Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 19:34

GrandeLibrairie

Comme la semaine dernière, François Busnel reçoit en ce jeudi 11 septembre, 4 écrivains sur France 5 à 20 h 35 pour La grande librairie.

 

Tout d'abord, Tristan Garcia pour un premier roman, La meilleure part des hommes paru chez Gallimard. Portrait en images de ce charmant auteur de 27 ans, Normalien, qui a étudié le cinéma, la philosophie, et qui est fan de mangas. Son roman qui donne la parole à une narratrice (journaliste) se passe dans les années 80, qu'il n'a vécues qu'enfant, et parle d'une communauté qu'il ne connaît pas, les homosexuels, à travers l'histoire de trois hommes, amis, amants, ennemis. Catherine Millet et Olivier Rolin, présents sur le plateau interviennent pour donner leur avis sur ce roman. Je n'ai pas envie de lire ce roman, j'ai vécu les années 80 en tant qu'adolescente, je me suis beaucoup amusée, j'ai appris beaucoup de choses, mais je n'ai pas été victime de la mode et des revendications de cette époque donc je n'ai pas envie de revivre ces années qui finalement m'indiffèrent.

ChasseurLions.jpg

 

Puis c'est le palmarès des meilleures ventes : Amélie Nothomb (invitée de la première émission) est toujours n° 1, puis vient la trilogie de Millénium aux 2ème, 3ème et 4ème places, et le roman de Tristan Garcia est déjà à la 10ème place.

 

Un chasseur de lion, d'Olivier Rolin paru au Seuil est présenté comme un roman d'aventure à l'insu du plein gré de son auteur ! Portrait et parcours d'un militant qui ne souhaite pas mettre en avant son passé de gauchiste et son statut d'écrivain engagé. Port Soudan a reçu le Fémina en 1994 et Tigre en papier a été nominé au Goncourt en 2002. Pour ce dernier roman, Olivier Rolin s'est inspiré d'un tableau de Manet qui a peint en 1881 le portrait de son ami, Monsieur Pertuiset, le chasseur de lion. Je ne connais Olivier Rolin que de nom et je n'ai lu aucun de ses livres, honte sur moi...

 

La traversée du Mozambique par temps calme, de Patrice Pluyette est un roman loufoque paru au Seuil. Portrait en images de ce jeune auteur, passionné de musique surtout électronique, perfectionniste, rêveur, sportif acharné et amateur de sensations fortes mais qui aime la solitude. Cette parodie de roman d'aventure, en décalage permanent (non, vous n'irez pas au Mozambique), joue sur les clichés et veut faire rire le lecteur. Il a fallu 2 ans à Patrice Pluyette pour écrire ce livre. À noter que ces précédents livres étaient des romans intimistes. Je lirai ce roman si j'en ai l'occasion, si quelqu'un me le prête...

 

Pendant la minute du librairie, Emmanuel Delhomme (Librairie Livre Sterling à Paris) pousse un gros coup de gueule : trop de livres !

 

C'est Catherine Millet qui termine l'émission avec Jour de souffrance paru chez Flammarion. Portrait largement orienté vers La vie sexuelle de Catherine M. Je n'avais jamais fait attention au fait que Catherine Millet dirige Art Press (revue d'art contemporain) et qu'elle a écrit des livres d'art ! Pour son dernier roman, un changement de style, normal, il y a eu une évolution, elle a muri. C'est un livre qui parle de la jalousie, de l'infidélité, d'une femme qui découvre la souffrance qui naît de la jalousie. Je n'ai pas envie de lire ce roman, ce thème ne m'intéresse pas plus que ça et je ne suis pas fan des romans autobiographiques.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Catherine - dans émission littéraire
commenter cet article

commentaires

Géraldine 26/09/2008 18:04

J'ai vu Catherine Millet aussi dans "Café Littéraire" de Picouly sur France 2. Elle est athipique dans son discours, sulfureuse bien sûr mais agréable à écouter. Tout comme toi, je ne lirais pas son livre dont le sujet ne m'intéresse pas. Mais j'ai eu plaisir à "découvrir" cet auteur via le média TV et je n'ai pas zappé. Par contre, j'aurais bien zappé durant le débat sur Christine Angot. Celle si, si je la vois à la télé, je zappe, tant je la trouve hautaine et désagréable.CdltGéraldine

Catherine 26/09/2008 19:51



Salut Géraldine, merci d'être repassée ! Je suis d'accord avec toi car
j'ai pris moi aussi plaisir à écouter Catherine Millet. Par contre j'ai trouvé que Catherine Cusset dans La
grande librairie - 3 était une plaie à entendre... Et je n'apprécie pas non plus Christine Angot, ni le personnage ni son "oeuvre". Bon weekend ! Catherine.



obraska 14/09/2008 11:43

Vos articles sont toujours intéressants. C'est une agréable revue sincère de ce qui vous plait ou ne vous plait pas.Dr WO

Catherine 15/09/2008 12:02



Bonjour Dr Wo, merci de laisser régulièrement des commentaires sur mon
blog (mon objectif est de partager et j'espère que les lecteurs prennent plaisir à me lire). J'ai parcouru aussi le vôtre et j'aime bien vos photos et les peintures. Bonne semaine,
Catherine.



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -