Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 16:29

MoisAnglais5CoeurCinemaPour terminer le mois anglais en beauté (c'est le dernier jour), je voudrais parler de Downton Abbey, une excellente série britannique produite par Carnival Films et diffusée sur ITV (site officiel de la série, en anglais) depuis septembre 2010 puis sur TMC (en doublage français) en décembre 2011.

 

Avril 1912. Downton Abbey, Angleterre.

Robert Crawley, comte de Grantham est marié avec Cora, une riche américaine. Un mariage à la fois arrangé et d'amour. Ils ont trois filles, Mary, Edith et Sybil.

Mais la loi anglaise interdit à une fille d'hériter. Lady Mary, l'aînée, est donc promise à Patrick, un cousin germain qui gardera le titre et le domaine dans la famille.

Le problème est que le cher cousin ainsi que son père sont morts dans la nuit du 14 au 15 avril 1912... Ils étaient à bord du Titanic !

C'est le matin du 15 avril 1912 que la série commence : les clochettes des domestiques raisonnent, tout se met en branle dans la maison (*), immense. J'adore le traitement et les images, je sais que cette série va me plaire dès les toutes premières minutes !

On découvre donc d'abord les domestiques puis la famille Crawley et au fur et à mesure les autres personnages.

En désespoir de cause, Lord Grantham invite l'unique cousin éloigné, Matthew Crawley et sa mère Isobel à Downtown Abbey. Mais le jeune homme n'est pas issu de l'aristocratie... Plutôt de la petite bourgeoisie : son père était médecin, sa mère veuve est infirmière et s'occupe de bonnes œuvres, et lui travaille comme avocat pour gagner sa vie.

Pas du tout du goût ni de la comtesse douairière de Grantham, Violet Crawley, mère de Robert, ni de Lady Mary, hautaine, qui se retrouve avec un nouveau promis en-dessous de sa condition...

Quant à Lady Edith, c'est une vilaine peste qui trahira sa sœur par jalousie, et Lady Sybil, la plus jeune (et la plus jolie) des trois filles, commence à militer pour le droit des femmes.

Parmi la domesticité, les relations sont parfois conflictuelles, surtout avec Thomas et Sarah O'Brien qui complotent. Mes domestiques préférés sont John Bates, ancien compagnon d'armes du comte, boîteux, et Gwen qui veut devenir secrétaire et apprend en cachette à taper à la machine.

J'aime bien aussi Matthew qui ne se comporte pas toujours comme l'aristocratie le voudrait !

 

(*) La série a été tournée au Château de Highclere – il est magnifique ! – dans le Berkshire (site officiel du Highclere Castle avec une page sur Downton Abbey).

DowntonAbbey

 

 La saison 1 (que j'ai vue) compte 7 épisodes :

Épisode 1 : Question de succession

Épisode 2 : Le nouvel héritier

Épisode 3 : Le diplomate turc

Épisode 4 : Entre ambitions et jalousie...

Épisode 5 : La rumeur se propage

Épisode 6 : Secrets dévoilés

Épisode 7 : La famille Grantham s'agrandit

 

J'attends maintenant avec impatience la saison 2 (8 épisodes et un épisode spécial « Christmas ») et j'apprends qu'une saison 3 est officiellement annoncée !

 

Partager cet article

Repost0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 22:08

AgenceDamesDetectives1.jpgJe vous ai déjà parlé de Mma Precious Ramotswe, l'héroïne des romans d'Alexander MacCall Smith qui crée la première agence de dames détectives au Botswana avec 1 cobra, 2 souliers et beaucoup d'ennuis et Vague à l'âme au Botswana.

 

L'agence N° 1 des dames détectives (The No. 1 Ladies' Detective Agency) est une série britannique (BBC) et américaine (HBO) de 7 épisodes réalisés au Botswana.

Le site dédié sur la BBC.

 

En août, cette série est diffusée sur Arte le jeudi soir.

Plus d'infos sur Mma Precious Ramotswe et son assistante Mma Grace Makutsi sur Arte.

 

Jeudi de la semaine dernière, j'ai manqué l'épisode pilote (de 109 minutes, réalisé en 2008) et je n'ai pu voir aucune des deux rediffusions...

J'espérais le voir en ligne mais il n'y est pas.

Dommage...

 

Hier ont été diffusés les deux premiers épisodes (de 52 minutes) :

 

Le bon filon (The big bonanza)

Pas facile de trouver des clients... Malgré le peu de trésorerie, Mma Ramotswe a fait imprimer des prospectus que Wellington, un orphelin, va distribuer dans les rues de Gaborone (la capitale du Botswana). C'est difficile aussi pour Mma Makutsi qui n'a pas encore vraiment de salaire alors qu'elle doit s'occuper de son frère malade. Dans cet épisode, les dames détectives devront retrouver Lucky, le chien de Rra Banda qui s'est sauvé ; découvrir comment a disparu Peter, le mari de Petal Siphambe et pourquoi le Dr Komoti, un dentiste Nigérian installé au Botswana a parfois un comportement bizarre. Parmi les personnages principaux, il y a aussi le garagiste, JLB Maketoni, très ami avec Mma Ramotswe, et ses deux apprentis.

 

Poison (Poison)

L'agence de Mma Ramotswe commence à être connue. Dans cet épisode, les dames détectives devront découvrir ce que manigance le père de Tabitha (elle travaille à l'orphelinat), un marchand d'art africain ; qui empoisonne la famille du riche Rra Makgothi et pourquoi il y a un décès chaque vendredi à 14 heures à l'hôpital de Tlokweng car le Dr Sibenke, étranger, est accusé. Mma Ramotswe qui se fait passer pour l'assistante de Rra Makgothi passe quelques jours dans la ferme familiale où elle est empoisonnée ! Mais c'est aussi l'anniversaire de JLB Maketoni et Mma Ramotswe va l'inviter au restaurant.

 

Quelle excellente idée de passer ce mois d'août au Botswana ! C'est – tout comme les romans – frais, dépaysant et drôle. Jill Scott est enveloppée à souhait, je veux dire qu'elle correspond bien à l'héroïne d'Alexander MacCall Smith, enjouée, intuitive et généreuse. Les autres acteurs sont bons aussi, et Wellington est très mignon. On ne peut pas dire que ce soit vraiment policier, c'est plutôt le quotidien, ses problèmes, les relations entre les gens et quelques mystères à résoudre. Cette série m'avait déjà séduite avec les romans, elle fait de même avec ces épisodes.

Jeudi prochain : Un garçon au cœur africain et Question de morale.

Allez, une bonne tasse de rooibos ?

AgenceDamesDetectives2.jpg

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 22:57

BlackBooks1DVD1.jpgBlack Books est une série britannique créée par Graham Linehan et Dylan Moran qui joue d'ailleurs le rôle de Bernard Black. Elle a été diffusée sur Channel 4 (GB) dès septembre 2000.

 

La saison 1 comporte 6 épisodes de 25 minutes chacun (il en est de même pour les deux saisons suivantes).

 

Bernard Black, l'Irlandais, tient une petite librairie, Black Books, à Bloomsbury (Londres). Mais il est bordélique, alcoolique, gros fumeur et se laisse envahir par Fran Katzenjammer, la propriétaire de la boutique d'à côté, Nifty Gifty, et ses problèmes de célibataire qui cherche le gars idéal. De plus, s'il aime les livres (certains livres seulement), il déteste les clients (tous les clients) et refuse même parfois de vendre !

 

Cooking the books

Un matin, Manny Bianco, un comptable stressé demande Le petit livre du calme avant de partir au bureau mais il perd son travail. Comme son comptable est poursuivi par la police, Bernard Black l'embauche... suite à une soirée de beuverie.

 

Manny's first day

Tout content d'avoir un nouvel emploi, Manny se rend à la librairie pour son premier jour et plaît beaucoup à Fran, mais Bernard ne se souvient pas de l'avoir embauché... Heureusement Manny a plus d'un tour dans son sac et Fran a de l'influence sur Bernard !

 

BlackBooks1DVD2.jpgGrapes of Wrath

La librairie étant sale et insalubre, un professionnel (vraiment méticuleux) vient la nettoyer. Pendant ce temps, Bernard et Manny gardent la maison d'un ami et se servent allègrement dans sa cave, mais ils se trompent dans les bouteilles de vin qu'ils ont le droit de boire...

 

The blackout

Manny a passé la nuit à regarder des séries policières (des années 70) et à boire du café. Résultat : il est surexcité et se prend pour un flic ! Dans la rue, il poursuit un voleur et se retrouve au commissariat.

 

The big lock-out

Une nuit, la librairie a été cambriolée. Une porte sécurisée (digne d'un bunker !) et une alarme sont installées mais Manny a oublié de noter la (très longue) combinaison du code... Du coup il est enfermé à l'intérieur, et Bernard à l'extérieur !

 

He's leaving home

Exaspéré par les disputes avec Bernard, Manny quitte la librairie avec son sac à dos. Dans le métro, il est repéré par Trebor, un photographe fétichiste, qui va lui faire connaître la richesse et la célébrité (dans un certain milieu). Pendant ce temps, Fran et Bernard recherchent désespérément Manny.

 

Avec ses rires enregistrés, cette série est classée en sitcom... Je la vois plutôt comme une série humoristique, tout simplement. Il faut dire que je ne regarde jamais de sitcom !

J'ai beaucoup ri durant tous les épisodes, mais celui qui m'a fait le plus rire, c'est le quatrième, The blackout, lorsque Manny est dans le commissariat avec le vrai policier et qu'ils interrogent ensemble un suspect ! J'en ai pleuré de rire ! Le dernier épisode est plus dramatique mais il y a encore beaucoup d'humour.

Ah... L'humour britannique !

Et si, en fait, le héros de cette série était Manny... ?

Si vous aimez les librairies, les livres, les libraires grincheux, rire, cette série est aussi faite pour vous !

Partager cet article

Repost0

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -