Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 05:07

AnjinSan.jpgCoupCoeurXXe.pngAnjin-san est un manga de George Akiyama paru aux éditions Le Lézard Noir en juin 2012 (463 pages, 25 €, ISBN 978-2-35348-040-1). Anjin-san (1982-1983) est traduit du japonais par Miyako Slocombe.

 

George Akiyama (ジョージ秋山) est né le 27 avril 1943 à Ashikaga (au nord de Tokyo, dans la préfecture de Tochigi). Son vrai nom est Yûji Akiyama. Il commence sa carrière en 1966. Plus d'infos sur http://www.george-akiyama.com/. Du même auteur : Jintarô, le caïd de Shinjuku (Le Lézard Noir, novembre 2011).

 

Anjin Onodera, c'est un petit bonhomme qui voyage avec son baluchon et qui, l'air de rien, rend service à ceux qu'il rencontre : une strip-teaseuse qui a glissé sous la pluie, une fillette qui attend seule ses parents toute la journée, une vieille femme qui l'arnaque en lui proposant le logis, une autre fillette malade... Un jour, dans une gare, Anjin-san retrouve par hasard un autre voyageur, Monsieur Kirihito, écrivain sans talent que sa femme a quitté.

 

Le thème est tout simple : ce petit bonhomme, chauve et d'un certain âge mais pas vieux et même très vif, rend en fait le sourire voire leur dignité aux personnes qu'il rencontre. Comment ? Dans sa grande sagesse, il les voit telles qu'elles sont et leur renvoie – comme un miroir – ce qu'elles ne voient pas ou plus.

« Le soleil couchant est immense. » (page 100). Le cœur d'Anjin-san est immense, je devrais plutôt dire son âme car Anjin-san, qui vole dans les airs avec son parapluie, est le petit-fils de Shakyamuni qui a 2 500 ans (page 131).

Chaque chapitre est une histoire indépendante mais il y a une réelle continuité et il vaut mieux les lire à la suite plutôt que dans le désordre. Anjin-san et Kirihito vont vivre plusieurs aventures empruntes de philosophie, certaines proches du conte comme La rascasse d'or ou de la légende comme La roche en forme de vagin et sa femme-serpent. Kirihito va mûrir et prendre une place de plus en plus importante, devant Anjin-san qui s'efface peu à peu.

En effet, dans la deuxième partie (dès la page 211), l'histoire change. Anjin-san est de retour dans son village natal, et même dans une auberge qui lui appartient, donc il ne voyage plus. Kirihito reste avec lui et rencontre Hinagiku, une amie d'Anjin-san. C'est une très belle jeune femme, une geisha qui refuse les avances de ses riches clients car elle cherche le véritable amour.

 

Les femmes sont dessinées vraiment grandes par rapport à Anjin-san, c'est parce qu'il a une haute estime d'elles, même de celles qui empruntent un mauvais chemin à un moment de leur vie, comme la prostitution ou la sorcellerie par exemple.

ChallengeDragonFeuLes dessins sont simples, réalistes, il y a quelques beaux paysages, quelques voluptés, et aussi des moments drôles avec du dessin proche du « chibi » comme Anjin-san horrifié page 166 ou qui fuit page 168.

(chibi : personnage petit, mignon, amusant).

 

Parmi mes histoires préférées : Les sanglots de l'ange (page 191) qui s'attache aux relations tendues entre une jeune femme et sa belle-mère, Le choix du mari de Suzume (page 271) dans laquelle l'amie de Hinagiku demande de l'aide pour choisir entre deux prétendants beaux et riches, L'enfant le plus heureux du village (page 347) avec le vieil homme qui ayant perdu son fils unique recherche depuis trente ans un enfant heureux.

 

De l'émotion, de l'humour, un peu de nostalgie, une pointe de fantastique, de l'amour, beaucoup d'amour, de la poésie, de la sérénité, ça fait du bien.

 

En fin de volume, une postface de Rémi Boyer et un entretien entre Shôhei Ônishi et George Akiyama. C'est écrit petit mais c'est très intéressant.

 

SurPagesJaponAout.jpg Une lecture qui entre dans les challenges Dragon 2012 et Sur les pages du Japon.


Vous pouvez lire 19 pages sur http://issuu.com/lelezardnoir/docs/anjin_lesombres, consulter la page 31 sur Le mardi sur son 31 # 19 et voici une vidéo :


Partager cet article

Repost 0

commentaires

unepauselivre 21/08/2012 11:21


Rien que la couverture donne envie. Si je le croise, je me laisse tenter.

Catherine 22/08/2012 00:04



C'es vrai. Je l'ai emprunté mais j'aimerais bien l'avoir dans ma bibliothèque perso .



Mistymiaou 14/08/2012 21:31


Ca a l'air magnifique ! Un jour, quand j'aurais le temps ...

Catherine 14/08/2012 23:09



C'est un pavé mais j'ai l'impression qu'il se lit vite car je l'ai lu d'une traite .



Thaddée 13/08/2012 20:37


Moi aussi quand j'y pense je le vois plutôt jaune . Bonne soirée Catherine, à bientôt !

Catherine 14/08/2012 10:35



Avec un peu de vert, hein ?



A_girl_from_earth 13/08/2012 15:36


Ça a l'air franchement sympathique ! Il semble avoir l'aura d'Amélie Poulain, ce petit bonhomme. C'est, en tout cas, ce que m'a évoqué ton billet.


Parution juin 2012... à mon avis, je ne vais pas le trouver tout de suite dans mes bib'... Heureusement que j'ai de quoi patienter !

Catherine 14/08/2012 10:34



Euh... Je n'irais pas jusqu'à comparer le petit-fils de Shakyamuni à Amélie Poulain mais je vois l'idée .



Thaddée 13/08/2012 12:10


Oh ça m'a l'air intéressant, et le trait est fin et délicat. Avec toute la sage philosophie de l'Orient, ça m'a l'air d'être un petit bijou bien tentant.


Coucou Catherine, un grand merci pour ta visite et tes adorables commentaires. Moi aussi j'aime beaucoup mon décor ;-) c'est un des 139 freebies proposés par Sonia sur Canalblog. J'en ai essayé
pas mal avant d'opter pour le rose :-)


Je te souhaite un bel après-midi (lourd chez moi, on ne peut plus respirer :-( A bientôt !

Catherine 13/08/2012 13:16



Merci de ta visite et de ton commentaire, Thaddée. Plusieurs freebies de Sonia sont très tentants . Il faut dire qu'elle est vraiment douée. Pour le tien, je vois plus le vert et le jaune que le rose . Bonne semaine .



Coccinelle Présente...

  • : La culture se partage
  • La culture se partage
  • : « On ne doit jamais manquer de répéter à tout le monde les belles choses qu'on a lues » Sei Shônagon in « Notes de Chevet ». Lues, mais aussi aimées, vues, entendues, etc.
  • Contact

Mes challenges

 

 

 

height="188"

 

height="200"

 

Recherche

Blog+

     

 

     

 

     

 

  bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

 

 

TBACorange.gif

 

 

SpiralGraphics.jpg

Archives

Présente sur

Edwyn, Faiel & Cie

EdwynAV1 FaielAV1bis

 

Les défis et challenges

La page du challenge Des contes à rendre

Les partenaires
Mon profil sur Babelio.com
LivraddictLogo2.png
Matagot.jpeg
ClubLibfly.jpg
EntreeLivreLogo.png
VendrediLecture.

Où êtes-vous ?

Locations of visitors to this page

 


Tops blogs ebuzzing

Ebuzzing - Top des blogs
Ebuzzing - Top des blogs - Culture
Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
PageRank Actuel
.
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -