Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 01:50

Robbie Băsho ? C'est un compositeur américain peu connu né le 31 août 1940 à Baltimore dans le Maryland.

Orphelin, il fut adopté, devint Daniel Robinson Junior et suivit sa scolarité à Baltimore. Il apprit à jouer de l'euphonium (tuba ténor) et du piano, et n'eut sa première guitare qu'à l'âge de 19 ans.

Passionné (fasciné même) par l'art et la culture d'Asie, il prit le pseudonyme de Robbie Băsho en hommage au poète (haïku) japonais Matsuo Bashô (1644-1694) et eut plusieurs périodes : japonaise, hindou (il rencontra Ravi Shankar en 1962 et apprit à jouer avec Ali Akhbar Khan), perse, musique des Indiens natifs des Amériques.

Entre 1965 et 1984, il a composé 17 albums tous empreints de mysticisme et 3 albums (deux live et un de singles) sont parus de façon posthume entre 2008 et 2013 (plus des rééditions).

Il fut ami avec John Fahey (1939-2001) et Max Ochs (1940-...), deux autres guitaristes spécialistes comme lui du fingerstyle.

Il est mort le 28 février 1986 suite à un accident de manipulation de son chiropracteur sur ses vertèbres...

Băshovia, anthologie de 9 titres de Falconer's Arm (1967) et Song of the Stallion (1971), est éditée chez Takoma en 2011. Robbie Băsho y joue de la guitare folk (12 cordes) avec des morceaux assez longs (entre 6 et 12 minutes) mi-psychédéliques mi-orientalisant (s'appuyant sur le râga hindou lié à un sentiment ou une saison) et parfois il chante.

J'espère que vous découvrirez avec plaisir cet artiste unique, excentrique, poète, musicien talentueux et virtuose (grande dextérité).

Voici trois vidéos mais d'autres sont disponibles sur Internet.

Partager cet article

Repost0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 00:07

BastianBaker.jpgJ'aimerais présenter de jeunes artistes, plutôt des auteurs-compositeurs-interprètes, même s'ils ne font pas exactement le genre de musique que j'écoute habituellement. L'objectif est de découvrir !

Voici le premier artiste.

 

Bastian Baker, de son vrai nom Bastian Kaltenbacher, est né le 20 mai 1991 à Lausanne (canton de Vaud, Suisse). Il se destinait à une carrière de hockeyeur avant de pousser la chansonnette dans le genre pop folk.

 

Mars 2011 : Lucky, premier single.

Juillet 2011 : sur scène au Festival de jazz de Montreux.

Septembre 2011 : sortie en Suisse de Tomorrow may not be better, premier album.

Avril 2012 : sortie de l'album en France.

Septembre 2012 : reçoit un Swiss Music Award.

Invitation à Taratata ; tournée en France et en Belgique prévue au printemps 2013.

Novembre 2012 : sortie en Suisse de l'album Noël's room.

 

Plus d'infos sur son site officiel, BastianBaker.com , et sur son label, Phonag.ch.

 

Ce n'est ni le chanteur du siècle ni vraiment révolutionnaire mais j'aime bien, et même s'il plaît plus particulièrement aux jeunes filles parce qu'il est jeune et beau gosse, il mérite d'être écouté en tant qu'auteur-compositeur-interprète, en particulier le titre qui donne son nom à l'album, Tomorrow may not be better, et la reprise de Leonard Cohen, Hallelujah.

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 03:22

MarieeSioux2012.jpgCoeurMusique.pngEn ce moment, j'écoute le deuxième album néo-folk de Mariee Sioux.

 

Mariee Sioux est née le 4 février 1985 à Humboldt County (Californie) d'un père d'origine polonaise et hongroise et d'une mère d'origine païute et mexicaine. Elle a grandi à Nevada City (Californie) et a commencé à écrire très jeune. À l'âge de 17 ans, elle est partie comme volontaire en Patagonie et a enseigné la guitare aux enfants.

 

Après deux albums auto-produits : Pray me a shadow (2004) et A bundled bundle of bundles (2006), son premier album studio est sorti en 2007 chez Grass Roots Records : Faces in the rocks.

 

Son nouvel album vient de sortir chez Almost Musique Records : Gift for the end.

 

Mariee Sioux est auteur, compositeur, interprète. Elle est influencée par la musique amérindienne. Elle joue de la guitare, de la flûte, et elle est accompagnée par son père, Gary Sobonya, à la mandoline.

 

J'ai déjà un peu parlé de Mariee Sioux et de sa copine, Alela Diane, en janvier 2009 : ici.

 

Plus sur http://www.myspace.com/marieesioux. Mais il n'y a pas encore de vidéos pour le nouvel album (c'est dingue !) donc voici deux vidéos de titres issus de Faces in the rocks.

 

 

Partager cet article

Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 07:27

JunipFields.jpgOui, je sais la Fête de la musique, c'était hier, mais hier il y avait déjà les chats !

 

En ce moment, j'écoute Junip, un groupe suédois de rock folk formé avec José Gonzáles (chanteur et guitariste déjà connu pour sa carrière solo) et les musiciens Elias Araya (batterie) et Tobias Winterkorn (orgue et claviers).

 

Leur premier album (11 titres), Fields, est sorti en septembre 2010.

 

Plus d'infos sur leur site officiel et sur leur MySpace.

 

Voici deux vidéos pour vous donner une idée de la voix, de la musique, de l'ambiance voluptueuse, et j'espère que, comme moi, vous aimerez !

 

 

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 07:03

Je continue mon exploration de la musique chinoise actuelle et après Abao, voici Mamer.

 

Eagle est le premier album d'un artiste chinois qui s'appelle Mamer et qui est signé sur Real Word Records (printemps 2009).

 

L'artiste

Mamer est né à Qitai dans le nord-est du Xinjiang qui est lui-même au nord-ouest de la Chine. Cette région (frontalière avec l'Asie Centrale mais aussi avec le Pakistan à l'ouest, le Tibet au sud et la Mongolie au nord-est) est plus précisément la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Mamer y passe une partie de l'année avec sa famille et les aigles (d'où le titre de l'album), les chevaux, le vent, et une autre partie à Beijing, où il dit qu'il n'a pas d'inspiration. J'aime beaucoup sa voix, chaude et calme (il chante en kazahk) et l'ambiance qu'il installe dans ses chansons. J'ai été amusée de lire qu'il aime des groupes comme Yes, King Crimson, Television, Pink Floyd, Police et Metallica.

 

L'instrument

Mamer joue d'une espèce de luth kazakh à deux cordes et à manche long appelé dombra (ou dombura).

 

La musique

Bien qu'il joue d'un instrument hérité de ses ancêtres et qu'il s'inspire des musiques traditionnelles des nomades kazakhs, Mamer est bien conscient qu'il invente un nouveau style de musique folk plus contemporain. Il joue aussi de la guitare.

Vous pouvez voir un clip et écoutez quelques titres sur le site de Real Word Records ou sur le Myspace de Mamer. Vous verrez, c'est très beau, intimiste et dépaysant, vous aurez l'impression de planer tel un aigle sur les prairies verdoyantes, les montagnes et les cours d'eau.

 

Les titres de l'album Eagle

Eagle, Iligai, Proverbs, Celebration (en duo avec Bela Fleck), Man, Kargashai, Flute song, Mountain wind, Blackbird, Where are you going ?, Mountain wind (titre bonus, mix Hector Zazou).

J'aime tous les morceaux et j'écoute cet album en boucle mais si je devais faire une sélection, je dirais que mes préférés sont Mountain wind, Man et Iligai.

 

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 22:26
J'aime beaucoup écouter de la musique, en particulier du rock, et en 2008 j'ai fait d'excellentes découvertes.

Voici mon podium pour les 3 meilleurs CD avec voix masculine de l'année 2008.
1. Fleet Foxes (1er album)
2. Dodos « Visiter »
3. Get Well Soon « Rest now, weary head ! »
FleetFoxesCD.jpg

Et voici mon podium pour les 3 meilleurs CD avec voix féminine de l'année 2008.
1. Mariee Sioux « Faces in the rock »
2. Alela Diane « The pirate's gospel » (elle a prêté sa voix au projet de Headless Heroes et chante sur « The silence of love ».)
3. Portishead « Third »

Je vous laisse écouter ces artistes et vous faire une opinion !

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 06:57

Fleet Foxes est un groupe de Seattle (état de Washington). C'est une de mes révélations de l'année et leur album est peut-être le meilleur que j'ai acheté en 2008 ! L'album est sorti en juin et a été réédité en septembre avec un deuxième CD de 5 titres.

 

Le groupe est composé de Robin Pecknold (chant, guitare), Skyler Skjelset (guitare), Casey Wescott (claviers, guitare, chant), Christian Wargo (basse, guitare, chant) et Josh Tillman (batterie, chant).

 

Les 11 titres de l'album

Sun it rises : chanson lumineuse, aérienne.

White winter hymnal : chanson lancinante, joyeuse, musique presque folklorique.

Ragged wood : voix puissante, musique enlevée, chanson tonitruante puis plus calme.

Tiger mountain peasant song : musique très folk, voix puissante qui prend aux tripes, beaucoup d'émotion.

Quiet houses : chanson joyeuse et appaisante, voix chaude et enjouée.

He doesn't know why : piano très présent, voix un peu comme Chris Martin (de Coldplay), chanson au rythme rapide, voix enjouée et rock'n'roll.

Heard them stirring : choeurs, chanson 'lourde', sons 'asiatiques'.

Your protector : voix chaleureuse, musique calme mais on sent sourdre la puissance, beaucoup d'émotion, une de mes chansons préférées.

Meadowlarks : un petit côté Neil Young dans la voix, musique calme et guitare, chanson triste mais ouverte vers l'optimiste.

Blue ridge mountains : un petit côté Chris Isaak dans la voix, musique calme puis plus rapide.

Oliver James : voix plus aiguë, chante un moment a capella puis voix-guitare, grande puissance, de nouveau a capella, refrain entêtant « Oliver James washed in the rain no longer ».

 

Les 5 titres du deuxième CD

Sun giant

Drops in the river

English house

Mykonos (alternative version)

Isles

 

Vous pouvez avoir plus d'informations, écouter des titres et voir des vidéos sur le site officiel sur Sub Pop Records et sur leur MySpace.

 

 

PS : article n° 250 !

Partager cet article

Repost0
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 01:20

Un groupe folk rock formé à Strasbourg (Alsace) en 1988 par 4 copains de lycée (Alexandre, Denis, Éric et Franck), à découvrir pour ses textes intéressants, son humour, ses ambiances rock cuivrées, manouches et médiévales, et les nombreux instruments utilisés.

 

Leur discographie

1992 spectacle Le requiem

1994 spectacle Les fables

1995 single Weepers Circus

1997 premier album Le fou et la balance

1998 single Je suis noble

1999 deuxième album L'épouvantail

2000 troisième album L'ombre et la demoiselle (participation du groupe Bratsch)

2001 interprétation de Les oiseaux de passage sur l'album hommage à Brassens

2003 quatrième album Faites entrer (participation de Serge Bégout des Têtes Raides et d'Olivia Ruiz)

2004 clip d'animation de Boris Plateau pour un de leur titre de 1998 Le bouffon et la controverse

2005 cinquième album La monstrueuse parade

2006 clip de Christian Houllé pour le titre Janvier

2007 interprétation de Lettre à France dans le Tribute to Polnareff et sixième album Tout n'est plus si noir...

2008 album de démos et maquettes + album de compiles et introuvables

2009 septième album À la récré (16 titres dont duos avec Didier Lockwood, Isabelle Lux, Sabrina Rauch, Juliette, Roger Siffer, Serge Bégout, Christine Ott, Caroline Loeb, Frédéric Bel, Agnès Bonfillon, Emma Daumas, Olivia Ruiz)

 

 

Les titres de La monstrueuse parade, hommage à « Freaks », le film de Tod Browning réalisé en 1932 : Seul (très beau morceau, sobre), La dignité, L'oiseau de paradis, Janvier, En rêve, Sans vous aimer (duo tonique avec Olivia Ruiz), La fille et le loup (avec des choeurs, humoristique), Quelqu'un, La dernière pluie, Tu perds ton temps (duo avec Isabelle Lux), Larme, La parole perdue, ça passe, L'une des nôtres !, Le monstre, La monstrueuse parade.

 

Plus d'informations sur le site officiel des Weepers Circus et sur leur MySpace.

 

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 02:09
Mon coup de cœur musical en cette fin d'année, c'est Beirut !

J'en avais déjà rapidement parlé dans l'article sur Open Mag.


Le chanteur se nomme Zach Condon.

Lui et sa bande de musiciens légèrement déjantés ont déjà deux albums à leur actif :
Gulag orkestar (mai 2006) enregistré à l'âge de 21 ans, juste après ses études et The flying club cup (octobre 2007), tous les deux sortis chez Ba Da Bing Records (NY).


Il y a un petit côté de Dominique A dans la voix de Zach Condon et les musiques ressemblent un peu à celles d'Emir Kusturica, enfin c'est pour vous donner une (vague) idée mais allez plutôt écouter quelques titres sur son site officiel ou sur son MySpace ! Ou encore mieux sur le site du nouvel album, The flying club cup où vous pourrez voir les vidéos enregistrées en septembre et acheter le DVD.


Si comme moi, vous êtes enchantés par l'inventivité de Beirut et l'ambiance des chansons, ou si vous venez de le découvrir, laissez un commentaire pour donner vos impressions !

Partager cet article

Repost0

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -