Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 04:02

Gare au gros gorille ! est un album illustré de Jeanne Willis et Tony Ross paru aux éditions Gautier-Languereau en novembre 2005 (25 pages, 5,25 € dans la collection Les petits Gautier parus en août 2007, ISBN 978-2-013914178). Killer Gorilla (2005) est traduit de l'anglais par Marie-France Floury.

 

Jeanne Willis est née en 1959 à St Albans dans le Herdfordshire (nord de Londres). Elle a étudié la littérature et a travaillé dans la publicité. Elle est l'auteur de nombreux romans (séries) et albums illustrés pour la jeunesse depuis 25 ans. Plus d'infos sur http://www.jeannewillis.com/.

 

Tony Ross est né le 10 août 1938 à Londres. Il a étudié l'art à Liverpool, il est illustrateur (romans, albums illustrés) et enseigne l'illustration à Manchester.

 

Une souris a perdu son bébé. Pour le retrouver, elle escalade la montagne et traverse la jungle humide mais elle est devant un énorme gorille effrayant : « Stop ! » crie le gorille en courant derrière la souris et la souris s'enfuit, jusqu'en Chine, en Amérique, en Australie... mais le gorille la poursuit toujours !

Dans sa course folle, la souris retrouvera-t-elle son petit ?

 

Gare au gros gorille ! est un superbe album, drôle et trépidant pour apprendre à ne pas avoir peur et à voir au-delà des apparences, avec en prime un beau voyage à travers le monde.

 

In extremis le dernier album illustré de l'année pour Je lis aussi des albums – 2013 ! En plus, je le mets dans le challenge Totem pour le gorille et la souris. Et dans Animaux du monde aussi bien sûr et dans Littérature et culture du Commonwealth et Petit Bac 2013 (catégorie Animal).

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Coccinelle - dans album illustré singe
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 05:19

TotemChallenge.jpgJ'ai failli oublié de vous dire que je m'étais inscrite à un nouveau challenge original et illimité : le Challenge TOTEM de Lili Galipette !

 

L'objectif est de lire des livres sur un animal choisi, que l'on aime, qui nous corresponde, notre animal totem, et tous les genres de lecture sont acceptés. De plus Lili Galipette prend les articles rétroactifs.

 

Toutes les infos et inscription chez Lili Galipette.

 

J'ai pour l'instant décidé de faire deux totems : un Totem Chat  (tant pis si ça fait double emploi avec Edwyn) et un Totem  Singe. Et puis j'ai craqué pour un 3e Totem Rat-Souris.

 

Totem Chat

Articles rétroactifs

1. Le Chat, de Philippe Geluck (BD belge)

2. Petite Beauté, d'Anthony Browne (album illustré anglais)

3. Journal d'un chat assassin, d'Anne Fine (roman jeunesse anglais)

4. L'île aux chats, de Chungmi Kim (roman jeunesse coréen)

5. Le chat assassin, le retour, d'Anne Fine (roman jeunesse anglais)

6. La maison du Chat-qui-pelote, d'Honoré de Balzac (roman français)

7. Tant qu'il y aura des chats... dans une famille, de Frédérique Hébrard et Louis Velle (témoignage)

8. Silence, la queue du chat balance, de Patrick Bertrand (poésie)

9. Allumer le chat, de Barbara Constantine (roman français)

10. Le chat du rabbin – tomes 1 à 5, de Joann Sfar (BD française)

11. Un chat de cinéma, de Ghislaine Lassiaz (document)

12. Mais que fait ce chat ?, de Béatrice Fontanel (Art)

13. Le chat qui venait du ciel, de Takashi Hiraide (roman japonais)

14. Les oiseaux de l'espoir, de Judith Loske (album illustré allemand)

15. Les yeux du chat, de Mœbius et Jodorowsky (BD française)

16. L'ostie d'chat, de Zviane et Iris (BD québécoise)

17. La chambre des chats, de Martha Freeman (roman jeunesse états-unien)

18. Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices, de Rupert Kingfisher (roman jeunesse anglais)

19. Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps, de Rupert Kingfisher (roman jeunesse anglais)

Articles nouveaux

20. La Gazette du Chat n° 1, de Geluck (bande dessinée belge)

21. Rose et la maison du magicien, de Holly Webb (roman jeunesse anglais)

22. Yin Yin et le signe du Dragon, de Chu Mi (bande dessinée chinoise)

23. Le chat qui parlait malgré lui, de Claude Roy (roman jeunesse français)

24. C'est qui la plus classe ?, de Gérard Moncomble et Frédéric Pillot (roman jeunesse français)

25. Rose et la princesse disparue, de Holly Webb (roman jeunesse anglais)

26. Rose et le masque vénitien, de Holly Webb (roman jeunesse anglais)

27. Madame Pamplemousse et la confiserie enchantée, de Rupert Kingfisher (roman jeunesse anglais)

28. Splat le chat, de Rob Scotton (album illustré anglais)

29. Yanaka, histoires de chats, de Megumi Wakatsuki (manga)

30. La petite marchande de rêves, de Maxence Fermine (roman jeunesse français)

...

 

Totem Singe

Articles rétroactifs

1. Le mari de la guenon, de John Collier (roman anglais, chimpanzé)

2. Petite Beauté, d'Anthony Browne (album illustré anglais, gorille)

3. Les tableaux de Marcel, d'Anthony Browne (album illustré anglais, chimpanzé)

4. Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants, de Mathias Énard (roman, petit singe d'Inde)

5. L'épopée du Roi Singe, de Pascal Fauliot (légende chinoise, singes divers)

Articles nouveaux

6. Le singe de Hartlepool, de Wilfrid Lupano et Jérémie Moreau (bande dessinée, chimpanzé)

7. Yin Yin et le signe du Dragon, de Chu Mi (bande dessinée chinoise)

8. Saïmiri, de Béa Deru-Renard et Anne-Catherine De Boel (album illustré belge)

9. Gare au gros gorille !, de Jeanne Willis et Tony Ross (album illustré anglais)

...

 

Totem Rat-Souris

Articles rétroactifs

1. Firmin, de Sam Savage (roman américain, l'histoire d'un rat dans une librairie)

2. Car voici que le Jour vient, de Fabienne Ferrère (roman policier historique français, crime avec des rats)

Articles nouveaux

1. Le monde de Maliang - 1 et 2, de Liu Yang (bandes dessinées chinoises)

2. Yin Yin et le signe du Dragon, de Chu Mi (bande dessinée chinoise)

3. Rats, de David Fermer (roman jeunesse anglo-allemand)

4. Le rat géant du Sumatra (Sherlock Holmes 6), d'André-Paul Duchâteau et Bruno Di Sano (bande dessinée belge)

5. Gare au gros gorille !, de Jeanne Willis et Tony Ross (album illustré anglais)

...

Partager cet article

Repost 0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 17:44

EpopeeRoiSinge.jpgL'épopée du Roi Singe est un roman de Pascal Fauliot paru aux éditions Casterman poche en mai 2012 (156 pages, 5,50 €, ISBN 978-2-203-06072-2).

 

Je remercie Brigitte et les éditions Casterman pour cette épopée dépaysante.

 

Pascal Fauliot est né en 1959. Il est auteur et conteur. Parmi ses livres : Les fils du soleil, et des recueils de contes (Japon, Chine, Tibet, Indiens d'Amérique...). Plus d'infos sur Mondoral.

 

Singe est né d'une pierre et des éléments.

« Il gambadait, impatient de découvrir toutes les merveilles répandues sur la terre. » (page 7).

Pour ne pas rester seul, il rejoint ses semblables, les macaques. Il devient Roi, vit derrière une cascade dans le grandiose Palais de pierre sur le mont des Fleurs et des Fruits, et unifie le peuple des singes. Il a tout pour être heureux mais il ne veut pas vieillir.

« Pourquoi êtes-vous si triste un jour comme celui-ci ? Nous fêtons votre royal anniversaire !

Justement, c'est pour cela que je suis triste. Une année de plus. Je vieillis... » (page 17).

Roi Singe va donc chez les humains, apprend à vivre comme eux, devient un grand maître d'arts martiaux puis, ayant trouvé l'Île des Trois Étoiles, il étudie patiemment l'enseignement du Sage.

Étant devenu immortel, Roi Singe se frotte aux dieux. Mais ses facéties lui jouent des tours et nombreux sont les mécontents dans la mer, sur terre et dans le ciel !

« Parler est facile, agir est difficile. Entre les deux, il y a l'océan de l'illusion. » (page 48).

Au Palais des Hauteurs Éthérées, l'Empereur céleste – qui gouverne les Trois Mondes – ayant reçu plusieurs plaintes est obligé de sévir...

 

Un récit bien documenté pour découvrir la légende du Roi Singe, très populaire en Chine : sa naissance surnaturelle, sa vie parmi les singes et parmi les humains, ses voyages (sur terre, dans l'Océan oriental au palais du Roi Dragon, dans le territoire des Ténèbres et des départements des Enfers, et dans le ciel), ses bêtises, sa punition et l'intervention de Bouddha.

Avec cette épopée, c'est énormément de choses de la culture chinoise qui sont évoquées (entre autres le taoïsme et le bouddhisme) cependant on se rend compte que cette sagesse ne concerne pas que les Chinois ou les Asiatiques mais tout le monde. Roi Singe en effet est malin, curieux et très intelligent, mais il est trop téméraire et surtout il est insouciant et impertinent, et les grands de ce monde ne lui pardonneront pas.

Les illustrations de Daniel Hénon agrémentent bien les entêtes de chapitres.

Un livre dépaysant, idéal pour se divertir, s'instruire et réfléchir en même temps !

 

Mon passage préféré est un dialogue entre le Sage (l'Immortel) et Roi Singe, sur l'Île des Trois Étoiles.

« […] Dis-moi quels sont les deux principes qui créent toutes choses dans l'Univers.

C'est le yang et le yin. […] Mais vous savez qu'il y a aussi un troisième principe : le tao. C'est lui qui réunit les opposés.

Bien, je vois que tu as flairé le piège. Dis-moi maintenant ce qui est la manifestation du tao.

L'être humain, l'amour, le cœur, la casserole.

Comment cela ?

C'est très simple. L'être humain réunit le ciel et la terre, l'amour réunit l'homme et la femme, le ciel réunit l'esprit et le corps...

Très bien, mais la casserole ?...

Ne réunit-elle pas l'eau et le feu ? » (page 40).

 

Une lecture pour les challenges Animaux du monde, Littérature jeunesse & young adults, Dragon 2012 et Cent pages (si 156 pages, ce n'est pas trop).

ChallengeAnimaux JeunesseYoungAdults ChallengeDragonFeu DefiCentPages

Partager cet article

Repost 0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 18:20

Cheeta.jpgC'est avec tristesse que j'apprends le décès de Cheeta à l'âge honorable de 80 ans (c'était le doyen des chimpanzés).


Cheeta est le célèbre chimpanzé né en 1931 et qui a joué dans les films de Tarzan dès 1932.


Il a eu une longue carrière puis qu'il a tourné jusqu'en 1968.


Ensuite au sanctuaire (le C.H.E.E.T.A. Primate Sanctuary) où il vivait, il a passé une belle retraite (peinture, balades, piano, lecture !).

 

Voici un mini-documentaire pour (re)découvrir Tarzan, Jane et Cheeta.

Partager cet article

Repost 0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 05:30

TableauxMarcel.jpgJ'avais adoré Petite Beauté et je savais que je parlerais d'autres albums de cet auteur anglais.

 

Je l'ai déjà dit, j'ai des lacunes en Art, et plutôt que de me lancer dans L'Art pour les Nuls, j'ai préféré Les tableaux de Marcel, un album illustré d'Anthony Browne paru aux éditions Kaléidoscope en septembre 2000 (27 pages, 13,60 €, ISBN 2-87767-296-4). Willy's pictures est traduit de l'anglais par Ludovic-Jérôme Gombault.

 

Marcel (Willy en anglais) est un chimpanzé facétieux et artiste qui reproduit à sa façon les tableaux des grands peintres qu'il admire parce que « chaque image raconte une histoire ».

 

J'ai découvert les œuvres de William Blake, Sandro Boticelli, Bruegel l'Ancien, Gustave Caillebotte, Caspar David Friedrich, Aert de Gelder, Francisco de Goya, Winslow Homer, Edward Hopper, Auguste Ingres, Frida Kahlo, Michel-Ange, Édouard Manet, Jean-François Millet, Antonio del Pollaiuolo, Nicolas Poussin, Raphaël, Henri Rousseau dit Le Douanier Rousseau, Georges Seurat, Jan Van Eyck, Vincent Van Gogh, Jan Vermeer et Léonard de Vinci comme je ne les avais jamais vues !

 

RireHumourC'est amusant, et surtout éminemment pédagogique d'observer les tableaux originaux dans leurs moindres détails pour déceler les différences avec ceux de Marcel.

 

 

Mon préféré... Hum... J'en cite deux : L'atelier du peintre de Jan Vermeer devenu Chambre sans vue et La Joconde de Léonard de Vinci devenue Le sourire mystérieux (bien mieux réussi que l'original, si si !).

AlbumsPetit

 

C'est le premier album illustré que je présente pour le challenge Je lis aussi des albums – 2011. et comme c'est très drôle, je le présente aussi pour le challenge Rire et humour d'Hélène.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans album illustré Art singe
commenter cet article
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 13:07

PetiteBeauteBrowne.gifIl est de ces livres si beaux (dessins, textes) que peu importe qu'ils soient destinés aux enfants, ils sont universels et plaisent aux adultes même les plus blasés.

Je crois que c'est le cas de Petite Beauté d'Anthony Browne paru en août 2008 chez Kaléidoscope (30 pages, 15 €, ISBN 978-2-87767-567-3, traduit de l'anglais par Élisabeth Duval).

Cet album raconte d'une manière exceptionnelle l'amitié entre un énorme gorille (inspiré du gorille Koko) qui communique grâce au langage des signes et un mignon chaton. Les dessins sont tellement magnifiques que le gorille paraît humain avec ses mains et ses expressions de visage (vous l'aurez compris, j'aime les singes !) et le chaton est tellement adorable (vous l'aurez compris également, j'aime aussi les chats !) qu'on ne peut qu'aimer cet album plein d'amitié et de rire.

J'espère que vous le lirez, que vous l'apprécierez autant que moi, que vous l'offrirez à des petits (et pourquoi pas à des grands) car tous les enfants mériteraient d'avoir cet album tendre et magique !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans album illustré chat singe
commenter cet article
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 00:36

Le mari de la guenon, de John Collier est un roman anglais écrit en 1930, paru en 1991 aux éditions Julliard et republié en 2008 aux éditions Robert Laffont dans la collection Pavillons Poche dans une traduction de Odette Micheli (ISBN 978-2-221-11024-9).

 

Pensez-vous qu'un chimpanzé intelligent et qui comprenne le langage des humains existe ? C'est ce qu'imagine John Collier dans His monkey wife. L'anthropologue à qui elle appartenait l'ayant cédée à Alfred Fatigay, Émilie, une jeune chimpanzé qui avait déjà abandonné la « vie forestière » pour découvrir la civilisation, va encore évoluer. En effet, Fatigay est professeur à Boboma, un village du Congo et emmène souvent Émilie avec lui en classe. Celle-ci comprend non seulement le sens des mots mais elle commence à lire le contenu de la bibliothèque du professeur. Cependant, le jour où elle s'installe avec les élèves pour apprendre à écrire, elle est la risée de la classe : « ...ils s'étaient tous mis à hurler de joie. [...] Voyons, voyons, Émilie ! Si tu deviens aussi intelligente que cela, il faudra que je te vende pour qu'on t'exhibe dans un cirque ! » page 24) et juge bon de se consacrer à ses lectures secrètes. Elle découvre la littérature romanesque : « C'était la littérature sous ses aspects les plus variés, qui lui faisait apparaître un avenir extraordinairement riche, non pas seulement en couleurs et en sensations, mais riche en possibilités nouvelles. » (page 22) et « Le monde qui s'étalait ensuite devant elle était illuminé par Tennyson et Bernard Shaw, la poésie du XIXe et Michael Arien, et pis qu'eux tous réunis, par l'amour. » (page 23) mais aussi les lettres que s'échangent Amy – restée en Angleterre – et Fatigay et réalise que si son maître veut rentrer à Londres, c'est pour épouser cette femme qu'elle jalouse déjà. La vie à Londres ne sera pas de tout repos et Amy sera encore pire que ce qu'Émily craignait.

 

John Collier est né à Londres le 3 mai 1901. Élevé par un oncle écrivain, son rêve était de devenir poète. Il a écrit des romans, des nouvelles et des scénarios pour Hollywood. Il était d'ailleurs marié à une actrice, Shirley Palmer. Il est mort le 6 avril 1980 à Los Angeles.

 

Le mari de la guenon est un roman drôle et sensible (de Émilie et de Amy, qui est l'animal, qui est l'humain ?) et aussi une belle chronique de la vie au début du XXe siècle.

 

[Cet article est le 200ème posté].

 

Partager cet article

Repost 0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 13:10
J'aime beaucoup les singes.

Washoe.jpgDernièrement, j'avais parlé avec un ami du gorille qui sait écrire des phrases simples avec un ordinateur et avec des cubes sur lesquels sont inscrites des lettres et qu'il utilise pour composer des mots afin de se faire comprendre des humains.

J'avais oublié qu'une femelle chimpanzé communiquait depuis bientôt 40 ans avec des humains grâce à la langue des signes et qu'elle l'avait enseignée à un enfant chimpanzé : ça s'appelle la culture et la culture, ça se partage !

Elle s'appelait Washoe, elle est morte le 30 octobre à l'âge canonique de 42 ans (en captivité, les femelles vivent en moyenne 33 ans et demi). R.I.P.

Je vous conseille de visiter le site officiel (en anglais), Friends of Washoe (la photo vient de là).


PS : Je crois bien que je vais revoir La planète des singes...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans sciences & nature singe
commenter cet article

Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -