Rostand, Marcel Proust, Serge Diaghilev, Picasso, Satie, Roland Garros, Guillaume Apollinaire, Raymont Radiguet surnommé Radigo, Darius Milhaud, Joseph Kessel, Coco Chanel, Maurice Sachs, Suzy Solidor, Bunuel, Natalie Romanov-Paley, Yvonne de Bray, Luchino Visconti, Serge Reggiani, Michèle Morgan, Jean-Pierre Melville, et tant d'autres !

 

JeanCocteau.jpgJean Cocteau

« Faute de beauté grecque, Jean Cocteau cultive un charme troublant, un rien de préciosité dans la voix, une brillance de bonté et d'amusement dans le regard qui n'appartient qu'aux êtres différents. » (page 10).

« Je ne crois pas à la mort, parce que la mort est une forme de vie. » (page 18).

« […] il vise désormais un projet ambitieux, à haut risque, « l'art total ». L'intelligence rapide de Cocteau a parfaitement saisi : un tel projet ne peux exister qu'en rupture avec le classicisme figé. » (page 68).

 

Jean Marais

« Moulouk n'est pas un chien, c'est un ami. » (page 19)

« Ce que le public te reproche, cultive-le, c'est toi... » (page 219).

 

Les points forts

- les extraits et les poèmes (en italique) tout au long du livre ;

- l'évolution du théâtre et du cinéma au XXe siècle ;

- les incursions artistiques : musique (Groupe des Six, arrivée du jazz), danse (Charleston, chorégraphes russes), peinture, littérature (Nouvelle Revue Française) et la première campagne de promotion pour le n° 5 de Coco Chanel ;

- le contexte historique (début du XXe siècle, première guerre mondiale, entre-deux-guerres, années folles, vie mondaine, Montparnasse, Krach boursier de 1929, arrivée au pouvoir de Mussolini, deuxième guerre mondiale, occupation, censure).

 

JeanMarais.jpgQuelques extraits

« La France a changé d'allure, il suffit de regarder les femmes dans la rue. Les privations de la guerre ont aminci les silhouettes, peau blanche, peau brune, les chevilles se dénudent. Le jazz-band et la tango mania ont poussé les valses de Vienne sur le reculoir. Pour un temps. Les femmes, en l'absence des fils et des maris parti au front, ont pris l'habitude, nouvelle, de décider, seules. L'après-guerre s'inscrit dans la recherche et la découverte. […] Le progrès, c'est la liberté […], le Train bleu [...]. » (page 90).

« Pour la première fois dans l'histoire de la littérature, on va vendre des livres comme des savonnettes, des fruits ou des bibelots. L'auteur et son livre sont des produits commerciaux. Il convient donc de battre tambour pour les faire connaître […]. Nous sommes dans les années vingt, cette manière de penser est révolutionnaire. » (page 99).

« En ces années quarante, les beaux salons ne désemplissent pas. Il est de bon ton de s'y montrer en intéressante compagnie [...]. Fréquenter les soirées de l'ambassade d'Allemagne, où l'on croise l'essentiel des gens de théâtre et de cinéma, ce n'est tout de même pas collaborer […]. » (page 181).

 

Un si joli mensonge est une biographie très intéressante (plus que je ne le pensais) de deux grands noms du monde artistique français du XXe siècle : Cocteau (1889-1963) et Marais (1913-1998), et aussi de tous ceux qui les entouraient. Je me suis rappelée qu'enfant, j'aimais beaucoup Jean Marais (Quel charme ! Quel regard !) dans les films de cape et d'épée : La tour prends garde !, Le comte de Monte-Cristo, Le bossu, Le Capitan, et les films fantastiques : les Fantomas, Joseph Balsamo (feuilleton)... Mais que plus tard, il m'avait impressionnée aussi dans La Belle et la Bête, L'aigle à deux têtes, Les parents terribles, Orphée qui sont des films de Jean Cocteau ! Des films à revoir assurément...

Partager cet article

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 05:53

UneVieDeChat.jpgCoeurCinemaUne vie de chat est un film d'animation du studio Folimage réalisé par Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli en 2010. Sortie nationale au cinéma : 15 décembre 2010, sortie en DVD : 8 février 2011, et en Blu-ray : 20 avril 2011.

 

Plus d'infos sur les sites officiels de Une vie de chat- le film, de Folimage et sur le blog de Folimage.

 

À Paris, Dino est un chat qui vit la journée chez Zoé et la nuit avec Nico.

Zoé est une petite fille qui ne parle plus depuis que son papa, policier, a été tué par le truand Costa. Sa maman, Jeanne, commissaire, travaille beaucoup et Zoé donne toute son affection à Dino.

Nico est un cambrioleur (un gentleman-cambrioleur ?) qui court sur les toits de Paris avec son chat Dino.

Une nuit où elle ne veut pas rester avec la nounou qui met trop de parfum, Zoé sort par la fenêtre de sa chambre et suit Dino. Elle le perd de vue mais se retrouve face à Costa et son équipe dont le projet est de voler une statue appelée le Colosse de Nairobi.

 

L'histoire est toute simple – c'est pour un public familial – mais le film se laisse bien regarder, et les poursuites sont réussies en particulier dans le zoo, puis sur la grue et sur le toit de la cathédrale Notre-Dame. Les personnages sont bizarres, avec leurs grandes jambes et leurs petits pieds ! Le chat n'est pas un figurant, il est bien présent. Il y a une pointe de rétro et d'humour, juste assez de suspense, et ce polar animé passe un peu trop vite (une heure et quart) mais comme ça, on n'a pas le temps de s'ennuyer.

 

Du même studio d'animation, Folimage, j'ai aussi vu La prophétie des grenouilles et Mia et le Migou.

 

Comme j'ai déjà publié la bande-annonce d'Une vie de chat ici, voici deux extraits.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans cinéma animation chat
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 23:04

ChatCinema.jpgUn chat de cinéma est un livre de Ghislaine Lassiaz paru en mai 2007 aux éditions Actes Sud Junior en collaboration avec la Cinémathèque française (56 pages, 14 €, ISBN 978-2-7427-6818-9).

 

Ghislaine Lassiaz est une spécialiste de la pédagogie du cinéma. Elle est conférencière à la Cinémathèque française. Elle est aussi traductrice d'articles concernant le cinéma.

 

« La Cinémathèque française a été créée en 1936 par Henri Langlois, pour sauvegarder toute la mémoire du cinéma : les films mais aussi les appareils, les costumes, les affiches, les scénarios... Elle a pour mission de transmettre cette mémoire, de donner le goût du cinéma à travers ses projections, expositions, formations, rencontres et ateliers. » (page 2).

 

Un chat de cinéma présente les chats dans le cinéma depuis le début des « images qui bougent » : bande chronophotographique d'Étienne-Jules Marey (1894), phénakistiscope (disque en carton), viviscope (longue bande).

En 1895, les frères Lumière – Auguste et Louis – des Lyonnais, filment « leur famille, leurs amis, leur ville et... leurs animaux domestiques » (page 19) : le cinéma est né et le chat devint acteur ! D'abord dans Déjeuner du chat (1896) et Le chat qui joue (1897) des frères Lumière puis dans plusieurs films, en tant que vedettes comme dans L'espion aux pattes de velours (1965) ou partenaires par exemple de Charlie Chaplin dans Le cirque (1928).

Mais « le chat n'est pas un acteur docile, et la nourriture ne suffit pas toujours à l'appâter. » (page24)... Truffaut ou Hitchkock en ont fait l'expérience !

« La vie avec ou sans chat, ce n'est pas pareil ! Mais qui de l'homme ou du chat habite chez l'autre ? » (page 32). Des réalisateurs ont filmé les chats, Jean Vigo (L'Atalante, 1934), Alexander Hammid (La vie privée des chats, 1944), Jonas Mekas (Petit déjeuner à Marseille, 1969), Chris Marker (Chat écoutant de la musique, 1990)...

AlbumsPetitEt il ne faut pas oublier l'animation : le Chafouin d'Alice au pays des merveilles, Bricolo et son arbre à chats, les chats de Tex Avery, Félix le Chat, Noiraud Porte-Malheur, Tom, Grosminet, les Aristochats, le chat-bus de Mon voisin Totoro... sans oublier les chats de La mouette et le chat (couverture).

 

Presque tout sur les chats dans le cinéma, présenté de façon ludique et amusante, avec beaucoup d'illustrations et quelques anecdotes. Peut être lu par les adultes, les ados, les enfants, et même par les chats, d'ailleurs cette lecture est commune avec Edwyn et elle est présentée pour le challenge Je lis aussi des albums 2011.

 

Phénakistiscope cité dans le livre : Le chat et les souris, de Jean Ache sur la chaîne YouTube de DanyFischer67777.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans cinéma animation chat lecture
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 12:46

CoupCoeur.pngJean-Paul Belmondo est un des plus grands acteurs français !

 

Né le 9 avril 1933 à Neuilly sur Seine, Jean-Paul Belmondo est un passionné de sports, d'art dramatique et de cinéma.

 

Il a été dirigé au théâtre et au cinéma par les plus grands réalisateurs : Allégret, Carné, Chabrol, De Broca, De Sica, Deray, Godart, Lautner, Malle, Melville, Molinaro, Oury, Resnais, Sautet, Truffaut, Verneuil, Zidi...

 

et a tourné avec les plus grands acteurs : Bernard Blier, Michel Bouquet, Bourvil, Claude Brasseur, Jean-Claude Brialy, Alain Delon, Darry Cowl, Jean Gabin, Roger Hanin, Robert Hossein, Jean-Pierre Marielle, Michel Piccoli, Jean Rochefort, Omar Sharif, Charles Vanel, Lino Ventura...

 

et les actrices les plus en vue de leur époque : Ursula Andress, Arletty, Claudia Cardinale, Mireille Darc, Danielle Darrieux, Mylène Demongeot, Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, Annie Girardot, Marlène Jobert, Anna Karina, Marie Laforêt, Sophia Loren, Michèle Mercier, Jeanne Moreau, Emmanuelle Riva, Romy Schneider, Jean Seberg, Catherine Spaak...

 

JPBelmondo1.jpg JPBelmondo2.jpg JPBelmondo3.jpg


Ah la la, toute mon enfance et mon adolescence et même plus ! Je l'ai aimé en voyou, je l'ai aimé en flic ! L'homme au cigare, l'homme au flingue ! L'acteur parfait – surnommé Bébel – qui peut jouer dans des films populaires, comiques, dramatiques, dans des films d'auteur et aussi au théâtre ! Une carrière magnifique, exemplaire ! Il ne joue plus maintenant, son dernier film est Un homme et son chien réalisé par Francis Huster en 2009.

 

Je sais que je ne suis pas la seule, on est nombreux à aimer et à admirer Jean-Paul Belmondo !

 

En ce moment la presse est unanime pour saluer Jean Dujardin comme « le nouveau Belmondo » : je veux dire que Jean-Paul Belmondo est unique, et que même si Jean Dujardin est talentueux et drôle, il reste et restera Jean Dujardin, il ne remplacera pas Jean-Paul Belmondo. Ils ont tous les deux une carrière différente, même si leurs carrières partagent des points communs, et ils ont tous les deux leurs fans (mais c'est sûr, certains sont en commun).

 

Le Festival de Cannes va honorer Jean-Paul Belmondo – le 17 mai – tant mieux, c'est mérité !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans cinéma
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 06:40

L'animation française aime les chats !

Après Une vie de chat (mon billet ici) du studio Folimage en décembre 2010 (le DVD sort aujourd'hui !), voici Le chat du rabbin d'après les bandes dessinées de Joann Sfar qui sort au cinéma le 1er juin.

Et vous allez pouvoir regarder les deux bandes annonces !

 

 

 

Alors, quelle bande annonce préférez-vous ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans cinéma animation chat
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 01:40

SSHDBandeauUne vidéo qui va plaire aux fans d'animation, de chat, de James Bond et de Sherlock Holmes !

 

Nukobond and Sherlock est un projet du collectif amateur Amaitorte mettant en scène Nukobond (un chat blanc au costume noir inspiré de James Bond) et Sherlock (un jeune Sherlock Holmes avec loupe et pipe évidemment).

 

Je crois que c'était au départ un travail de fin d'étude : la vidéo est disponible sur Zoome, le site de l'université polytechnique de Tokyo, section Art. Et aussi sur Amaitorte et YouTube.

 

 

Rendons à César ce qui appartient à César : l'info est diffusée sur Catsuka.com et sur AnimeSlovenija.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans cinéma animation chat
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 22:16

AnnieGirardot.jpgAprès une grande dame de la littérature (Andrée Chedid), c'est une grande dame du cinéma qui s'éteint.

 

Annie Girardot... octobre 1931 – février 2011

 

C'est plus de 50 ans de cinéma qui s'en va...

Et pas seulement de cinéma, mais aussi de télévision et de théâtre.

 

Tristesse... Pensées à sa famille...

 

Mon film préféré  : Mourir d'aimer réalisé par André Cayatte en 1971, dans lequel Annie Girardot joue le rôle de Danièle Guénot qui vit une histoire d'amour avec Gérard, un de ses élèves. J'avais tellement aimé le film que j'avais lu le roman.

 

Annie, tes fans ne t'oublieront pas ! R.I.P.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans cinéma
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 00:08

GhostWriter.jpgCoeurCinemaThe Ghostwriter est un thriller politique de 2 h 05 réalisé par Roman Polanski et sorti sur les écrans le 3 mars 2010 (DVD et Blu-ray le 8 septembre 2010).

 

Ce film est l'adaptation du roman L'homme de l'ombre de Robert Harris, journaliste et écrivain anglais né en 1957.

 

Ai-je besoin de présenter Roman Polanski ? Bon... Né le 18 août 1933 à Paris, il part enfant avec ses parents en Pologne et vit dans le ghetto de Cracovie. Sa mère et sa sœur ne reviennent pas des camps. Après des études cinématographiques à Lodz et ses premiers films tournés en Pologne, il s'installe à Londres dans les années 60 puis à Los Angeles. Mais le drame le poursuit (son épouse et ses amis sont assassinés). Puis, suite à une affaire de mœurs, il doit quitter les États-Unis et s'installe en Europe. Certains de ses films sont mal compris, d'autres sont récompensés. Il y a en tout cas des chefs-d'œuvre comme Chinatown, Tess, et mon préféré Le pianiste.

 

Les principaux rôles dans The Ghostwriter

Le Ghostwriter est joué par l'excellent Ewan McGregor.

Adam Lang par Pierce Brosnan. Ruth Lang par Olivia Williams. Amelia Bly par Kim Cattrall. Paul Emmett par Tom Wilinson. Richard Rycart par Robert Pugh.

 

Après la mort de Mike McAra à bord d'un ferry (noyade accidentelle ou suicide ?), l'ancien premier ministre britannique, Adam Lang a besoin d'un autre nègre littéraire pour continuer ses Mémoires.

Grâce à son agent, un homme est choisi : il devient le Ghostwriter.

Le Ghostwriter quitte Londres pour Martha's Vineyard, une île au large du Massachusetts (États-Unis). C'est là que vit Adam Lang, avec son épouse Ruth, et son staff dont Amelia Bly, son assistante et... maîtresse.

Les deux hommes commencent de travailler ensemble sur ce manuscrit ultra-protégé.

Mais le lendemain, Adam Lang est accusé par Richard Rycart et La Haye d'avoir autorisé la CIA à torturer des prisonniers et de crimes de guerre !

L'île est alors envahie par des journalistes et des gens en colère.

Après avoir rendu visite au Professeur Paul Emmet sur le continent, le Ghostwriter découvre le même secret que son prédécesseur et, se sentant en danger, contacte Richard Rycart.

 

Adam Lang est paraît-il inspiré de Tony Blair. En tout cas, le film montre les relations entre des membres du gouvernement britannique et les États-Unis et dénonce les décisions prises délibérément en faveur des États-Unis. Mais pas que : il y a aussi les relations ambiguës entre les individus. Le film déroule assez lentement mais tout en élégance. Les acteurs et le suspense sont vraiment bons. On ne trouve donc pas le temps (les 2 heures) trop long et on passe un bon moment.

 

Plus d'infos sur le film, bande-annonce, etc. sur http://www.theghostwriter-movie.com/ (en anglais) et http://www.theghostwriter-lefilm.com/ (en français).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans cinéma
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 00:13

PetitPrinceDVD1Le soir de Noël, je ne vais pas me mettre devant la télévision. Ainsi, je n'ai pas vu les épisodes du Petit Prince diffusés sur France 3. Bon, je ne suis pas fan du roman de Saint-Exupéry mais j'avais apprécié la bande dessinée de Joann Sfar et je voudrais me faire une idée sur l'animation. Heureusement, il est possible de revoir Ludo Noël sur Pluzz.fr ou sur MonLudo.fr. Faites-vite ! Les épisodes ne restent en ligne que durant 7 jours. Ou alors en DVD.

 

La série d'animation du Petit Prince comptera 52 épisodes (26 histoires en deux parties). France 3 a diffusé deux histoires (soit 4 épisodes).

 

Chaque histoire commence par la Rose sur l'astéroïde B612 (une façon de ne pas l'oublier). La minuscule planète est désertique et la fleur vit sous une cloche au milieu du peu d'herbe qui reste. Elle s'ennuie, elle se fane, elle attend le retour de son Petit Prince. Elle se réjouit de recevoir une lettre de lui et c'est au cours de sa lecture que les aventures vécues par le Petit Prince et Renard se déroulent.

Le Petit Prince parcourt l'espace sur son petit avion doré avec son ami Renard. Ils rêvassent, jouent aux dames et atterrissent lorsqu'ils voient une planète en difficulté, car Serpent sévit dans la galaxie. Grâce à ses pouvoirs, le Petit Prince – qui communique avec la faune et la flore – peut se transformer en Prince et utiliser une épée et un carnet magiques pour créer des êtres ou des objets qui vont les aider à sauver des planètes.

 

PetitPrinceDVD2La Planète du Temps

Une montre permet au Petit Prince et à Renard de trouver la porte d'entrée de la planète. Elle est magnifique, verdoyante, mais il n'y a aucun bruit et tout s'est arrêté. Dans un village, ils remettent en marche une horloge (le Petit Prince fait apparaître des moutons) et ils sont fêtés par les habitants, les Chronos, mais des Idées Noires les attaquent. Ils sont en fait sur la planète du Temps et vont devoir aider le Grand Horloger qui – sous l'emprise de Serpent – a remonté le temps et est redevenu un bébé.

 

La Planète de l'Oiseau de Feu

Le Petit Prince et Renard s'éloignent de plus en plus de l'astéroïde B612. Une planète a de nouveau été attaquée par Serpent. Ils atterrissent et trouvent une magnifique plume de feu qui leur permet d'ouvrir la porte d'entrée de la planète. Mais celle-ci, envahie par la lave, n'est plus que poussière de cendres depuis la mort du bon roi. Le prince Huang – sous l'emprise de Serpent – s'est proclamé roi et a enfermé sa sœur jumelle, la princesse Feng. L'Oiseau de Feu qui veillait sur la couronne détruit la planète et les habitants, des tailleurs d'émeraude, sont en danger.

 

Quelle bonne surprise ! Ces deux histoires sont vraiment réussies : les scénarios sont intéressants, l'animation est très fluide et les couleurs sont superbes. Bon, le Petit Prince est un peu trop parfait, mais j'espère voir d'autres épisodes ! Et un film d'animation est annoncé pour 2013.

 

Sur la chaîne officielle Le Petit Prince TV de YouTube, vous pouvez voir des bandes annonces, des interviews et des Web-épisodes. Voici d'ailleurs la bande-annonce du Petit Prince et la planète du Temps.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans cinéma animation
commenter cet article

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -